33 rue François 1er, 75008 Paris, France

33 rue François 1er, 75008 Paris, France

Le Livre Beige de la FED publié

Analyses quotidiennes - 06/06/2019

par Stéphane Ceaux-Dutheil

Inquiétudes sur la croissance

livre-beige-fed-2


Le Livre Beige de la FED a été publié hier soir à 20h. La Réserve Fédérale estime que les tensions commerciales pourraient peser sur l’activité des entreprises. L’activité économique, souligne la FED, est considérée comme «modeste » entre avril et mi-mai,  avant même que le Président Trump ne menace de relever les droits de douane sur les produits mexicains. La Réserve Fédérale reste optimiste sur un éventuel accord sur le commerce  favorable aux Etats-Unis sur le long terme, même si elle s’inquiète de la croissance si le conflit devait s’éterniser. On sera attentifs au discours de Mario Draghi (BCE), ce jour à 14h30, qui ne manquera pas d’être interrogé sur tous ces points.

Nasdaq100 (NSDQ-JUN19) : 10% de baisse


L’indice des 100 plus grosses capitalisations du secteur technologique a fini par corriger un peu moins de la moitié de sa phase de progression du 24 décembre 2018 à fin avril dernier. Les investisseurs ont été légitimement déçus de la réactivation de la guerre commerciale, alors qu’ils avaient anticipé depuis des mois un accord très ambitieux. Ils sont clairement partagés entre deux sentiments : de l’inquiétude, car l’impact de la guerre commerciale sur les résultats se fera sentir si elle dure, et l’espoir de voir une FED devenir très accommodante, baissant les taux de façon régulière. Techniquement, pour retrouver un vrai momentum haussier, il faudrait repasser au-dessus de 7400 points. On constate une très sérieuse zone de support entre 6600 et 6900 points. On peut très certainement parier sur une évolution entre ces niveaux, tant que les investisseurs n’ont pas de réponses à leurs inquiétudes.

popup_close
nsdq-jun19-weekly

Total (TOTAL) : souffre du cours du pétrole


Total reste la troisième pondération du CAC40, derrière LVMH et L’Oréal, mais avec un coefficient de moins de 8%, bien loin des 11% d’il y a quelques années. Total était hier l’une des valeurs faibles du classement, en raison des prix du pétrole qui ont encore atteint de nouveaux points bas, vers $50 sur le Crude light américain. La faute à des stocks hebdomadaires bien supérieurs aux attentes, comme les 15 derniers jours d’ailleurs. Ces stocks inquiètent les investisseurs sur le niveau de croissance qui selon ses chiffres tend à diminuer. Total ne connait pas les mêmes variations que le pétrole, néanmoins il y est logiquement sensible. Techniquement, je reste toujours dans la même logique d’achat sur une zone de support à long terme entre 45 et €47, afin de viser un retour vers €50 peut-être pas immédiatement. On placera le stop de protection à €42.50.

popup_close
totalmonthly-5

Netflix (NETFLIX) : l’énigme


Netflix reste une entreprise leader dans son secteur d’activité : le flux continu sur internet (films et séries en streaming). Malgré un marché dont la concurrence se fait et va se faire du plus en plus rude avec l’arrivée d’Universal, de Warner Bros et d’Apple, Netflix avait déjà déçu lors de ses résultats trimestriels sur la progression à venir du nombre d’abonnés, alors que les gros concurrents ne sont pas encore arrivés. La guerre commerciale aura-t-elle un impact sur les résultats de la société ? C’est l’énigme également à résoudre. Techniquement, le titre reste en belle progression depuis le début de l’année, à +32%. Il semble néanmoins avoir trouvé un plafond de verre à $383. Le revoir vers 300/$310 ne serait pas une surprise dans les conditions de marchés à venir. Un pari contrarien serait une vente à découvert entre 355 et $360 avec un stop à $385 pour viser $310.

popup_close
netflixdaily-2

Upcoming Events

  • Heure
  • Devise
  • Event
  • Prévision
  • Précédent
  • 11:00 GMT
  • GBP
  • Discours de Carney (BoE)
  • -
  • -
  • 13:45 GMT
  • EUR
  • Déclaration de la BCE sur la politique monétaire
  • -
  • -
  • 14:30 GMT
  • EUR
  • Discours de Mario Draghi (BCE)
  • -
  • -
  • 16:00 GMT
  • CAD
  • Indice PMI Ivey
  • 56.2
  • 55.9

Ce site utilise des cookies pour assurer à l'utilisateur la meilleure expérience possible. En savoir plus

Acceptez

Les CFDs sont des instruments complexes qui présentent un risque élevé de perte rapide du capital en raison de l’effet de levier.
69.8% des investisseurs particuliers perdent de l’argent en tradant les CFD avec ce fournisseur.
Vous devez vous assurer que vous comprenez comment les CFDs fonctionnent et que vous pouvez vous permettre de prendre
le risque probable de perdre votre argent. La protection CFD n’exclut pas le risque maximal de perdre le capital investi.

69,8% des investisseurs particuliers perdent de l’argent sur des comptes CFD.
Protection CFD, compte à risque limité.

X