Le dollar en perte de profits

 Les procès-verbaux de la BCE révèlent des inquiétudes face à l'inflation

shutterstock_122481811

Le dollar s'affaiblit face aux autres devises à contrecoup des conclusions de la réunion de la FOMC, où ses membres soulignaient l'importance de l'inflation dans le cycle des taux d’intérêts. À se fier aux résultats remarquables des devises Australienne et Néo-zélandaise, les monnaies liées aux matières premières ont été les principales bénéficiaires de la dernière session de marché. L'Euro est parvenu à afficher certains gains, quoique relativement modestes, tandis que le Yen s'est renchérit grâce à la déclaration faites par la Banque du Japon annonçant que les décisionnaires politiques ne comptaient pas bouger le moindre doigt afin de soulager la pression sur la politique monétaire.

Le chiffre des ventes au détail du Royaume-Uni est en déclin.

Le compte-rendu des réunions de la BCE libérés hier, ont laissé transparaitre la préoccupation des fonctionnaires du conseil d'administration face à l'absence, voir à la baisse, d'inflation dans l'ensemble de la zone, alors que le rebond de l'inflation sous-jacente était déjà au point mort. Dans la même lignée, l'économiste en chef de la BCE a fait remarquer que si la cible inflationniste n’était pas respectée, la crédibilité de la BCE serais mise en péril. Sur une note plus optimiste, signalons qu’au regard du ton "dovish" employé par les responsables de la Banque Centrale Européenne, les marchés s'attendent à des prises de positions concrètes lors de la réunion monétaire de décembre. Le redressement actuel de la paire EUR/USD risque d'être éphémère vu la tendance des investisseurs à étendre leurs positions à long termes, ce qui entraînera une baisse de courte à moyen terme. La paire EUR/USD a gagné 0,69 % lors de la clôture de  session hier à 1.0733.

popup_close
daily1

Le Kiwi continue dans sa lancée

ur une base mensuelle, on assiste à une rétrogradation de la valeur de la vente au détail sur le territoire d’outre-manche, s'exprimant par une perte de-0.60 % entre octobre et septembre, avec une révision à la baisse pour les ventes de détail du mois précédent de 1,90 % à 1,70 %. L'Office National de la Statistique du Royaume-Uni suggère que la hausse des salaires est à l'origine de cette hausse consommatrice. La livre sterling a traversé haut la main la journée d'échanges de marchés d'hier,  malgré quelques revers initiaux. La paire GBP/USD a enregistré des gains de 0,35 % lors de la clôture de séance.

popup_close
daily2

 Au Canada, on attend les résultats de l'inflation et des ventes au détail.

Le dollar néo-zélandais a gagné hier plus de 1,46 % et semble perister dans cette direction, en grande partie grâce à l'affaiblissement du dollar américain. Plus tôt aujourd'hui, les données des dépenses par carte de crédit de la Nouvelle-Zélande publiées par la RBNZ ont montré une augmentation de 7,80 %. Formant un doji il y a deux jours, la paire NZD/USD a montré une inversion accentuée sur les graphiques quotidiens, ce qui pourrait laisser présager une hausse supplémentaire du dollar néo-zélandais. La hausse des dépenses a révélé que la confiance des consommateurs peut être attribuée à la réduction des taux d'intérêt de référence, appliquée par la Banque Nationale durant la période entre juin et septembre. Malgré le rebond actuel du Kiwi, les marchés s'attendent à une réduction supplémentaire de 25 points sur les taux de base lors de la réunion de décembre, qui pourrait faire chuter les taux directeurs de la RBNZ à 2,50 %.

popup_close
daily3

Les données concernant les ventes au détail d'octobre sont attendus au Canada aujourd'hui. Les estimations moyennes prévoient une hausse de 0,20 % sur le titre, alors que les ventes au détail de base, à l'exclusion du marché de l’automobile, devraient reculer de -0,20 % pour le mois. Les baisses sont prévues après un mois où l’on a vu le titre des ventes au détail grimpée de 0,50 %, alors que les ventes au détail de base stagnait à 0,00 %. Outre les chiffres de ventes au détail, seront également publiés les chiffres de l'inflation. Le rapport d'IPC de base devrait afficher une hausse de 0,20 % pour le mois, tandis que l'inflation devrait descendre à 2,00 %, après une hausse de 2,10 % il y a un mois sur une base annualisée. Le trading du dollar canadien a été mitigé au cours de ces dernières semaines alors que le Loonie initiale teste la résistance près de 1.3413 par 1.3318

popup_close
daily4

Évènements À Venir

X

Forex et CFD sont des produits à effet de levier et vous risquez de perdre l’ensemble du capital investi. Les produits à effet de levier impliquent un niveau de risque élevé et ne conviennent pas à tous les investisseurs. Vous devez considérer vos objectifs d’investissement, niveau d’expérience, ressources financières, mesurez votre appétit au risque et demander des conseils indépendants si nécessaire. Veuillez lire les avertissements aux risques avant d’effectuer une transaction.