peel page fold
arrow
logo

Alvexo - Le partage avec la communauté

En savoir plus

Le marché expérimente dans l’attente de la décision du FOMC

La réserve fédérale se préparer à prendre la décision concernant les taux d’intérêt et publiera un communiqué en fin de séance

housing-market-stall

Bien qu’aucune décision entrainant un changement de politique révolutionnaire ne soit attendue, les traders réduisent les risques avant la décision et déclaration du FOMC de ce soir. La politique monétaire devrait rester en attente, mais la déclaration pourrait donner des indices sur la décision à venir de septembre et si la banque centrale va mettre en place une hausse progressive du taux directeur.

Décrochage des prix de l’immobilier US

La dernière lecture de l’indice composite S & P Case Shiller des prix de l’immobilier concernant les 20 plus grandes villes américaines a montré que les prix ont chuté d’une manière surprenante d’un mois sur l’autre, contractant de -0.20% selon la révision des données des variations saisonnières. La progression annuelle des prix est constante à 4,90%, mais loin des prévisions à 5,60%. Plus préoccupant que cela, le taux américain d’accession à la propriété a récemment révélé avoir chuté à son plus bas niveau depuis 1967, alors que le prix moyen de location aux Etats-Unis est monté à un niveau record de 803 USD par mois avec le secteur de l’immobilier américain en pleine transition passant d’un marché de l’acquisition à une économie de location. marché d'un acheteur à une location économie. En outre, le net recul de la confiance des consommateurs – ayant chuté de 99,8 à 90,9 – souligne que la reprise économique reste difficile pour la plupart des Américains. Les actions ont réussi à se reprendre d’une perte consécutive sur trois jours avec la remontée du pétrole brut qui a entraîné une reprise dans les actions de référence avec l'indice Dow Jones Industrial Average qui a clôturé en hausse de 1,09%.

popup_close
dow-sep1507292015

Progrès dans le PIB trimestriel britannique

Les chiffres préliminaires du produit intérieur brut britannique publiés hier ont montré que la croissance du deuxième trimestre a dépassé le trimestre précédent, croissant à un rythme de 0,70% conforme aux attentes. Alors que le PIB annualisé a ralenti à 2,60%, correspondant aux prévisions, la Banque d'Angleterre prépare néanmoins les marchés à une possible hausse des taux d'intérêt vers le début de l'année prochaine. Les décideurs politiques ont fait de plus en plus allusion au fait que les taux pourraient augmenter vers la fin de l'année alors que l'économie britannique se développe au rythme le plus rapide du G7 avec les Etats-Unis qui continuent de stagner. Une hausse de l'inflation plus rapide que prévue pourrait entraîner prochainement un changement vers une politique plus ferme d'autant plus que la Banque d'Angleterre se prépare pour le premier cycle de de durcissement de la décennie. La livre sterling se négocie légèrement à la baisse alors que le dollar américain commence à remonter avant la décision de ce soir.

popup_close
gbpusd07292015

La banque centrale de Nouvelle-Zélande pousse le dollar néo-zélandais ou kiwi à la baisse

Dans ses commentaires de la nuit dernière, le gouverneur de la Banque centrale néo-zélandaise, Graeme Wheeler, discutait de la nécessité pour le dollar néo-zélandais de s'affaiblir davantage pour tenir compte de la baisse des prix des matières premières et de l'inflation qui continuent de peser sur les perspectives économiques. Bien que la croissance de la Nouvelle-Zélande soit actuellement estimée à un rythme annualisé de 2,50%, la chute des prix à l'exportation pour les produits de première nécessité tels que le lait a un impact négatif sur la dynamique économique. Afin de maintenir et de rétablir pleinement le potentiel de croissance, la RBNZ a averti qu’un nouvel assouplissement pourrait être opéré, en particulier au regard des perspectives inflationnistes. Un abaissement plus important des taux pourrait aider à stimuler l'inflation et au retour de l'indice des prix à la consommation à des niveaux ciblés tout en aidant à dévaluer encore plus le dollar néo-zélandais. Selon les décideurs, la monnaie locale reste élevée et surévaluée par rapport aux fondamentaux. Alors que la paire NZD/USD s’était d’abord affaiblie, la paire a depuis rebondi à la hausse.

popup_close
nzdusd07292015

La paire USD/CNH dans un canal équidistant d’après l’analyse technique

Le yuan chinois continue à gagner du terrain contre le dollar alors que les décideurs politiques chinois luttent pour contenir les risques croissants du secteur financier tandis que les fuites de capitaux se prousuivent. La réduction de l'investissement étranger direct et l’affaiblissement de la production contribuent à une situation dans laquelle la demande pour le yuan ne cesse d’augmenter, signalant un nouvel assouplissement monétaire de la Banque populaire de Chine pour conjurer le renforcement continu de la devise afin de maintenir la compétitivité des exportations à l'échelle mondiale. La paire USD/CNH tend actuellement à la baisse tendance à la baisse dans une formation de canal équidistant présentant un biais fortement baissier. Les positions sont idéalement prises à la ligne de canal supérieure et ciblent la ligne inférieure du canal avec tout mouvement au-dessus de la ligne de canal supérieure indiquant une possible rupture à la hausse suivie d’un renouveau du volume et de la vitesse des échanges.

popup_close
usdcnh07292015

Évènements À Venir

  • Heure
  • Devise
  • Événement
  • Prévu
  • Précédemment
  • 15:00 GMT
  • USD
  • Ventes de logements en attente (Mensuelles)
  • 1.00%
  • 0.90%
  • 15:30 GMT
  • USD
  • Stock de pétrole brut
  • -0.184M
  • 2.468M
  • 19:00 GMT
  • USD
  • Décision du FOMC
  • 19:00 GMT
  • USD
  • Décision de la Réserve fédérale sur les taux d’intérêt
  • 0.25%
  • 0.25%