Le PIB publié aux États-Unis et dans la Zone Euro est optimiste

La chute du dollar américain fait bondir les métaux précieux

shutterstock_316235294

Les prix ​​de l'or ont bondi de 1,64 % au cours de la session d’hier, mais les gains les plus importants sont attribuables à l'argent, qui a progressé de 4,47 % sur la journée et se négocie actuellement à son taux le plus haut depuis 11 mois. L’envolée des métaux précieux vient en réponse à une baisse du dollar, affecté par les données négatives de la construction de logements américains en mars. De plus, le lancement d’un système de cotation de l’or en yuan de la Chine peut être vu comme un autre facteur responsable du renforcement des prix de l'or et de l'argent. Dix-huit institutions ont déjà rejoint l’indice de référence chinois, qui, jusqu'ici a été largement dominé par la London Bullion Market Association

L’excédent du compte courant de la zone euro chute en février

L'excédent du compte courant de la zone euro pour le mois de février a chuté lourdement, d’après les données publiées par la Banque centrale européenne ce mardi. Rappelons que le solde actuel du compte courant est une mesure de la situation financière de l’économie, qui a déjà affiché un excédent de 19,0 milliards d'euros pour le mois, en baisse d'un montant révisé de 27,5 milliards d'euros en janvier. L'excédent des biens est tombé à 24,6 milliards, versus 30,4 milliards au mois de janvier, tandis que l'excédent des services a augmenté à 6,8 milliards versus 3,8 milliards d'euros précédemment. L'excédent de revenu primaire est tombé à 1,4 milliard d'euros, en baisse versus les 3,2 milliards enregistrés en janvier. Durant les douze mois avant février, l’excédent du compte courant représentait 3,10 % du PIB de la zone euro, contre 2,70 % précédemment.

popup_close
1-eurusd-2004

L'optimisme économique est de retour au sein de la zone euro

Les données publiées par ZEW ont montré que les entreprises une amélioration du sentiment des entreprises pour le mois d’avril, du moins en ce qui concerne l'Allemagne et la zone euro. De plus, les attentes économiques ont augmenté à 11,2 versus 4,2 en mars, bien au-dessus des prévisions de 9 et ne hausse pour un quatrième mois consécutif. La hausse du sentiment économique talonne les nouvelles étonnamment positives en provenance de Chine la semaine dernière, ce qui a considérablement contribué à la hausse du sentiment des exportateurs allemands. Cependant, les préoccupations au sujet du prochain référendum au Royaume-Uni sur un éventuel " Brexit " pèsent sur ce sentiment à court terme. De la même manière, la mesure de l’indice ZEW sur les conditions économiques est tombé à 47,7 pour le troisième mois consécutif. Notons également que l'indice de confiance économique de la zone euro a atteint 21,5 en avril.

popup_close
2-eurgbp-2004

Les mises en chantier de logements américains reculent au mois de mars

Les données relatives au secteur du logement américain ont déçu. En effet, les mises en chantier ont diminué de 8,80 % au mois de mars, pour tomber à une valeur ajustée de 1,089 millions d'unités par an, à des années lumières des attendes des analystes. Le nombre de permis de construire américains, indicateur fort du nombre de permis délivrés pour une nouvelle construction, a également diminué, pour tomber de 7,70 % soit 1,086 millions d'unités par an en mars (valeur corrigée des variations saisonnières). La chute du nombre de permis de construire délivrés est principalement attribuable à la baisse du nombre de logements multifamiliaux, qui a chuté de 18,60 %. Les mises en chantier et les permis de construire ont indiqué un ralentissement de la croissance dans les secteurs du logement et de la construction des États-Unis. L'an dernier, le secteur du logement américain a affiché des gains solides pour même aller jusqu’ être responsable de l’envolée du PIB américain. Les données actuelles, bien qu’elles doivent faire l'objet de révisions, soulignent la faiblesse de la croissance du PIB aux États-Unis pour le premier trimestre de l’année. Plus tôt cette semaine, l’indice du sentiment des constructeurs d’habitations aux États-Unis est tombé à 58, en baisse pour le troisième mois consécutif, ce qui indique indéniablement un ralentissement du secteur du logement.

popup_close
3-usdchf-2004

Royaume-Uni : stagnation du secteur de l’emploi au mois de mars

Le rapport mensuel sur le marché de l’emploi au Royaume-Uni doit être publié aujourd'hui à 09h30 GMT. Les analystes prévoient que le taux de chômage devrait rester stable à 5,10 % au durant les trois premiers mois de l’année, tandis que le nombre de demandes d'allocations chômage devrait baisser de 11,9k, en continuité avec la baisse à 18k affichée le mois précédent. La productivité, en termes de croissance des salaires, devrait toutefois rester inchangée à 2,10 %, au même niveau qu’au mois précédent. Plus tôt dans le mois, la Banque d'Angleterre a mis en perspective les niveaux élevés de risque à la baisse du marché du travail au Royaume-Uni, ce en raison d'un ralentissement de la croissance du PIB, mais aussi des investissements en vue du référendum sur le "Brexit".

popup_close
4-gbpusd-2004

Évènements À Venir

  • Time
  • Currency
  • Event
  • Forecast
  • Previous
  • 09:30 GMT
  • GBP
  • Salaires moyens du Royaume-Uni 3m/y
  • 2.10%
  • 2.10%
  • 09:30 GMT
  • GBP
  • Salaires moyens du Royaume-Uni
  • 5.10%
  • 5.10%
  • 14:30 GMT
  • USD
  • Stocks de pétrole brut hebdomadaires
  • 5,29 millions
  • 5,08 millions
X

Forex et CFD sont des produits à effet de levier et vous risquez de perdre l’ensemble du capital investi. Les produits à effet de levier impliquent un niveau de risque élevé et ne conviennent pas à tous les investisseurs. Vous devez considérer vos objectifs d’investissement, niveau d’expérience, ressources financières, mesurez votre appétit au risque et demander des conseils indépendants si nécessaire. Veuillez lire les avertissements aux risques avant d’effectuer une transaction.