Alvexo est dument agréée et autorisée par la CySEC à exercer son activité sur le territoire Français, dont les bureaux sont situés au 31, Avenue des Champs Elysées 75008 Paris ,France

Alvexo est dument agréée et autorisée par la CySEC à exercer son activité sur le territoire Français, dont les bureaux sont situés au 31, Avenue des Champs Elysées 75008 Paris ,France

Le FMI pas très optimiste

Analyses quotidiennes - 22/01/2019

par Stéphane Ceaux-Dutheil

Prévisions de croissance revues à la baisse

fmi-lagarde


Le Fonds Monétaire International (FMI) a revu hier une nouvelle fois à la baisse ses prévisions de croissance pour l’économie mondiale, en raison d’une activité moindre au 2ème semestre 2018. La baisse des marchés d’actions, mais aussi l’observation de l’économie de certains pays sont à l’origine de cette révision. Les économistes du FMI anticipent désormais une croissance mondiale de 3.5% en 2019 et de 3.6% en 2020, soit 0.2 et 0.1 point de moins que leurs précédentes perspectives d’octobre 2018. "La première priorité que les pays devraient partager est de résoudre de manière coopérative et rapide leurs désaccords commerciaux et l'incertitude qui en résulte, plutôt que d'ajouter encore des barrières et de déstabiliser une économie mondiale déjà ralentie", indique le FMI.

CAC40 (CAC-MAR19) : le vrai driver, l’évolution des marchés US


« Un seul être vous manque et tout est dépeuplé », tel aurait pu être la maxime du CAC40 hier. En effet, en l’absence des marchés américains, fermés pour cause de Martin Luther King Day, le CAC40 a expédié les affaires courantes avec peu de volume et peu de volatilité. Sa marge de fluctuation n’a pas excédé 22 points ce qui est vraiment très, très peu. Aujourd’hui, nous devrions retrouver un peu plus d’agitation avec toujours le même panorama technique à savoir : le scénario de correction technique haussière n’est toujours pas remis en cause. Ce qui laisse toujours un espoir de voir le CAC40 grimper un peu plus haut, c’est-à-dire vers 4915 points avec un pic d’euphorie potentiel vers 5000 points.  La première défaillance de l’indice parisien serait une rupture de la zone 4835/4815 points, la seconde : passer en dessous de 4750/4730 points, avec l’idée d’une rechute vers 3600 points. Stratégiquement il faut ajuster ses positions en fonction des niveaux évoqués.

popup_close
cac-mar19-h1-19

MSCIS (MSCIS-MAR19) : reprise technique proche de la fin ?


Le MSCI est l’indice de Singapour, il reste peu connu vu de l’Europe mais il est un indice très dynamique en Asie. Singapour est caractérisée par sa vitalité économique mais très orientée vers l’export, elle commence à souffrir sérieusement de la guerre commerciale USA-Chine et du ralentissement de la croissance chinoise. Le PIB de 2018 a progressé de seulement 3.3%, après 3.6% atteint plus tôt en 2018. Les autorités ont prévenu que l’économie pourrait ralentir davantage en 2019, mais la fourchette de projection est large, comprise entre +1,5% et +3,5%. D’un point de vue technique, la bourse de Singapour n’a pas échappé à la baisse généralisée des marchés asiatiques en 2018, avec une baisse de l’ordre de 25%. La reprise technique actuelle devrait trouver une sérieuse barrière technique à 370 points, niveau de vente à découvert pour viser un retour vers 340 points avec un stop à 386 points.

popup_close
mscis-mar19weekly

Orange (ORANGE) : peut encore baisser


Orange est une entreprise de télécommunications. Le titre fait partie de l’indice CAC40 avec un poids de 2.47%. Orange reste très dynamique sur son marché, elle a augmenté de 30% ses déploiements de fibre optique en 2018 et espère 3 millions de clients fibre pour l’été 2019. Orange pourrait également signer une grosse acquisition en Espagne, en étudiant l’opportunité d’une offre sur Euskaltel, valorisé à €1.3 milliards et compte près de 800.000 clients. A noter aussi que pour la deuxième année consécutive, Orange est l’opérateur qui a délivré la meilleure performance réseau en 2018. Techniquement, le titre a vécu trois belles années de hausse entre 2013 et 2015, passant de 7 à €17. Depuis, il est rentré dans une phase de consolidation entre 13 et €15. Un segment de baisse entre 11 et €12 reste encore possible, cette zone constituerait une excellente phase d’accumulation dans une optique moyen-long terme (stop à €9.90). La rupture de €13 pourra être l’occasion de vendre le titre à découvert pour viser 11/€12 (stop à €13.80).

popup_close
orangefrweekly

Upcoming Events

  • Heure
  • Devise
  • Event
  • Prévision
  • Précédent
  • 10:30 GMT
  • GBP
  • Salaire moyen bonus compris (nov)
  • 3.3%
  • 3.3%
  • 10:30 GMT
  • GBP
  • Evolution nombre demandeurs d’emploi (déc)
  • 20K
  • 21.9K
  • 11:00 GMT
  • EUR
  • ZEW Sentiment économique allemand (janv)
  • -20.1
  • -21.0
  • 16:00 GMT
  • USD
  • Ventes de logements existants (déc)
  • 5.25M
  • 5.32M

Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide du capital en raison de l’effet de levier.
79% des comptes des investisseurs particuliers perdent de l’argent en tradant les CFD avec ce fournisseur.
Vous devez vous assurer que vous comprenez comment les CFD fonctionnent et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque probable de perdre votre argent.

79% des clients particuliers perdent de l’argent sur des comptes CFD. En savoir plus

X