L’aversion au risque est de retour

jpyusd-rises

Les marchés boursiers tendent généralement à diminuer à mesure que l’exposition au risque se retourne. Le yen japonais a continué d'afficher des gains alors que l'aversion au risque a vu les traders et les investisseurs fuir les actifs risqués. La paire USD/JPY a fermé hier avec une perte de près de -0,50% sur la journée et est actuellement à -0,84% sur la semaine.

Les matières premières écopent encore

Les marchés principaux des matières premières ont chuté hier sur un nouvel accès de pression à la vente alors que les préoccupations concernant la déflation généralisée et le ralentissement du commerce mondial ont ébranlé la confiance. Le cuivre a fléchi de -1,49% tandis que l'or a effacé ses gains engrangés depuis jeudi, tombant de -1.19% hier. Le complexe énergétique n'a pas été épargné avec le pétrole brut perdant -2,05% au cours de la session. L'effondrement des prix des matières premières a pesé sur les marchés d’actions tels que les titres Glencore, une société britannique cotée qui a perdu près d'un tiers de sa valeur marchande. Les analystes ont estimé que la crise prolongée dans les prix des matières premières pourrait anéantir la société. Les marchés des matières premières sont en outre soulignés par l’annonce de la Chine sur la réduction des achats de matières premières. Les métaux de base et le pétrole brut ont chuté suite à la nouvelle tandis que l'or a réussi à maintenir sa position, depuis vendredi le métal précieux a abandonné ses gains réalisés et reste faible.

popup_close
1_xauusd-h4_2909

Reprise des dépenses de consommation américaines

Les données publiées hier ont montré que la reprise économique américaine reste sur la bonne voie alors que les dépenses de consommation ont augmenté de 0,40%, dépassant les estimations et renforcées par la révision à la hausse des données du mois précédent de 0,30% à 0,40%. Les données publiées hier ont montré que les tendances de consommation des États-Unis étaient fortes avec le taux annualisé à 3 mois de la consommation intérieure en expansion à 3,50%. Les chiffres des dépenses de consommation des ménages correspondent aux attentes, affichant un gain modeste de 0,10%. Basé sur la dernière série de données publiées, le modèle de GDPNow de la Fed d'Atlanta prévoit désormais que le PIB américain au troisième trimestre croîtra à un rythme de 1,40%, contre 1,30% précédemment. Cependant, les prévisions de croissance du troisième trimestre restent faibles en comparaison à une brillante impression de 3,9% pour le PIB du deuxième trimestre. Le dollar américain s’est échangé plus faiblement hier alors que l'euro a réussi à clôturer la journée avec des gains de 0,55%, en formant une figure d'avalement haussier qui pourrait signaler une reprise à la hausse à court terme.

popup_close
2_eurusd-h4_2909

Les marchés boursiers se préparent pour le déclin

Les indices boursiers asiatiques se sont fortement négociés dans le rouge aujourd'hui avec le Nikkei 225 chutant de -3.89% et le Shanghai Composite tombant de -1,82%. Le Nikkei a chuté à un plancher de 8 mois en grande partie en raison des faibles stocks de matières premières. Les marchés européens sont également attendus avec une ouverture en territoire négatif avec les contrats à terme visant une ouverture en douceur étant donné que le thème d'hier est susceptible de dominer la séance d'aujourd'hui. L’absence de publications économiques majeures permet de garder les marchés axés vivement sur le marasme des matières premières. Le début de séance du jour a montré l'or baissant de -0,17% et l'argent de -0.09%. Le S & P500 à terme pour décembre a clôturé hier à 1873, se négociant alors près du niveau de support identifié. Une cassure en dessous de 1873 pourrait placer l'indice S & P500 en chute libre vers le prochain support principal à 1800.

popup_close
3_sp-dec15-daily_2909

La paire GBP/USD dans une configuration chartiste de triangle descendant

La livre sterling continue de céder du terrain par rapport à ses pairs, en particulier le dollar américain avec les données des États-Unis qui continuent d'alimenter les attentes d'une hausse des taux avant la fin de 2015. En tenant compte de l’importance du PIB du deuxième trimestre et les attentes concernant la croissance continue à paraitre avec l’évolution de la demande et des dépenses, le décor est planté pour un nouvel élan du dollar américain à la hausse. La paire GBP/USD continue de diminuer, consolidant entre une ligne de tendance baissière à court terme et un support horizontal fermement installé à 1,5157. La confluence des lignes a créé une configuration en triangle descendant présentant un biais fortement baissier. Toute évolution sous le support indiquerait une évasion tu triangle à la baisse et serait suivie par un renouveau de l’élan et du volume comme une confirmation supplémentaire. Tout mouvement au-dessus de la tendance baissière à court terme pourrait indiquer un renversement à la hausse.

popup_close
gbpusd09292015

Évènements À Venir

  • Heure
  • Devise
  • Evènement
  • Prévu
  • Précédemment
  • 13:00 GMT
  • EUR
  • IPC Allemand (Mensuel)
  • -0.10%
  • 0.00%
  • 14:00 GMT
  • USD
  • Indice composite des prix du logement S&P Case Shiller (Annuel)
  • 5.10%
  • 5.00%
  • 15:00 GMT
  • USD
  • Confiance des consommateurs du Conference Board (Septembre)
  • 96.1
  • 101.5
  • 20:40 GMT
  • GBP
  • Discours de Carney, Gouverneur de la Banque d’Angleterre
  • 21:30 GMT
  • USD
  • Stocks hebdomadaires de pétrole brut API
  • 3.700M