Le PIB allemand devrait dépasser les estimations

Le PIB de l’Allemagne devrait afficher une croissance de 0,60 % au premier trimestre, selon les données préliminaires

shutterstock_119319118

Les données préliminaires du PIB allemand au premier trimestre de 2016 devrait indiquer des gains notables, avec une hausse non négligeable de 0,60 % après une hausse de seulement 0,30 % au quatrième trimestre de 2015. Les données récentes sur la balance commerciale au premier trimestre donnent du poids à ces prévisions très optimistes. D’une année sur l’autre, le PIB allemand devrait augmenter de 1,20 % (sur une base non – désaisonnalisée), soit à un rythme plus lent que l'augmentation de 2,50 % observée au trimestre précédent.

L’indice IPC français en hausse de 0,10 % en avril

L’indice des prix à la consommation, excellent indicateur de la croissance de l’inflation, a augmenté de 0,10 % sur une base mensuelle en France, à en croire les données publiées jeudi par le Bureau des statistiques français Insee. L’indice IPC a grimpé de 0,10 % en avril après une augmentation spectaculaire de 0,70 % en mars. Sur une base corrigée des variations saisonnières, l'indice des prix à la consommation en France a augmenté de 0,10 % en avril, en hausse au même rythme qu’au mois précédent. Sur une base annuelle, l'inflation française est en baisse de 0,20 %, pour étendre le déclin de 0,20 % en mars. L’augmentation mensuelle de l’inflation est accompagnée de prix plus élevés dans le secteur des services et, dans une certaine mesure, une augmentation modérée des prix des produits pétroliers. Les services de téléphonie mobile et de transports de passagers par voie aérienne ont été les principaux moteurs de cette croissance, avec respectivement 1,70 % et 3,70 % de hausse, tandis que les prix des assurances ont gagné 1,10 %. Les prix manufacturiers ont baissé au cours du mois en raison de la promotion des ventes, tandis que les prix alimentaires sont restés stables.

popup_close
1-eurusd-1305

La Norges bank maintient ses taux, le PIB s’envole

La Norges Bank, lors de la réunion de politique monétaire d’hier, a décidé de maintenir son taux d'intérêt principal à 0,50 % comme attendu par le marché. C’est le deuxième mois consécutif de maintien des taux, après une baisse de 25 points en mars. La banque a noté que l'évolution économique depuis mars ne différait sensiblement pas versus les prévisions, mais a néanmoins noté que le prix à la consommation étaient encore trop élevés. Elle a déclaré qu’une couronne forte pouvait contribuer à une diminution plus rapide de l'inflation. Dans un rapport distinct de Statistics Norway, les premières données du PIB trimestriel ont montré que l'économie avait rebondi, avec une croissance qui est passé de 1,0 % au cours des trois premiers mois de l'année, par rapport au trimestre précédent et sa contraction de 1,30 %. Les estimations du PIB ont battu les prévisions des analystes qui tablaient sur une augmentation de 0,10 %.

popup_close
2-eurnok-1305

Royaume-Uni : la BoE maintient ses taux inchangés

La Banque d'Angleterre a comme prévu tenu sa réunion mensuelle de politique monétaire hier, et les membres du MPC ont voté à l'unanimité pour un maintien des taux d'intérêt à 0,50 %. La Banque d'Angleterre a également publié son rapport de prévision sur l’inflation. Alors que les anticipations d'inflation sont restées inchangées, la BoE a réaffirmé que le Royaume-Uni pourrait espérer voir l'inflation remonter à 2,0 % d’ici mi -2018, ce qui implique indirectement de prochaines hausses de taux. La banque centrale a toutefois maintenu que les perspectives d’inflation à court terme d'inflation restaient haussières. La BoE a également abaissé ses prévisions de PIB pour 2016, avec une croissance qui devrait augmenter de 2,0 % cette année, en baisse de 2,20 % les estimations précédentes.

popup_close
3-gbpusd-1305

États-Unis : la vente au détail devrait rebondir au mois d’avril

Les données américaines sur la vente au détail pour le mois d’avril sont susceptibles d’afficher un rebond modeste alors que les dépenses de consommation ont jusqu’à présent réussi à soutenir la croissance économique ainsi que le marché de l’emploi américain. Toutefois, un rythme plus lent du secteur de l’emploi et de la vente au détail ont ralenti le PIB du premier trimestre à 0,60 %. Un bond des ventes de voitures au mois d’avril devrait selon certains analystes stimuler le nombre global des ventes. La vente au détail américaine devrait ainsi augmenter à un rythme solide de 0,80 % au mois d’avril, pour inverser les 0,30 % de baisse en mars (automobile exclue). La vente au détail devrait afficher une est augmentation 0,50 %, pour prolonger l'augmentation de 0,20 % observée en mars.

popup_close
4-usdjpy-1305

Évènements À Venir

  • Time
  • Currency
  • Event
  • Forecast
  • Previous
  • 06:00 GMT
  • EUR
  • Indice IPC de l’Allemagne t/t (T1)
  • 0.60%
  • 0.30%
  • 09:30 GMT
  • EURD
  • Indice PIB flash de la zone euro q/q (T1)
  • 0.60%
  • 0.60%
  • 12:30 GMT
  • USD
  • Vente au détail m/m)
  • 0.80%
  • -0.30%
  • 12:30 GMT
  • USD
  • Indice PPI m/m
  • 0.30%
  • -0.10%