33 rue François 1er, 75008 Paris, France

33 rue François 1er, 75008 Paris, France

Le CAC40 touche les 6000 points

Analyses quotidiennes - 17/12/2019

par Stéphane Ceaux-Dutheil

Soulagement des marchés

place-de-la-bourse


Les bonnes nouvelles continuent à affluer, ce qui donne indéniablement le moral aux investisseurs en cette fin d’année. La production industrielle chinoise lundi matin est ressortie en hausse de 6.2% en rythme annuel en novembre, au lieu de 5% attendus. Même si le PMI manufacturier allemand est apparait en-dessous des attentes, à 43.4, les investisseurs ont retenu l’accord de phase 1 entre les Etats-Unis et la Chine avec une probable signature en janvier prochain. Le Brexit qui se fera probablement avec accord avant le 31 janvier prochain, reste un élément de soulagement. Le CAC40 a enfin touché les 6000 points, mettant un peu plus en porte-à-faux les pessimistes sur le sort des marchés !

Nasdaq100 (NSDQ-DEC19) : un dernier trimestre inversé


Au dernier trimestre 2018, l’indice américain avait perdu un peu moins de 25%. Un an plus tard le scénario s’est inversé avec une hausse de 15% pour les trois derniers mois de l’année. Les investisseurs retiennent la désescalade des droits de douane entre américains et chinois, qui va très probablement conduire à la signature d’un accord de phase 1 dans quelques semaines. Cela fait suite au mouvement haussier de fond en place depuis fin 2018, initié par les banques centrales et leurs mesures accommodantes et au presque 1000 milliards de rachat d’actions cette année de la part des sociétés américaines. Les investisseurs ne semblent pas prêter attention pour le moment au fait que la FED ne baissera pas ses taux en 2020. Graphiquement, la hausse se poursuit et pourrait aller vers les 8800 points d’ici la fin de l’année. On surveillera le pourcentage d’investisseurs haussiers qui est actuellement de 75%, niveau inférieur de la zone de dangerosité à 75-85%.

popup_close
nsdq-dec19-daily-4

EUR/GBP (EURGBP) : bas majeur en place ?


Rappelez-vous en mars dernier, les analystes prévoyaient une hausse vers 0.91 en cas de Brexit sans accord et une chute vers 0.8350 en cas d’accord. Les deux scénarios ont été crédibles et travaillés par les cambistes durant l’année. Le dernier en date, après la victoire écrasante de Boris Johnson aux élections en Grande-Bretagne, est celui d’une baisse de l’EURGBP vers 0.8350. Il ne fait quasiment plus aucun doute que la sortie de l’Union européenne se fera avec l’accord négocié entre Bruxelles et Boris Johnson. A la suite des résultats des élections, la parité semble avoir marqué un point bas, peut-être majeur vers 0.8276. Graphiquement, il n’est pas impossible que dans les prochaines semaines l’EURGBP réalise une correction technique haussière, vers 0.8460/0.8550. Un achat spéculatif peut avoir lieu entre 0.8350 et 0.8330, avec un stop à 0.8250 pour une prise de profit à 0.8460.

popup_close
eurgbp-daily-10

Apple (APPLE) : les $300 en ligne de mire


Malgré son énorme capitalisation à plus de $1000 milliards, Apple affiche une progression annuelle remarquable, à +77%. La volonté du PDG, Tim Cook, de rendre bien moins dépendant Apple aux ventes de l’Iphone semble déjà être plébiscitée par les analystes. N’oublions pas non plus les rachats d’actions toujours réguliers qui soutiennent et encouragent les investisseurs. L’accord de phase 1 entre les Etats-Unis et la Chine anticipé depuis plusieurs mois et annoncé vendredi, a indéniablement fait progresser le titre, le marché chinois est bien entendu très important pour la firme à la pomme. Si le site de streaming nouvellement lancé fonctionne aussi bien que celui de Wall-Disney, les prochains résultats trimestriels devraient être encore solides. La barre des $300 semble en vue, cette hausse rectiligne donne un peu le tournis. Une phase de correction certainement nécessaire ramènera le titre probablement dans la zone 230/$245.

popup_close
applemonthly-8

Upcoming Events

  • Heure
  • Devise
  • Event
  • Prévision
  • Précédent
  • 10:30 GMT
  • GBP
  • Salaire moyen bonus compris (déc)
  • 3.4%
  • 3.7%
  • 10:30 GMT
  • GBP
  • Evolution nombre demandeurs d’emploi (nov)
  • 21.2K
  • 26.4K
  • 14:30 GMT
  • USD
  • Permis de construire (nov)
  • 1.410M
  • 1.461M
  • 14:30 GMT
  • USD
  • Rapport JOLTS nouvelles offres d’emploi (oct)
  • 7.018M
  • 7.032M

Ce site utilise des cookies pour assurer à l'utilisateur la meilleure expérience possible. En savoir plus

Acceptez

Les CFDs sont des instruments complexes qui présentent un risque élevé de perte rapide du capital en raison de l’effet de levier.
69.8% des investisseurs particuliers perdent de l’argent en tradant les CFD avec ce fournisseur.
Vous devez vous assurer que vous comprenez comment les CFDs fonctionnent et que vous pouvez vous permettre de prendre
le risque probable de perdre votre argent. La protection CFD n’exclut pas le risque maximal de perdre le capital investi.

69,8% des investisseurs particuliers perdent de l’argent sur des comptes CFD.
Protection CFD, compte à risque limité.

X