33 rue François 1er, 75008 Paris, France

33 rue François 1er, 75008 Paris, France

Le NASDAQ risque une rechute

Analyses quotidiennes - 21/09/2020

par Stéphane Ceaux-Dutheil

Le CAC 40 devrait faire le dos rond

nasdaq-wpr-4


La pandémie de Covid-19 gagne à nouveau en intensité. En France, on dénombre plus de 10 000 nouvelles contaminations quotidiennes. Aux États-Unis, la crise sanitaire n’en finit pas. Le pays a dépassé la barre des 200 000 décès liés au virus. La situation fait clairement décélérer l’économie. C’est pour cela qu’il sera intéressant de garder un œil sur les PMI manufacturiers européens mercredi prochain. Au niveau des marchés financiers, le NASDAQ 100 faiblit sous les 11 000 points. Il pourrait poursuivre sa correction. Reste à savoir si cela se propagera aux autres secteurs d’activité. Le CAC 40, lui, semble abandonner les 5000 points. Cependant, il devrait une fois de plus être résilient et trouver une zone de support autour des 4750/4850 points en cas de poursuite de la baisse.

PÉTROLE (BRNT) : l’OPEP + veille


Les pays de l’OPEP et leurs alliés, regroupés sous le vocable « OPEP élargi » ou « OPEP + », se sont réunis en téléconférence jeudi dernier pour évoquer la baisse récente des cours du pétrole et le risque sur la demande dû au rebond de la pandémie. Il s’agissait aussi de ramener les brebis égarées à la bergerie. En effet, l’OPEP + a mis la pression sur l’Irak, le Nigéria et les Émirats arabes unis pour qu’ils se conforment aux dispositions de réduction de la production. À savoir, une baisse de la production de l’ordre de 7.7 millions de barils par jour en vigueur depuis début juillet. C’est l’équivalent d’une baisse annuelle de 8% de la production. Ces dispositions ont eu pour effet de faire remonter les cours. Ces derniers arrivent actuellement à la croisée des chemins. Ils peuvent repasser au-dessus de 44$ et ainsi effacer la faiblesse de ces deux dernières semaines. Ou bien ils peuvent réactiver leur repli en passant sous les 42$ et menacer le niveau très important à 39.25$. L’évolution de l’or noir devrait être un catalyseur important pour les indices actions.

popup_close
brnt-daily-6

Investment Grade Corporate Bond ETF (LQD) : pour diversifier un portefeuille


Ce produit est composé d’obligations des sociétés américaines les mieux notés comme Microsoft, CVS, Goldman Sachs etc. Même si les taux obligataires ont été ramené à près de zéro par la FED il y a quelques mois, le secteur de l’Investment Grade arrive à tirer son épingle du jeu et offre souvent une belle régularité, surtout quand les marchés ne sont pas d’une grande volatilité. Le secteur n’a pas échappé à la baisse des mois de février et mars. Mais il s’est redressé très rapidement à l’image des marchés américains. Lorsque l’économie américaine lèvera les doutes liés à la crise sanitaire, cet ETF pourrait faire partie d’une diversification de portefeuille visant à ajouter de la prudence et de la stabilité. La stabilité des taux d’intérêt américains pour une période assez longue devrait permettre au compartiment une meilleure stabilité.

popup_close
lqddaily

RENAULT (RENAULT) : l’effet Luca de Méo ?


Renault affronte la plus grande crise de son histoire mais l’entreprise au Losange a aussi vu l’arrivée d’un nouveau PDG, Luca de Méo. Celui-ci dit vouloir s’inspirer de son concurrent Peugeot. « Peugeot était quasiment en faillite il y a cinq ans. Cependant, l’entreprise est aujourd’hui une référence dans le secteur », affirme le nouveau patron de Renault. Le PDG, aux commandes depuis juillet, doit présenter d’ici janvier 2021 un plan stratégique à horizon de cinq ans. Les observateurs estiment que Luca de Méo souhaite passer d’une politique de volume à une politique de valeur. Le cours de Bourse s’est redressé depuis son point bas à 13€. Mais il semble plafonner dans une zone comprise entre 26€ et 27€. Le rechute des cours depuis une semaine est à suivre. Une prise de position vers 20€/21€ pourrait être intéressante dans une optique de moyen terme.

 

Le contenu ci-dessus est considéré comme une information à titre indicatif et ne peut être assimilé à une recherche ou un conseil en investissement indépendant.

Les opinions exprimées dans cet article sont celles de l'auteur M. Stéphane Ceaux-Dutheil et ne reflètent pas nécessairement le point de vue d'Alvexo.

popup_close
renaultdaily-8

Upcoming Events

  • Heure
  • Monnaie
  • Évènement
  • Prévision
  • Précédent
  • 14:45 GMT
  • EUR
  • Discours de Christine Lagarde (BCE)
  • 16:00 GMT
  • USD
  • Discours de Jerome Powell (FED)

Ce site utilise des cookies pour assurer à l'utilisateur la meilleure expérience possible. En savoir plus

Acceptez

Les CFDs sont des instruments complexes qui présentent un risque élevé de perte rapide du capital en raison de l’effet de levier.
71.64% des investisseurs particuliers perdent de l’argent en tradant les CFD avec ce fournisseur.
Vous devez vous assurer que vous comprenez comment les CFDs fonctionnent et que vous pouvez vous permettre de prendre
le risque probable de perdre votre argent. La protection CFD n’exclut pas le risque maximal de perdre le capital investi.

71.64% des investisseurs particuliers perdent de l’argent sur des comptes CFD.
Protection CFD, compte à risque limité.

X