Alvexo est dument agréée et autorisée par la CySEC à exercer son activité sur le territoire Français, dont les bureaux sont situés au 31, Avenue des Champs Elysées 75008 Paris ,France

Alvexo est dument agréée et autorisée par la CySEC à exercer son activité sur le territoire Français, dont les bureaux sont situés au 31, Avenue des Champs Elysées 75008 Paris ,France

Le FMI observe la Chine

Analyses quotidiennes - 12/08/2019

par Stéphane Ceaux-Dutheil

Vigilance si les droits de douane augmentent encore

le-fmi-observe-la-chine


Le FMI (Fonds Monétaire international) prenait la parole vendredi dernier au sujet de la Chine. Il estime que le pays pourrait avoir besoin d’un soutien budgétaire plus important si les tensions commerciales avec les Etats-Unis devaient s’amplifient. Le FMI confirme également que les mesures de relance de la Chine sont suffisantes pour stabiliser la croissance du pays, à condition que les droits de douane imposés par le Président Trump n’augmentent pas plus. L’organisation internationale demande aussi une transparence accrue des politiques de change de Pékin. La tentation de dévaluer le Yuan pour atténuer les droits de douane pourrait encore rajouter de l’huile sur le feu. Attention !

EUR/USD (EURUSD) : Reprend de la hauteur


L’EUR/USD s’était rapproché des 1.10, suite à la baisse de 25 points de base des taux d’intérêt US par la FED le 31 juillet dernier. Les investisseurs avaient été déçus du ton moins accommodant qu’espéré de Jérôme Powell. L’annonce de nouveaux droits de douane sur les produits chinois par le Président Trump a vu la parité se réinstaller au-dessus de sa zone basse en place depuis le depuis de l’année, entre 1.1110 et 1.1180. Les investisseurs espèrent par cette reprise de la devise une Fed plus accommodante d’ici la fin de l’année. La BCE devrait en toute logique annoncer un Quantitative Easing à l’automne, ce qui pourrait remettre une pression baissière sur l’EUR/USD. On peut donc anticiper une évolution de la parité un cran plus bas qu’au premier semestre 2019, c’est-à-dire entre 1.10 et 1.1330. Il va donc falloir être encore à l’écoute des banques centrales pour éviter les erreurs stratégiques.

popup_close
eurusdh4-14

Footsie (FTSE-SEP19) : plus contrarié par la guerre commerciale que par le Brexit


Après avoir tutoyé son sommet historique suite à la nomination du nouveau Premier Ministre Boris Johnson, l’indice des 100 plus grosses valeurs britanniques a perdu plus de 9%, avant de se reprendre en fin de semaine dernière, affecté par les nouvelles tensions commerciales entre américains et chinois. S’il ne fait quasiment plus aucun doute pour les cambistes d’une sortie du Royaume-Uni de l’Europe sans accord (la parité EUR/GBP est à 0.93, son plus haut en deux ans), les investisseurs en actions ne semblent pas du tout inquiets d’une telle situation. Techniquement, le Footsie semble solidement résister au-dessus d’une zone de support comprise entre 6900 et 7030 points. On pourra tenter un achat juste au-dessus de celle-ci, vers 7100/7150 points, pour viser une nouvelle reprise vers 7500 points, avec un stop de protection à 6850 points.

popup_close
ftse-sep19-weekly-2

Apple (APPLE) : 190/$195, une belle zone d’appui ?


Apple reste l’un des fleurons du Nasdaq 100 avec une pondération de plus de 10% de l’indice. La firme a publié ses résultats de bonne facture pour le trimestre écoulé, avec un bénéfice et un chiffre d’affaires supérieurs aux attentes. Le PDG, Tim Cook a constaté une nette amélioration en Chine continentale, ce qui explique en partie ces bons résultats. Ce que les investisseurs ont bien plus apprécié, c’est le relèvement des objectifs pour le prochain trimestre, à moins que de nouvelles tensions commerciales ne viennent entacher cette « guidance ». Techniquement, le titre a joué au yoyo ces deux dernières semaines, mais après avoir atteint $220 après les résultats, le titre est retombé à $193, au plus bas après les nouveaux tweets du Président américain. On pourra tenter un achat entre 190 et $195, avec un stop de protection à $184, pour viser $210.

popup_close
appledaily

Upcoming Events

  • Heure
  • Devise
  • Event
  • Prévision
  • Précédent

Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide du capital en raison de l’effet de levier.
79% des investisseurs particuliers perdent de l’argent en tradant les CFD avec ce fournisseur.
Vous devez vous assurer que vous comprenez comment les CFD fonctionnent et que vous pouvez vous permettre de
prendre le risque probable de perdre votre argent. La protection CFD n’exclut pas le risque maximal de perdre le capital investi.

79% des clients particuliers perdent de l’argent sur des comptes CFD. En savoir plus

X