Le Brexit et l’EUR/GBP

Analyses quotidiennes - 03/01/2018

L’EUR/GBP : microcosme des discussions sur le Brexit

brexit-and-gbpeur-2


La paire EUR/GBP est le thermomètre et le stéthoscope des négociations sur le Brexit. Nous l’observons pour avoir une idée de la perception des marchés sur les progrès des négociations ainsi que des effets nets sur les zones économiques maintenant divergentes. Volkswagen montre sa force aujourd'hui. Le café est TRES fort et le pétrole stable à 60 $, mais pas pour longtemps.

EUR/GBP se consolide entre .87 et .90


La paire de devises en cours de séparation, l'EURGBP, oscille entre 0,90 et 0,87 depuis mi-septembre 2017. Elle baisse à court terme et les signaux d'aujourd'hui détiennent une indication de vente. La question est de savoir où cela va aller à plus long terme. Nous pensons qu'elle continuera à faiblir. Rappelez-vous qu'après le vote en juin 2016 pour quitter l'UE, la GBP s'est affaiblie de plus de 20%. En utilisant l'indicateur de retracement de Fibonacci, nous pouvons voir que le prix oscille ci-dessus, donc si EUR/GBP dépasse le niveau .90, elle passera à un niveau plus élevé, ce qui signifie que la GBP s'affaiblit par rapport à l’EUR. Les signes fondamentaux de cette fragilité seront la détérioration des négociations sur le Brexit, ainsi que la faiblesse de la performance économique au sein de l'économie britannique, comme en témoigne la baisse observée aujourd'hui dans le rapport PMI du mois de décembre.

popup_close
2018-01-03_0800_eurgbp

Le café fait le buzz


Le graphique du café est suffisamment éloquent pour faire pâlir tout trader dépendant à la caféine. En ce moment, le prix est de 130,00, soit $1,30 la livre. Notre premier objectif est 130,65 et notre deuxième 131,35 avec des résistances correspondantes à 130,75 et 131.50 respectivement. A la baisse, nous voyons 128,64 comme niveau de soutien élevé et 128,10 comme niveau de soutien faible. Aucun phénomène météorologique évident n'a été enregistré sur nos écrans radar venant du Brésil ou du Kenya. Il nous semble qu'il s'agit de la correction d'une très longue et forte baisse des prix suite au pic atteint fin 2016 après les graves conditions de sécheresse qui ont prévalu dans la région concernée au Brésil. Le café est une plante horticole capricieuse et une saison morte peut aussi affecter les fleurs de la saison suivante. Technique ou fondamentale, c'est une bonne opportunité de trading. Achetez du café.

popup_close
2018-01-03_0802_kc

Volkswagen en route pour la hausse


Volkswagen a été secoué par de longues baisses dues au scandale de 2015. Rappelez-vous les tests des moteurs diesel où le gouvernement américain avait infligé une amende au fabricant de véhicules Wolfsburg Allemagne pour avoir truqué volontairement ses données d'émissions dans chaque véhicule diesel vendu aux Etats-Unis. La Federal Trade Commission a tranché pour une amende de $16 milliards et une réhabilitation obligatoire de tous les véhicules vendus avec le faux logiciel ET condamné le responsable des États-Unis à sept ans de prison. Cette affaire a eu un effet sévère sur le prix de l'action. En revanche, les ventes ont été fortes en 2017 et le cours des actions le reflète. Avec une décroissance de 50%, estimée à 58% au moment de l’affaire, de gros efforts ont été opérés pour se relever et retrouver une renommée correcte. Le prix est en passe de s’élever à 175 par action. Si cela se produit, il continuera probablement vers les 200.

popup_close
2018-01-03_0812_vw

Pétrole et courageux citoyens iraniens


C'est une occasion rare de voir les gens se lever et affronter un pouvoir dominant répressif. Que ce soit dans un couple, un lieu de travail ou une nation d’ailleurs. Les citoyens ont été intimidés et traités durement pendant des années sous le règne du Shah avec la bénédiction de son bienfaiteur américain. L'Ayatollah Khomeini a mis un terme au régime Pahlavi en 1979 en remplaçant le monarque par une théocratie. Il n’est pas de bon augure quand ceux qui représentent Dieu se désignent eux-mêmes au pouvoir. Depuis 1979, l'Iran a connu deux épisodes distincts où les citoyens ont montré leur mécontentement envers leurs dirigeants. C'est la deuxième fois depuis 2009. Gardons un œil attentif sur ce qui se passe en Iran, non seulement pour l'humanité de l'affaire mais aussi parce que cela peut affecter le prix du pétrole. Actuellement, ce n’est pas le cas car aucun des troubles ou manifestations n'ont lieu à proximité des centres pétroliers. (Merci au Dr Ellen Wald, l'une des meilleures sources d'information au monde lorsque nous parlons du secteur pétrolier.) Hormis cela, la tendance ne sera pas affectée SAUF si les travailleurs du secteur pétrolier se mettent en grève. La dernière fois que cela s'est produit, c'était en 1979 lorsque, dans le but de faire tomber le Shah Reza Pahlavi, les grévistes ont réduit la production de 4,5 millions de barils par jour à 1 million. Nous n’en sommes pas encore là. Mais, observez ce qui se mijote. Cela pourrait bien s'enflammer et éventuellement exploser.

popup_close
2018-01-03_0844_cl

Upcoming Events

  • Heure
  • Devise
  • Event
  • Prévision
  • Précédent
  • 15:00 GMT
  • USD
  • ISM Manufacturing PMI
  • 58.1
  • 58.2
  • 19:00 GMT
  • USD
  • Rapport du meeting FOMC(MoM)
  • -
  • -

Forex et CFD sont des produits à effet de levier et vous risquez de perdre l’ensemble du capital investi. Les produits à effet de levier impliquent un niveau de risque élevé et ne conviennent pas à tous les investisseurs. Vous devez considérer vos objectifs d’investissement, niveau d’expérience, ressources financières, mesurez votre appétit au risque et demander des conseils indépendants si nécessaire. Veuillez lire les avertissements aux risques avant d’effectuer une transaction.