Alvexo est dument agréée et autorisée par la CySEC à exercer son activité sur le territoire Français, dont les bureaux sont situés au 31, Avenue des Champs Elysées 75008 Paris ,France

Alvexo est dument agréée et autorisée par la CySEC à exercer son activité sur le territoire Français, dont les bureaux sont situés au 31, Avenue des Champs Elysées 75008 Paris ,France

L’Allemagne dépendante de la Chine

Analyses quotidiennes - 18/06/2019

par Stéphane Ceaux-Dutheil

Opération séduction

allemagne-chine


Le Ministre de l’Economie allemand, Peter Altmaier, va se rendre en Chine cette semaine pour une opération séduction. Il a dit : "La Chine et l'Union Européenne sont des partenaires économiques mais aussi des concurrents". Une chose est certaine, quand la Chine va, l’Allemagne va, les difficultés économiques de la Chine depuis plus de deux ans ont rejailli à plein sur l’économie allemande au point que le Premier Ministre allemand exhorte la Chine à ouvrir davantage son marché à l’Allemagne. Peter Altmaier rappelle : "On a besoin de jouer sur le même terrain, ce qui signifie ni discrimination ni désavantage". En clair, il veut que les entreprises allemandes aient les mêmes marges de manœuvres en Chine que les entreprises chinoises en Allemagne. Sera-t-il entendu ?

CAC40  (CAC-JUN19) : ferme dans un contexte peu favorable


Le contexte économique reste peu favorable dans un environnement protectionniste accru. Les « profit warning » commencent à apparaitre (Lufthansa, Broadcom), alors qu’il reste trois semaines avant la publication des prochains résultats trimestriels des entreprises américaines. Néanmoins, le CAC40 fait bonne figure toujours dans l’espoir des banques centrales plus accommodantes. Les investisseurs espèrent des baisses de taux sur une longue période, voire de nouveaux Quantitative Easing (injections de liquidités). Le débordement de la zone 5430/5450 points ne pourra se faire à mon sens uniquement lorsque les banques centrales dévoileront leur jeu pour les trimestres à venir et surtout lorsqu’elles contenteront les espoirs des investisseurs. Si mercredi soir la Fed ne devrait pas baisser ses taux, on pourrait assister un retour vers 5350 points, voire vers 5265 points. Seule  la rupture de ce dernier niveau remettrait en cause le momentum haussier en place depuis juin. Au-dessus de 5330/5350 points, le point haut annuel serait la cible des opérateurs.

popup_close
cac-jun19-h4-2

Total (TOTAL) : une zone à surveiller


Total reste toujours la troisième pondération du CAC40 avec 7.65%, mais l’écart se creuse nettement avec les deux valeurs du secteur du luxe (LVMH, Kering) toujours bien orientées. Total est soumis à l’évolution des cours du brut qui font grise mine quasiment chaque semaine, lors de la publication des stocks hebdomadaires de pétrole aux Etats-Unis qui ne font qu’augmenter. Les tensions géopolitiques dans le Golfe d’Oman ont soutenu modérément les cours du baril. Total a annoncé la deuxième phase du projet Mero (unité flottante à 180 kms des côtes de Rio) avec une capacité de traitement de 180.000 barils par jour d’ici 2022. Techniquement, le titre reste dans une zone d’achat entre 45 et €47. C’est une zone de support de long terme oblique et horizontale, avec des moyennes mobiles longues hebdomadaires (100 et 130 périodes) porteuses. Il s’agit à mon sens de travailler régulièrement entre cette zone et €50, avec un stop de protection à €41.80.

popup_close
totalmonthly-6

Apple (APPLE) : résultats du T2 attendus avec angoisse


Apple, valeur phare du Nasdaq 100 avec une pondération de l’ordre de 10%, est tiraillée entre deux feux : l’espoir d’une Fed toujours plus accommodante et la teneur des résultats pour le deuxième trimestre qui seront publiés le 23 juillet prochain. Les « buy back » ou rachats d’actions restent également en soutien des cours. La volatilité du titre reste importante depuis octobre 2018, aussi bien à la hausse qu’à la baisse. On surveillera aussi les procédures judiciaires concernant le prélèvement d’une commission excessive sur les ventes d’applications (principale moteur de l’activité des services d’Apple). Graphiquement, au-dessus de $170, Apple conserve sa dynamique haussière, même si la zone 200/$2015 ne sera pas facile à franchir. Pour ceux qui possèdent la valeur, il vaudrait mieux alléger entre 200 et $215, et ce d’autant plus à l’approche du 23 juillet prochain, date des prochains résultats.

popup_close
appleweekly-7

Upcoming Events

  • Heure
  • Devise
  • Event
  • Prévision
  • Précédent
  • 11:00 GMT
  • EUR
  • ZEW - sentiment économique Allemagne (juin)
  • -5.7
  • -2.1
  • 11:00 GMT
  • EUR
  • IPC (annuel) (mai)
  • 1.2%
  • 1.2%
  • 14:30 GMT
  • USD
  • Permis de construire (mai)
  • 1.296M
  • 1.290M
  • 16:00 GMT
  • GBP
  • Discours de Carney (BoE)
  • -
  • -
  • 16:00 GMT
  • EUR
  • Discours de Draghi (BCE)
  • -
  • -

Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide du capital en raison de l’effet de levier.
79% des comptes des investisseurs particuliers perdent de l’argent en tradant les CFD avec ce fournisseur.
Vous devez vous assurer que vous comprenez comment les CFD fonctionnent et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque probable de perdre votre argent.

79% des clients particuliers perdent de l’argent sur des comptes CFD. En savoir plus

X