1 rue Agias Fylaxeos 
3025 Limassol, Chypre

1 rue Agias Fylaxeos 
3025 Limassol, Chypre

Le côté négatif des taux bas

Analyses quotidiennes - 26/11/2019

par Stéphane Ceaux-Dutheil

Taux d’intérêt négatifs pour les particuliers

politique-de-taux-bas


Les politiques de baisse de taux bas de la part des banques centrales ont été mises en place depuis un an pour contrecarrer la baisse de la croissance mondiale et tenter de relancer l’activité économique. Certains pays comme l’Allemagne ont des taux d’intérêt négatifs. L’Allemagne est rémunérée pour emprunter. Le revers de la médaille est la tentation des banques de prélever un peu d’argent sur les dépôts des particuliers. C’est d’ores et déjà le cas, la Volksbank Raiffeisenbank est la première banque à appliquer un taux d’intérêt de -0.5% dès le premier centime d’euro versé sur tout compte d’épargne. Si la BCE et la FED poursuivent leur politique accommodante, ce procédé va très vite se généraliser. A suivre…

S&P500 (SP-DEC19) : une fin d’année encore plus haut ?


Le S&P500 continue sa progression dans un climat à l’optimisme mesuré. En effet, la progression ne se fait pas encore dans un sentiment d’euphorie exacerbé. Le pourcentage d’investisseurs haussiers sur le S&P500 est à 71.6%, donc encore loin de la zone de danger située entre 75 et 85%. Les investisseurs sont rassurés et savent que les banques centrales observent les données économiques et ils interviendront si nécessaire. Les rachats d’actions soutiennent l’indice, et un accord de phase 1 sur le commerce sino-américain n’est pas impossible d’ici quelques semaines. Si les chiffres de ventes du « Black Friday » aux Etats-Unis en fin de semaine sont bons, voire très bons, alors la fin d’année se déroulera probablement sous les meilleures auspices avec un S&P500 qui pourrait tutoyer les 3200/3300 points. En cas de correction, l’indice dispose d’une très importante zone de support située entre 2960 et 3030 points.

popup_close
sp-dec19-daily-5

Argent (XAGUSD) : proche d’une zone intéressante


L’argent, comme l’or d’ailleurs, a entamé une vague de correction baissière depuis 3 mois et ce après une forte progression entre mai et août. Après avoir culminé à $19.60, il est en train de revenir vers une zone de support très importante située autour de $16. L’espoir d’un accord sur le commerce sino-américain, le Brexit qui se terminera très probablement avec un accord de sortie avec l’Union européenne et le rallye d’automne des marchés d’actions ont fait diminuer la prime de risque des métaux précieux. Ils ont ainsi logiquement consolidé. Cette phase de repli n’est peut-être pas tout à fait terminée. Néanmoins, la poursuite des politiques monétaires accommodantes devrait être favorable à l’or et à l’argent, ainsi qu’au moindre retour du stress sur les indices actions. On pourrait acheter le métal entre 16.6 et $16, avec un stop de protection à $15.40, pour une prise de profit vers $18.90.

popup_close
xagusd-daily-14

Airbus (AIRBUS) : et maintenant ?


Après les déboires de son concurrent Boeing, Airbus, l’avionneur européen, a annoncé avoir livré 571 avions commerciaux, soit une hausse de 14%. Il a néanmoins ramené son objectif de livraisons annuelles à 860 appareils, contre 880/890 attendus. Malgré tout, Airbus a accumulé les commandes lors du salon aéronautique de Dubaï mi-novembre, la compagnie Emirates ayant passé une commande de $15.9 milliards pour des gros porteurs de la marque. Malgré l’arrêt de la production de son gros porteur l’A380 en 2 Airbus021, l’avionneur aura passé plutôt une bonne année dans un secteur aérien en proie à des difficultés. La cinquième pondération du CAC40, avec 5.85%, aura vu son titre progresser de 60%, soit plus de deux fois mieux que le CAC40. On attendra une phase de correction vers €122 pour revenir à l’achat sur le titre, qui aura certainement du mal à rééditer la performance de cette année.

popup_close
airbusweekly-5

Upcoming Events

  • Heure
  • Devise
  • Event
  • Prévision
  • Précédent
  • 10:30 GMT
  • GBP
  • PMI Construction (nov)
  • 44.0
  • 44.2/li>

Ce site utilise des cookies pour assurer à l'utilisateur la meilleure expérience possible. En savoir

Acceptez

Le trading de CFDs comporte un risque de perte important qui peut ne pas convenir à tous les investisseurs. Assurez-vous de bien comprendre les risques et prenez les mesures appropriées pour gérer votre exposition.

80.7% des investisseurs particuliers perdent de l’argent sur des comptes CFD.
Protection CFD, compte à risque limité.

X