peel page fold
arrow
logo

Alvexo - Le partage avec la communauté

En savoir plus

Le dollar américain continue d’être négocié à la limite inférieure

Les chiffres des ventes au détail du Département du Commerce soulignent la faiblesse des dépenses de consommation en septembre

weaker-usd

Le dollar américain continue de faiblir alors que les chiffres mensuels des ventes au détail déçoivent à la fois sur les chiffres globaux et sous-jacents. L'attention se tourne vers les données d'inflation mensuelles américaines à paraitre aujourd'hui qui devraient rester consensuelles d’après les attentes du marché.

Le chômage australien reste intact

Le rapport sur l’emploi australien publié plus tôt ce jour a vu le taux de chômage stagner à 6,20%, correspondant aux estimations médianes du consensus du marché. L’évolution du chômage a révélé que le nombre d'emplois avait diminué de plus de 5000, marquant la première baisse de la croissance de l’emploi depuis le mois d’avril 2015. Un des facteurs principaux expliquant cette baisse est que le nombre d’emplois à temps plein a chuté de 13.900 durant le mois de septembre. La faiblesse pénétrante dans le secteur des matières premières a conduit à une vague de consolidations et de licenciements qui demeurent une préoccupation majeure pour les décideurs qui cherchent à maintenir le chômage faible et à soutenir la croissance. La paire de devises AUSD/USD affiche un sommet à 0,7350 lors de la session suite aux nouvelles avant de battre en retraite. La résistance est identifiée à 0,7348 et un recul vers 0,7190 est possible, ce qui marquerait une cassure de la ligne de tendance baissière sur le plus long terme.

popup_close
1_audusd-h4_1510

L’emploi au Royaume-Uni croît à un rythme soutenu

La Livre Sterling a été soutenue par le rapport sur l’emploi britannique qui a vu le taux de chômage baisser à 5,40% contre les estimations médianes qui prévoyaient qu’il reste stable à 5,50%. L'indice des salaires moyens a également augmenté à un rythme de 3,00%, imprimant légèrement au-dessous des estimations du consensus du marché à 3.10%. La Livre Sterling a d’abord chuté suite aux nouvelles afin d’assimiler les chiffres avant de se reprendre fortement. La paire de devises GBP/USD a clôturé la séance d'hier avec des gains de 1,50% pour enregistrer un nouveau sommet de deux semaines à 1.5493. Alors que l'inflation s’est avérée être un frein, le marché attend de voir l'inflation annualisée au Royaume-Uni rester modérée en cette fin d’année avant de se reprendre au premier trimestre 2016. Les estimations des marchés sont également en faveur d'une hausse des taux de la BoE autour du deuxième trimestre de 2016.

popup_close
2_gbpusd-h1_1510

La faiblesse des ventes de détail américaines pèse sur la Réserve fédérale

Les chiffres des ventes au détail aux États-Unis ont plus diminué que prévu car les consommateurs ont préféré économiser sur les faibles prix des carburants. Le ralentissement des dépenses de consommation lève des questions sur l’affaiblissement de la demande au niveau national sur fond de faiblesse des échanges mondiaux. Les chiffres des ventes au détail sont également susceptibles d’impacter le chiffre du PIB pour le troisième trimestre par rapport à l'impression spectaculaire de la croissance du PIB de 3,90% vue au deuxième trimestre. L'indice des prix à la production des États-Unis a également diminué de -0.50%, affichant l'une des plus fortes baisses depuis le mois de janvier 2015. Le faible IPP est susceptible de maintenir l'inflation modérée durant les prochains mois. Le billet vert a fortement diminué suite aux nouvelles comme la plupart de ses pairs et les actifs risqués ont continué à se reprendre. Les gains les plus notables ont été dans le NZD, qui a bondi de près de 2,19%, pour clôturer à un sommet de 14 semaines.

popup_close
3_nzdusd-h1_1510

L’attention se tourne vers les chiffres de l’inflation américaine

Après un faible rapport sur l’emploi et des chiffres de ventes de détail mitigés, les marchés regarderont vers les chiffres mensuels de l'inflation. Bien qu’ils ne soient pas pris en compte par la Réserve fédérale, les données de l'IPC seront indépendamment surveillées de près par les marchés. Les attentes du marché sont pour que l'IPC américain affiché diminue de -0,20% sur le mois et que l’IPC de base stagne à 0,10% sur la même période. Aujourd'hui sera aussi une journée bien remplie pour le Dollar américain avec les demandes d'allocations chômage hebdomadaires à paraitre suivies par l'indice manufacturier de la Fed de Philadelphie. La paire de devises USD/JPY est sortie de sa consolidation mais des doutes subsistent si l'évasion est validée. Les prix ont touché un plus bas à 118,624 hier avant de se reprendre s au début de la séance d'aujourd'hui. Avec la multitude de données économiques américaines à paraître plus tard cette session, la paire USD/JPY est susceptible de rester volatile.

popup_close
4_usdjpy-h1_1510

Évènements À Venir

  • Heure
  • Devise
  • Évènement
  • Prévu
  • Précédemment
  • 13:30 GMT
  • USD
  • IPC de base (Mensuel)
  • 0.10%
  • 0.10%
  • 13:30 GMT
  • USD
  • IPC de base (Annuel)
  • 1.80%
  • 1.80%
  • 13:30 GMT
  • USD
  • IPC (Mensuel)
  • -0.20%
  • -0.10%
  • 13:30 GMT
  • USD
  • IPC (Annuel)
  • -0.10%
  • 0.20%
  • 15:00 GMT
  • USD
  • Indice manufacturier de la Fed de Philadelphie
  • -1.0
  • -6.0
  • 16:00 GMT
  • USD
  • Stocks de pétrole brut
  • 2.848M
  • 3.073M
  • 22:45 GMT
  • NZD
  • IPC (Trimestriel)
  • 0.20%
  • 0.40%
  • 22:45 GMT
  • NZD
  • IPC (Annuel)
  • 0.30%
  • 0.30%