Le dollar ne parvient pas faire surprise avec l’IPC

Les prix à la consommation américaine se sont repris de manière inattendue avec les chiffres de base augmentant de 1,90% en rythme annualisé.

shutterstock_208039990

Les prix à la consommation mensuels aux États-Unis sont mitigés avec l'IPC en baisse de -0,20% alors que l'indice de référence a augmenté de 0,20% sur la même période. Sur une base annualisée, l'IPC de base a augmenté de 1,90%, mais le dollar américain a été impressionné par les données, revenant sur ses gains vers la fin de la session.

L’IPC trimestriel de Nouvelle-Zélande augmente

Les données trimestrielles de l'inflation à la consommation de Nouvelle-Zélande ont été publiées plus tôt aujourd'hui, montrant une augmentation de 0,30% lors du dernier trimestre. Les données ont battu les estimations de consensus des analystes qui attendaient l'indice des prix à la consommation à la hausse de 0,20% sur le trimestre. Sur une base annualisée, l'inflation a augmenté de 0,40% à la fin du troisième trimestre, soulignant les succès relatifs de la politique monétaire pour endiguer l'inflation. Alors que le dollar Kiwi avait initialement réussi à afficher des gains, la monnaie a diminué alors que les investisseurs commencent à se concentrer sur une autre coupe prospective du taux d'intérêt de référence de la Banque centrale de Nouvelle-Zélande en grande partie due à l'appréciation du taux de change au cours des dernières semaines. Les analystes s’attendent à voir au moins une autre baisse des taux de la RBNZ à la fin de cette année alors que la paire NZD/USD se négocie près d'un sommet de 15 semaines.

popup_close
1_nzdusd-h4_1610

L’IPC de la zone euro pèse lourd

L'Euro se tourne aujourd'hui vers la lecture de l'IPC annualisé qui pourrait maintenir la pression sur la monnaie unique. Plus tôt, Nowotny, le membre du Conseil des gouverneurs de la BCE, a déclaré que l'inflation de la zone euro commençait à montrer des signes de déflation et risquait de manquer le taux d'inflation cible de 2,00% de la BCE. L'euro a d'abord réagi activement aux nouvelles, mais a surtout été entravé par la lecture de l'inflation US qui a été plus forte que prévu. Aujourd’hui, les attentes du marché sont pour un IPC global définitif chutant de -0,10%, tandis que l'IPC de base devrait rester inchangé à 0,90% sur une base annualisée. Il y a des rumeurs grandissantes sur l’intention de la BCE de tourner vers l'expansion de ses achats d'actifs qui ont jusqu'à présent échoué à stimuler l'inflation. La BCE se réunira jeudi prochain ce qui alimentera sans doute la rumeur. L’EUR/USD a fermé la séance d'hier à 1,1388 après que les prix aient atteint la résistance à 1,1470.

popup_close
2_eurusd-h4_1610

Les ventes manufacturières au Canada

Le dollar canadien s’apprête à enregistrer des gains contre le billet vert pour la troisième semaine consécutive, mais est mis en danger aujourd’hui avec les chiffres de vente manufacturière à paraitre. Les estimations font état d'une baisse de -0.60% après que les ventes dans le secteur manufacturier aient augmenté de 1,70% le mois dernier. Le dollar canadien a suivi les prix du pétrole brut au cours des dernières semaines, se valorisant grâce à la reprise dans l'énergie. Le huard a fermé hier à 1.2862, mais le graphique sur 4 heures montre des signes d'un possible rebond qui pourrait voir la paire USD/CAD retracer une partie de ses pertes vers le support cassé à 1.3050 pour y établir la résistance. Les prix du pétrole brut ont diminué après que le rapport hebdomadaire des stocks de l’EIA ait montré une accumulation plus importante que prévue dans les stocks commerciaux américains, qui ont augmenté de 7,6 millions de barils par rapport aux estimations de 2,2 millions de barils. Le WTI a chuté à un prix plancher à 45,45 USD avant de se redresser pour clôturer la journée à 46,85 USD.

popup_close
3_usdcad-h4_1610

Les attentes concernant l'inflation des prix à la consommation américaine

Les estimations de l’inflation à la consommation et la confiance des consommateurs de l'Université du Michigan sont les deux principaux événements pour le dollar américain aujourd'hui. Les estimations médianes appellent à un renforcement de la confiance des consommateurs pour atteindre 89,0 contre 87,2 précédemment tandis que les estimations de l’UoM concernant l'inflation sont actuellement de 2,80%. L'un des principaux moteurs de l'inflation continue d'être la hausse des coûts du logement avec une évolution d'une économie de la propriété à une économie de location. Avec l’agrandissement du secteur locatif, l’affaiblissement des prix de l'énergie est plus que compensée par l'augmentation des coûts de logement. Mis à part les deux événements précédents, il y aura les taux d'utilisation des capacités américaines et les chiffres de la production industrielle à paraitre tard. La paire USD/JPY se négociait hier près des prix planchers à 118.16 et semble actuellement retrouver une tendance. Cependant, seule une clôture hebdomadaire en dessous de 119.00 confirmera ce point de vue et ouvrira la voie à de nouvelles baisses de l'USD/JPY.

popup_close
4_usdjpy-h4_1610

Évènements À Venir

  • Heure
  • Devise
  • Évènement
  • Prévu
  • Précédemment
  • 10:00 GMT
  • EUR
  • IPC (Annuel)
  • -0.10%
  • -0.10%
  • 10:00 GMT
  • EUR
  • IPC de base (Annuel)
  • 0.90%
  • 0.90%
  • 10:00 GMT
  • EUR
  • Balance commerciale (Août)
  • 20.0B
  • 31.4B
  • 15:00 GMT
  • USD
  • Indice de confiance des consommateurs du Michigan
  • 89.0
  • 87.2
  • {{date | date:'HH:mm'}}
X

Forex et CFD sont des produits à effet de levier et vous risquez de perdre l’ensemble du capital investi. Les produits à effet de levier impliquent un niveau de risque élevé et ne conviennent pas à tous les investisseurs. Vous devez considérer vos objectifs d’investissement, niveau d’expérience, ressources financières, mesurez votre appétit au risque et demander des conseils indépendants si nécessaire. Veuillez lire les avertissements aux risques avant d’effectuer une transaction.