peel page fold
arrow
logo

Alvexo - Le partage avec la communauté

En savoir plus

L’Australie publie le Procès-verbal du comité de politique monétaire

La politique accommodante persiste alors que le dollar australien dépasse la valeur ciblée

shutterstock_216293785_720

Le Compte-rendu de la réunion du Comité de politique monétaire publié durant la nuit par la Banque de réserve d'Australie a souligné la nécessité d’une continuité de l’accommodation en pleine période de tendance baissière de la croissance nationale influencée par des perturbations nationales et internationales.

La Banque centrale d’Australie (RBA) tire vers l’accomodation

La Banque centrale d'Australie a laissé le taux directeur inchangé à 2,00% lors de la dernière réunion du Comité de politique monétaire le 2 juin. La difficile dynamique générale avec le procès-verbal de la réunion discutant en profondeur des conditions financières en Chine, au Japon, aux États-Unis et dans la zone euro explique majoritairement pourquoi les politiques restent inchangées. Du point de vue interne, l'investissement des entreprises continue de baisser, même sur la toile de fond du renforcement de la croissance du crédit des ménages qui a évolué à un rythme annualisé de 10,00% selon les derniers chiffres. Les investissements dans les secteurs miniers et des matières premières continuent de se contracter avec la plupart des investissements domestiques vers les secteurs de l'immobilier et du commerce de détail. Néanmoins, la croissance reste inférieure à la tendance, ce qui accroît la possibilité que la Banque centrale va assouplir encore cette politique et agir pour réduire les taux de 25 points lors d’une réunion ultérieure pour aider à stimuler l'économie en faisant pression à la baisse sur le dollar australien.

popup_close
audusd06162015

L’industrie manufacturière américaine est en recul

L'économie des États-Unis continue de céder sous le poids d’un «nouveau neutre» avec un renforcement du dollar qui entraîne l’affaiblissement de la demande de la production industrielle et manufacturière américaine. Les chiffres annuels de la production industrielle publiés hier ont montré qu’elle a glissé à son plus bas depuis 2010, marquant l'une des baisses les plus accentuées après les commandes d'usine qui ont diminué pendant 6 mois d’affilée. Au-delà de ces obscures perspectives, l'effondrement de l'indice manufacturier Empire State de New York a fait stupeur, contractant au lieu de doubler, et enregistrant -1,98 contre 6,00 attendus. Les actions américaines ont chuté à l'ouverture alors que les préoccupations concernant la perspective d'une sortie de la zone euro de la Grèce ont retourné l’opinion et les investisseurs ont vendu leurs dollars pour se tourner vers les matières premières et les métaux précieux. Le Dow Jones Industrial Average a clôturé en territoire négatif, continuant à se consolider dans une marge étroite avant la décision du FOMC de demain.

popup_close
dow-sep1506162015

Pic dans les métaux précieux

Les prix de l'or ont été dopés dans l'après-midi suite à la clôture de la séance européenne de trading d’actions, alors que les créanciers augmentent leur pression sur la Grèce pour arriver à un accord après des préparations menaçant d’un défaut susceptible de comprendre des contrôles de capitaux et le renflouement des caisses. Il y a des inquiétudes sur le fait que la BCE retire son filet de sécurité pour les banques grecques, assurant ainsi une panique bancaire qui épuiserait toutes les réserves restantes de la Grèce. La faiblesse du dollar a vu le prix de l'or flamber de plus de 1% en l'espace de cinq heures alors que les quelques restants dans la zone euro continuent de couvrir les positions après les révélations qu’une potentielle illégalité du programme d'achat d'actifs pourrait être déclarée par la Cour européenne de justice. Conjugué à la prise de décision de la zone euro sur la manière de gérer un défaut potentiel, tout cela contribue à la valorisation de la monnaie commune.

popup_close
xauusd06162015

La paire GBP/USD évolue dans un canal équidistant au sein de l’analyse technique

Après être redescendue des bénéfices tirés de la période électorale, la livre sterling est de retour à la hausse par rapport aux autres grandes devises alors que la stabilité ressentie de la nation l’emporte sur les perspectives pour les taux d'intérêt. La faiblesse du dollar continue de contribuer à la valorisation de la paire GBP/USD qui est tend actuellement à la hausse dans une figure de canaux équidistants. L’analyse présente un biais fortement haussier, la paire devrait ainsi continuer de s'apprécier si l'économie britannique montre une inflation à la consommation plus conséquente, tandis que les données de l'immobilier américain restent préoccupantes. La stratégie idéale pour profiter de la configuration de la paire GBP/USD est d’initier les positions sur la ligne inférieure du canal ciblant la ligne de canal supérieur. Il n’est pas conseillé de prendre des positions contre la tendance haussière à court terme car cela augmenterait les risques et diminuerait les potentialités de gains.

popup_close
gbpusd06162015

Évènements À Venir

  • Heure
  • Devise
  • Événement
  • Prévu
  • Précédemment
  • 09:30 GMT
  • GBP
  • IPC (Annuel)
  • 0.10%
  • -0.10%
  • 09:30 GMT
  • GBP
  • IPC Core (Annuel)
  • 1.00%
  • 0.80%
  • 09:30 GMT
  • GBP
  • IPC (Mensuel)
  • 0.20%
  • 0.20%
  • 10:00 GMT
  • EUR
  • Indice ZEW Sentiment économique allemand
  • 37.1
  • 41.9
  • 13:30 GMT
  • USD
  • Permis de construire (Mensuels)
  • -3.50%
  • 9.80%
  • 13:30 GMT
  • USD
  • Mises en chantier (Mensuelles)
  • -3.10%
  • 20.20%
  • 21:30 GMT
  • USD
  • Stock hebdomadaires de brut API
  • -6.700M