33 rue François 1er, 75008 Paris, France

33 rue François 1er, 75008 Paris, France

L’Allemagne toujours à la peine

Analyses quotidiennes - 15/05/2019

par Stéphane Ceaux-Dutheil

Le PIB trimestriel à surveiller aujourd’hui

allemagne-economie


L’Allemagne qui faisait figure de leader en Europe, a perdu depuis presque deux ans de sa superbe. En effet, depuis plusieurs trimestres le FMI ne fait qu’abaisser ses prévisions de croissance pour l’économie allemande : en moins de six mois les perspectives de croissance sont passées de 1.8% à seulement 0.8%. En cause selon les spécialistes, le Brexit, le ralentissement de la Chine, mais surtout les tensions commerciales sino-américaines. Celles-ci sont de nouveaux en train de s’aggraver, ce qui n’augure encore rien de bon pour l’Allemagne. Hier le sentiment économique (indice ZEW) est ressorti à -2.1, contre 5.1 attendu. Aujourd’hui est publié le PIB pour le premier trimestre, il est anticipé à 0.4%, connaitra-t-il lui aussi une révision à la baisse ?

Mibtel (SPMIB-JUN19) : une figure technique qui s’exprime


L’indice italien Mibtel regroupe les 30 plus grandes sociétés italiennes, c’est-à-dire les plus fortes capitalisations boursières et les plus liquides dont : Fiat, Ferrari, Juventus, Unicredit... L’indice italien a bien rebondi depuis la fin de l’année dernière, avec l’apaisement des tensions entre le gouvernement et Bruxelles au sujet du déficit, mais surtout grâce à l’intervention des banques centrales (FED+BCE). Malgré une prévision de croissance quasi nulle (+0.1%) en 2019, le Mibtel est encore en progression de +14% depuis le début de l’année. Après avoir plafonné vers 21500 points, la chute de Wall-Street a provoqué une correction qui s’est exprimée sous la forme d’un biseau d’essoufflement haussier, dont le potentiel de baisse a presque était atteint, vers 20000 points. On s’intéressa à l’indice à l’achat en cas de retour vers ce niveau, afin de viser 20900 points avec un stop de protection à 19550 points.

popup_close
spmib-jun19h4-3

Litecoin (LTCUSD) : retour en grâce


Le Litecoin fait partie du compartiment des crypto-monnaies, c’est la 5ème en termes de capitalisation boursière avec presque $5 milliards. C’est une de celles qui a le plus progressé depuis le début de l’année (+260%). Le retour des robots de trading, puis de quelques investisseurs qui attendent le feu vert de la SEC (le gendarme de la bourse américaine) concernant la cotation d’ETF (produits structurés qui attireraient des gérants de fonds, ce qui augmenterait la profondeur du marché) ont provoqué ce nouvel engouement. Il faut néanmoins faire attention au retour trop brutal de l’euphorie car jamais deux bulles spéculatives n’ont eu lieu dans l’histoire de façon aussi rapprochée. Techniquement, une sérieuse zone de support est en place entre 65 et €70. Cela reste une zone d’achat idéale pour viser un retour dans une très forte zone de résistance comprise entre 100 et €115, avec un stop de protection assez large à €55.

popup_close
ltcusdweekly

Renault (RENAULT) : merci Nissan


Renault a annoncé hier que son bénéfice net serait diminué de €56 millions au premier trimestre, en raison de son partenaire Nissan. Renault est actionnaire de Nissan à hauteur de 43%. L’avertissement sur résultat de la firme nippone n’arrange rien aux comptes du fabricant français qui souffre encore de l’image négative de l’affaire Carlos Ghosn. Les nouvelles frictions entre les Etats-Unis et la Chine sur le commerce impactent les constructeurs automobiles qui pourraient vendre moins de voitures en Chine et acheter des matières premières plus chères. Le titre hier a reculé dans des proportions limitées mais reste en baisse de plus de 10% depuis fin avril. La valeur revient dans une zone digne d’intérêt, comprise entre 50 et €53. On pourra acheter Renault « au son du canon » dans cette zone, avec l’idée au moins d’un retour vers €60 à moyen terme, avec un stop de protection placé à €44.

popup_close
renaultweekly-3

Upcoming Events

  • Heure
  • Devise
  • Event
  • Prévision
  • Précédent
  • 09:00 GMT
  • EUR
  • PIB (T1)
  • 0.4%
  • 0.0%
  • 14:30 GMT
  • USD
  • Ventes au détail (avr)
  • 0.2%
  • 1.6%
  • 14:30 GMT
  • CAD
  • IPC Core (avr)
  • NC
  • 0.3%
  • 16:30 GMT
  • USD
  • Stocks de pétrole brut
  • -2.125M
  • -3.963M

Ce site utilise des cookies pour assurer à l'utilisateur la meilleure expérience possible. En savoir plus

Acceptez

Les CFDs sont des instruments complexes qui présentent un risque élevé de perte rapide du capital en raison de l’effet de levier.
71.64% des investisseurs particuliers perdent de l’argent en tradant les CFD avec ce fournisseur.
Vous devez vous assurer que vous comprenez comment les CFDs fonctionnent et que vous pouvez vous permettre de prendre
le risque probable de perdre votre argent. La protection CFD n’exclut pas le risque maximal de perdre le capital investi.

71.64% des investisseurs particuliers perdent de l’argent sur des comptes CFD.
Protection CFD, compte à risque limité.

X