1 rue Agias Fylaxeos 
3025 Limassol, Chypre

1 rue Agias Fylaxeos 
3025 Limassol, Chypre

Le Livre Beige de la Fed

Analyses quotidiennes - 07/03/2019

par Stéphane Ceaux-Dutheil

Le « Shutdown » a pesé sur l’économie US

livre-beige-fed


La fermeture partielle des administrations fédérales pendant 35 jours sur fond de ralentissement de la croissance mondiale, a affecté la croissance des Etats-Unis selon la Fed. Néanmoins, l’activité économique est restée soutenue fin janvier et en février. La tonalité du Beige Book est a priori rassurante. Le comité de politique monétaire (FOMC) qui se réunira dans moins de 15 jours, devrait laisser les taux inchangés et continuer à faire preuve de patience. La FED surveillera l'évolution de l'inflation qui sera déterminante sur le fait de relancer les hausses de taux et à quel moment. Le Livre Beige note enfin que les prix n'ont augmenté que de façon "modeste à modérée" durant la période visée.

Bitcoin (BTCUSD-MAR19) : nouvelle tentative de reprise


Les crypto-monnaies, et surtout le Bitcoin (première crypto-monnaie en termes de capitalisation avec $61 milliards), restent depuis de nombreux mois le terrain de chasse des algorithmes de trading et surtout de ceux qui travaillent les ruptures de niveaux techniques. Après la dernière phase de baisse de mi-novembre à mi-décembre dernier qui a vu le Bitcoin être divisé encore par deux, la crypto-monnaie semble depuis dessiner une structure en fond avec des points bas qui deviennent ascendants (3.100/3.300/3.500/$3.600). Il ne manque pas grand-chose pour attirer plus de robots de trading à l’achat, c’est-à-dire le débordement de 4200 points. Si tel était le cas, on pourrait assister à une hausse en direction de 5000/$5.200. Je vous avais suggéré un achat entre 3.300 et $3.500 (stop maintenant à $3.600), on pourra renforcer sur débordement de $4.200 pour viser $4.950. Attention cela reste un actif volatile donc prudence.

popup_close
btcusddaily-6

Orange (ORANGEFR) : un goût âpre pour les investisseurs


Le groupe de télécom Orange a publié un bénéfice net en hausse de 6% sur l'année 2018, à €1,95 milliards, grâce à une progression de ses ventes sur l'ensemble de ses marchés. L'opérateur historique français a vu son chiffre d'affaires croître de 1,3% sur l'année écoulée, à €41,38 milliards, avec une amélioration de 0,6 point de sa marge d'excédent brut d'exploitation (Ebitda) ajusté, par rapport à 2017. Ces excellents résultats n’ont pas convaincu les investisseurs de revenir sur le titre qui évolue toujours avec une force relative bien inférieure à celle du CAC40. Depuis prés de 5 ans maintenant, le titre évolue à l’horizontal entre €12.90 et €16.50. Le titre reste actuellement juste au-dessus de son niveau de support à €16.50, malgré une belle santé des marchés financiers. On pourra prendre un pari baissier en dessous de €12.80, pour viser €10.50. Seul le débordement de €14.20 permettrait un retour à l’achat, avec l’idée d’une reprise sur €15.30, voire €16.50.

popup_close
orangefrweekly-2

Goldman Sachs (GS) : dichotomie entre l’analyse fondamentale et graphique


La banque d'investissement américaine a publié un bénéfice net de $2,54 milliards au quatrième trimestre 2018, contre une perte de $2,14 milliards à la même période il y a an. Le bénéfice par action est ressorti ainsi à $6,04, contre $4,53 seulement espérés par le consensus des analystes. Après une chute vertigineuse de fin 2017 à fin 2018 (de $275 à $150), le titre s’est repris mais plafonne sous $200. Ces bons résultats n’ont pas cassé la tendance baissière de fond. Pour cela, il faudrait un débordement d’une très grosse résistance, vers $215. Compte-tenu de la baisse très violente au dernier trimestre 2018, une rechute en direction du point bas à $150 reste possible pour peut-être mettre en place une structure en fond. On restera plutôt vendeur entre 200/$215 et acheteur entre 155 et $165.

popup_close
gsweekly

Upcoming Events

  • Heure
  • Devise
  • Event
  • Prévision
  • Précédent
  • 13:45 GMT
  • EUR
  • Décision sur les taux d’intérêt
  • -
  • -
  • 14:30 GMT
  • EUR
  • Conférence de presse Mario Draghi (BCE)
  • -
  • -

Ce site utilise des cookies pour assurer à l'utilisateur la meilleure expérience possible. En savoir

Acceptez

Le trading de CFDs comporte un risque de perte important qui peut ne pas convenir à tous les investisseurs. Assurez-vous de bien comprendre les risques et prenez les mesures appropriées pour gérer votre exposition.

71.9% des investisseurs particuliers perdent de l’argent sur des comptes CFD.
Protection CFD, compte à risque limité.

X