Le taux du PIB chinois dépasse les estimations

Les marchés chinois affichent une baisse moins conséquente que prévue, ainsi que peut en témoigner la publication du PIB.

alvexo-chinas-gdp

Grace à une croissance de 6,9% lors de ce troisième trimestre, le taux du PIB de la République Populaire de Chine contredit clairement les estimations pessimistes, mais ne dépasse néanmoins pas les chiffres enregistrés lors du trimestre précédent (7,00%). La production industrielle affiche une modeste évolution de 5,70% seulement alors que les prévisions pariaient pour un taux de 6,00%. Le reste de la session n’affiche aucune donnée économique marquante.

Loretta J. Mester, membre de la FED, annonce un décollage pour 2015.

Au cours de son allocution prononcée vendredi soir lors de l’ouverture d’un institut new-yorkais, la présidente de la Réserve Fédérale de Cleveland, Loretta Mester, a dévoilé que la FDA ne comptait pas contenir plus longtemps l’inexorable hausse des taux. Selon elle, le taux de chômage situé à 5,1%, justifie clairement une augmentation des taux d’intérêts. Toutefois, Mester demeure optimiste quant au pouvoir de l’inflation de la consommation d’emboiter le pas. Selon l’évaluation de la FED, la hausse de la consommation devrait stagner aux alentours de 1,30% et donc largement au-dessous des 2,00% visés. Les données économiques récentes annoncent des baisses sensitives dans le domaine de la production américaine. Mester se joint aux autres « faucons » de la Fed qui prônent le maintien inchangé des principaux taux directeurs, au moins jusqu’à ce que les nuages orageux menaçant les marchés mondiaux se dissipent. La paire USD/JPY n’affiche pas de tendance discernable et elle se négocie à un support de 118,73.

popup_close
1_usdjpy-daily_1910

Les produits de base affichent des gains hebdomadaires.

Les marchés des matières premières ont une fois de plus clôturé la semaine à la hausse, sans aucun doute en raison de la faible valeur du billet vert et du climat incertain, dominant les marchés financiers. Jeudi dernier, l’or s’échangeait contre 1191,56$, le taux le plus élevé connu ces 6 dernières semaines, avant de succomber lui aussi à la baisse générale des prix. Le pétrole brut WTI (West Texas Intermediate) à clôturer le marché à 47,24$, à peine au-dessous des 50$ enregistrés précédemment, lors d’une courte durée. L’inventaire hebdomadaire annonce des gains dans le secteur du pétrole brut avec un surplus de stocks dépassant largement les attentes. Cet accroissement de surplus commercial survient malgré la dévalorisation persistante du pétrole de forage. Cette baisse des prix ne semble pourtant pas affecté les producteurs de pétrole de schiste, lui , plus couteux. La production continue à s’essouffler à la même cadence que les petits producteurs marginaux se retrouvent à cours de fonds et peinent à financer leurs projets en cours.

popup_close
2_cl-nov15-daily_1910

Le PIB de la Chine augmente plus vite que prévu

La publication officielle des chiffres du Produit Intérieur Brut affichant une légère augmentation au cours de ce troisième trimestre a rassuré les investisseurs qui s’attendaient à des chiffres franchement négatifs. La croissance chinoise chute au-dessous de la barre des 7,00%, le plus faible taux atteint depuis 2009. Les représentants du gouvernement de Pékin avaient récemment émis un doute concernant la capacité de leur système économique à poursuivre un rythme de croissance aussi élevé, exprimant de manière indirecte l’éventualité d’une chute prévisible du PIB pour ce trimestre. Cependant, ce renversement de situation a été traduit par les investisseurs comme un signe positif. Le marché des actions asiatique devrait donc poursuivre son élan face aux marchés américains et européens. La paire USD/CNH s’échange actuellement à un taux de 6.3758 dans ce qui ressemble à un freinage dans sa chute raide, ouvrant le chemin vers une conjecture optimiste visant une ascension probable vers les 6.5000 dans un moyen terme.

popup_close
3_usdcnh-daily_1910

Les marchés boursiers américains affichent une certaine rentabilité.

Ce troisième trimestre de gains financiers est de retour cette semaine avec la parution des rapports trimestriels de plusieurs poids-lourds multinationaux tel qu’EBay, Amazon, IBM et Microsoft. La semaine dernière, il était difficile de faire abstraction de la fragilité des indices boursiers avec des chutes -12% pour Walmart, qui avait en effet affiché un rapport trimestriel décevant et des perspectives peux encourageantes pour 2017. Malgré le potentiel que l’entreprise aurait se placer à un niveau mondial, y compris parmis les marchés chinois, l’évaluation pessimiste et la compression de la marge des indications annoncent de sinistres présages. Malgré une certaine déception quant aux gains enregistrés, le S&P 500 a clôturé la semaine avec un taux égal à 2025. Avec à une résistance fixée à 1992, ce dernier risque de reculer considérablement afin d’établir une nouvelle résistance, sur laquelle il pourra prendre appui afin d’atteindre une tendance nettement haussière avoisinant les 2050.

popup_close
4_sp-dec15-daily_1910

Évènements À Venir

  • Time
  • Currency
  • Event
  • Forecast
  • Previous
  • 15:00 GMT
  • USD
  • Discours du membre de la FOMC, Brainard
X

Forex et CFD sont des produits à effet de levier et vous risquez de perdre l’ensemble du capital investi. Les produits à effet de levier impliquent un niveau de risque élevé et ne conviennent pas à tous les investisseurs. Vous devez considérer vos objectifs d’investissement, niveau d’expérience, ressources financières, mesurez votre appétit au risque et demander des conseils indépendants si nécessaire. Veuillez lire les avertissements aux risques avant d’effectuer une transaction.