33 rue François 1er, 75008 Paris, France

33 rue François 1er, 75008 Paris, France

Le CAC 40 tient bon face aux nouvelles mesures sanitaires

Analyses quotidiennes - 15/10/2020

par Stéphane Ceaux-Dutheil

Les investisseurs français ont les yeux rivés sur Wall Street

cac-40-wpr


Les marchés américains ont fini en baisse modérée, hier, suite à des publications décevantes de la part de certaines banques américaines comme la Wells Fargo (-6.02%) ou encore Bank of America (-5.33%). Ce qui semble peser le plus sur le moral des investisseurs, ce sont les propos du secrétaire au Trésor des États-Unis, Steven Mnuchin, qui a estimé peu probable un accord sur le plan budgétaire avant l’élection présidentielle du 3 novembre. De son côté, le CAC 40 semble plus sensible aux nouvelles outre-Atlantique qu’au couvre-feu annoncé par Emmanuel Macron. La mesure entrera en vigueur samedi. Le couvre-feu sera instauré de 21h le soir à 6h du matin dans toute l’Île de France ainsi que dans 8 métropoles. 20 millions de Français sont concernés. L’indice parisien doit tenter aujourd’hui de défendre les 4900 points.

NASDAQ 100 (NSDQ) : surveiller 11 600 points


Le NASDAQ 100 a quasiment effacé ses pertes du mois de septembre lors des dix premiers jours d’octobre. Mais l’indice américain engage un mouvement de repli depuis 48 heures. Les publications des groupes bancaires pèsent sur la tendance. Les taux bas et la baisse des prêts en raison de la récession pourraient encore affecter les banques pendant de nombreux mois. L’espoir de voir un plan de relance être mis en place rapidement, espoir suscité à nouveau par Donald Trump il y a peu, semble tomber à l’eau. Selon Steven Mnuchin, rien ne sera décidé avant l’élection présidentielle américaine. Dans ces conditions, la publication des résultats des grandes valeurs de la haute technologie entre le 21 et 29 octobre vont être cruciales pour le marché. Le droit à l’erreur ne semble pas permis compte tenu des valorisations relativement élevées. Techniquement, on surveillera dans les prochains jours le premier niveau d’alerte à 11 600 points.

popup_close
nsdq-daily-14

BITCOIN (BTCUSD) : le baromètre des marchés


Le leader du monde des crypto-monnaies évolue de la même façon que les indices actions américains depuis le début de l’année. C’est devenu un baromètre pour estimer le temps qu’il va faire sur les marchés. Le Bitcoin n’a pas échappé à la baisse du mois de septembre. Mais à l’heure où les investisseurs s’interrogeaient encore sur un potentiel de baisse supplémentaire de 10%, la crypto-monnaie s’est reprise en sortant par le haut d’une structure de consolidation en triangle. Elle a ainsi annoncé la reprise des marchés d’actions. Le Bitcoin consolide depuis 48 heures. Rien de méchant pour le moment tant que la crypto-monnaie reste au-dessus de 10 400$. Une poursuite de la hausse au-delà de 11 650$ laisserait espérer les 12 400 points. Ce qui laisserait présager de nouveaux records historiques pour les indices américains.

popup_close
btcusddaily-39

SOCIETE GENERALE (SOCIETE) : la situation des banques américaines n’aide pas


La Société Générale a annoncé une perte de 1,6 milliards d’euros au premier semestre. Selon les analystes, plus de 1,3 milliards de perte sont dus à des écritures comptables. Ce sont les anticipations d’un niveau dégradé de l’activité pour les mois à venir. Depuis le 1er janvier, le titre accuse un recul de 60%, soit bien plus que ses concurrents comme le Crédit Agricole (-42%) ou la BNP (-38%). Cette différence n’est pas liée à la pandémie mais à sa plus faible rentabilité comparée aux autres banques. Le ratio moyen de rentabilité est de 6.5% pour une banque française, il n’est que de 5% pour la Société Générale. Cette défiance des investisseurs envers le titre vient de là. Techniquement, il n’est pas certain que le point bas vers 11€ soit majeur. Il faudrait une vraie stabilisation au-dessus de ce niveau pendant quelques temps pour travailler l’idée d’une reprise vers 15€/18€.

 

Le contenu ci-dessus est considéré comme une information à titre indicatif et ne peut être assimilé à une recherche ou un conseil en investissement indépendant.

Les opinions exprimées dans cet article sont celles de l'auteur M. Stéphane Ceaux-Dutheil et ne reflètent pas nécessairement le point de vue d'Alvexo.

popup_close
societeweekly-9

Upcoming Events

  • Heure
  • Monnaie
  • Évènement
  • Prévision
  • Précédent
  • 14:30 GMT
  • USD
  • Inscriptions hebdomadaires au chômage
  • 825K
  • 840K
  • 14:30 GMT
  • USD
  • Indice manufacturier de la FED de Philadelphie (Octobre)
  • 14
  • 15
  • 14:30 GMT
  • USD
  • Stock de pétrole brut
  • -2.835M
  • 0.501M
  • 18:00 GMT
  • EUR
  • Discours de Christine Lagarde (BCE)

Ce site utilise des cookies pour assurer à l'utilisateur la meilleure expérience possible. En savoir plus

Acceptez

Les CFDs sont des instruments complexes qui présentent un risque élevé de perte rapide du capital en raison de l’effet de levier.
69.8% des investisseurs particuliers perdent de l’argent en tradant les CFD avec ce fournisseur.
Vous devez vous assurer que vous comprenez comment les CFDs fonctionnent et que vous pouvez vous permettre de prendre
le risque probable de perdre votre argent. La protection CFD n’exclut pas le risque maximal de perdre le capital investi.

69,8% des investisseurs particuliers perdent de l’argent sur des comptes CFD.
Protection CFD, compte à risque limité.

X