peel page fold
arrow
logo

Alvexo - Le partage avec la communauté

En savoir plus

Le Pétrole Brut Reste Stable

La production américaine montante augmente

us-oil


Les contrats à terme sur le pétrole brut ont diminué pour une deuxième séance consécutive jeudi. La récente baisse est le résultat de données qui ont montré que la production des États-Unis a continué à croître, ce qui a provoqué des craintes quant à l'offre générale excédentaire.

Un déclin des inventaires et de la production


La production brute a augmenté de 36 000 barils par jour à 9,24 millions, selon les données publiées par Energy Information Administration. Cependant, les stocks ont diminué de 2,17 millions de barils, contre 1,5 million de barils annoncés par les analystes interrogés par Bloomberg.

Les analystes attribuent la baisse des stocks de pétrole aux raffineurs en augmentant leur production avant la prochaine saison de conduite d'été lorsque les automobilistes frappent la route pour des vacances. La baisse ne se traduit par une petite partie de l'augmentation de près de 50 millions de barils dans les stocks américains venu à un moment où le brut se concentrait sur les attentes du marché.

L'OPEP, dans son rapport mensuel publié mercredi, a déclaré que la production des États-Unis augmentait de 540 000 barils par jour, soit une augmentation nette de 200 000 barils par jour par rapport au mois dernier. Les contrats à terme américains bruts mai ont été vus pour la dernière fois juste au-dessus de la note de 53 $.

popup_close
cl-may17-h4

Le dollar baisse après les commentaires de Trump


Le dollar américain a fortement diminué par rapport à un panier de monnaies importantes mercredi après que le président Donald Trump ait déclaré au Wall Street Journal que le billet vert «devenait trop fort». Trump était particulièrement préoccupé par le fait que, compte tenu de la récente flambée du dollar, les fabricants américains trouveraient de plus en plus difficile de concurrencer les produits japonais et européens relativement moins chers.

Le dollar avait progressé à 14 ans après que Trump ait remporté la course à la présidentielle au milieu des investisseurs espérant que ses dépenses fiscales proposées, ses réformes fiscales et sa déréglementation renforceraient l'économie américaine.

Cependant, le billet vert a perdu près de 60,00% de ses gains postérieurs à l'élection à mesure que les doutes augmentent si l'administration Trump sera en mesure de respecter ses propositions économiques. L’EURUSD se situe actuellement autour de 1.06700.

popup_close
eurusdh4-4

 La Banque du Canada laisse le taux de référence inchangé


La Banque du Canada a laissé inchangé son taux à la baisse à 0,50%, affirmant que la croissance économique devait encore devenir stable. Le consensus entre les économistes était que la banque ne changerait pas le taux.

Malgré une croissance plus forte que la prévision de la banque centrale en janvier, les décideurs ont qualifié l'expansion de «inégal», les investissements des exportations et des entreprises non commerciales demeurent faibles, suscitant des doutes quant à la durabilité de la reprise. La banque s'attend maintenant à ce que le produit intérieur brut réel augmente de 2,60% en 2017, en hausse par rapport à ses prévisions de janvier de 2,10%, avant de ralentir à 1,90% en 2018 et à 1,80% en 2019.

Les analystes s'attendent maintenant à ce que la Banque du Canada ne dépasse pas les taux Avant avril 2018. L’USDCAD tombe tôt dans le commerce du jeudi, la paire étant actuellement perchée en dessous de 1.32300.

popup_close
usdcad-h4-3

La fabrication de la Nouvelle-Zélande se renforce


Une mesure clé du secteur manufacturier néo-zélandais s'est renforcée en mars, fournissant des preuves supplémentaires que le ralentissement récent de l'activité de l'usine a été une crise temporaire. L'Indice de performance de fabrication (PMI) de Business NZ s'est établi à 57,8 en mars contre 55,7 enregistré en février.

Une lecture PMI au-dessus de 50 signifie expansion, tandis qu'une figure ci-dessous indique une contraction. Les conditions de fabrication sont demeurées favorables depuis près de quatre ans. Cependant, un ralentissement de la croissance du PIB au quatrième trimestre, auquel le secteur manufacturier a été un contributeur négatif, avait des investisseurs inquiétant que le secteur avait atteint son apogée.

L'économie domestique continue d'être en forme robuste, aidée par de fortes entrées de touristes et une industrie de la construction en plein essor. Le NZDUSD se réunit jeudi après avoir dépassé le niveau psychologique clé de 0.70000.

popup_close
nzdusd-h4-2

Évènements À Venir

  • Heure
  • Devise
  • Evènement
  • Prévision
  • Précédent
  • 12:30 GMT
  • USD
  • Prix à la production (Mensuel) (Mar)
  • 0.00%
  • 0.30%