1 rue Agias Fylaxeos 
3025 Limassol, Chypre

1 rue Agias Fylaxeos 
3025 Limassol, Chypre

Le Brexit au centre des attentions

Analyses quotidiennes - 05/09/2019

par Stéphane Ceaux-Dutheil

Un petit moment de détente...

boris-johnson-et-lue


Les députés britanniques espèrent réussir à envoyer Boris Johnson devant l’Union européenne, négocier un nouveau report du Brexit au-delà du 31 octobre prochain. Les bookmakers qui pariaient hier encore à plus de 50% sur une sortie sans accord, ne sont plus que 30% aujourd’hui. Par ailleurs, le bon indicateur chinois dans l’activité des services mais aussi le retrait à Hong Kong du projet de loi sur les extraditions, ont permis clairement aux marchés de poursuivre leur rebond engagé déjà depuis plus d’une semaine. On ne constate pas non plus de nouvelles tensions sur le front de la guerre commerciale… Pourvu que cela dure. Cette pause précaire a également profité au pétrole qui s’est redressé de plus de 4%.

Gaz naturel (NGAS-OCT19) : repart à la hausse


Le gaz naturel restait déprimé depuis novembre 2018 où il culminait à presque $5. La baisse tout au long de 2019 a atteint un point bas historiquement travaillé vers $2. La guerre commerciale sino- américaine et le ralentissement mondial ont été moins bien vécus par les cours du gaz que par ceux du pétrole. Les deux principaux producteurs de gaz étant la Chine et les USA, on comprend mieux pourquoi la matière première restait sous pression. Depuis quelques jours, le ton reste à l’apaisement, certes fragile, mais cette situation profite clairement au gaz qui tente un vrai rattrapage. Depuis quelques semaines, je vous recommandais d’acquérir du gaz entre 2.10 et $2.15 pour viser 2.3 et $2.5. On prendra donc des profits sur les niveaux actuels ($2.444) et on pourra renforcer en cas de correction technique vers $2.3. Le gaz restera ferme au-dessus de 2.2/$2.25.

popup_close
ngas-oct19-h1

Sucre (SUG-OCT19) : revient tester une zone importante


Le sucre est une matière première agricole qui reste sous pression baissière depuis 3 ans. Beaucoup d’organismes médicaux et sanitaires accusent le sucre d’être un fléau mondial et décrivent sa responsabilité dans les problèmes de surpoids avec le diabète pour conséquence. Les industriels ont pris la mesure de ce mouvement et ont de plus en plus tendance à alléger leurs recettes en sucre, voire à proposer une alternative avec édulcorants naturels ou de synthèse. Même si la production mondiale ne fait qu’augmenter depuis les années 70, il y a 100 millions de tonnes de plus produites de nos jours par an, la tentative de réduction de la consommation est bien une volonté. Le Brésil et l’Inde restent les principaux producteurs. Techniquement, le sucre dispose d’une zone de support très importante ente 10 et $11. On pourra d’ailleurs tenter plusieurs prises de position dans cette zone avec un stop de protection à $9.85 et une prise de profit à $12.90.

popup_close
sug-oct19-h1

Facebook (FACEBOOK) : objectif $200 ?


Facebook a dépassé les attentes au deuxième trimestre avec une hausse de 28% de son chiffre d’affaires, malgré une amende de $4 milliards pour clore l’enquête sur les données personnelles.  Le cours n’en a pas profité au contraire, il a engagé une correction vers $175 début août en raison de la défiance de la FED concernant le Libra et les risques de blanchiment d’argent. L’Union européenne a également lancé une enquête, craignant que la crypto-monnaie ne restreigne la concurrence dans les systèmes de paiement. Fin juillet, je vous avais proposé d’attendre une correction dans une zone comprise entre 175 et $180 pour tenter une prise de position à l’achat. On commencera à prendre des profits dans la zone actuelle. On remontera le stop juste au-dessus de votre point d’entrée, on soldera la position en cas de hausse vers $199.

popup_close
facebookweekly-6

Upcoming Events

  • Heure
  • Devise
  • Event
  • Prévision
  • Précédent
  • 14:15 GMT
  • USD
  • Créations emplois non agricoles ADP (août)
  • 148K
  • 156K
  • 16:00 GMT
  • USD
  • Indice PMI non manufacturier ISM (août)
  • 54
  • 53.7
  • 17:00 GMT
  • USD
  • Stock de pétrole brut
  • -2.488M
  • -10.027M

Ce site utilise des cookies pour assurer à l'utilisateur la meilleure expérience possible. En savoir

Acceptez

Le trading de CFDs comporte un risque de perte important qui peut ne pas convenir à tous les investisseurs. Assurez-vous de bien comprendre les risques et prenez les mesures appropriées pour gérer votre exposition.

80.7% des investisseurs particuliers perdent de l’argent sur des comptes CFD.
Protection CFD, compte à risque limité.

X