1 rue Agias Fylaxeos 
3025 Limassol, Chypre

1 rue Agias Fylaxeos 
3025 Limassol, Chypre

Le PMI chinois à surveiller mardi

Analyses quotidiennes - 29/04/2019

par Stéphane Ceaux-Dutheil

Vont-ils confirmer l’embellie ?

resultats-chine


Les marchés ont retrouvé une tendance haussière depuis fin 2018, en raison du positionnement plus accommodant des banques centrales, mais aussi avec l’espoir d’un règlement du conflit commercial qui oppose les Etats-Unis à la Chine. La macroéconomie chinoise est également observée de près, suite à quelques premiers signes positifs en mars. Même si les autres pays d’Asie souffrent, on observera attentivement le PMI manufacturier chinois mardi pour avril, pour acter ou non la poursuite de l’embellie tant économique que sur la valorisation des marchés.

Pétrole  (CL-JUN19) : a-t-il marqué un vrai point haut ?


Ce n’est pas nouveau, je vous rappelle depuis des semaines que les cours du pétrole sont énormément corrélés à l’évolution des marchés d’actions. La semaine écoulée est très intéressante à analyser. En début de semaine, on a constaté un débordement en force de la résistance à $65 suite à un embargo durci sur les exportations du pétrole de l’Iran de la part du Président Trump. En fin de semaine, une violente rechute a eu lieu suite à nouveau aux propos du Président Trump demandant à l’OPEP de faire baisser les prix. Graphiquement, la bougie hebdomadaire est très négative et marque un point haut qu’il sera certainement difficile de déborder (66.$56). Pour néanmoins prolonger cette correction, il faudra que l’or noir repasse en-dessous de $60. Une chose est presque certaine, les investisseurs vont s’interroger avant de revenir massivement à l’achat ! Cela annonce-t-il également une consolidation des marchés d’actions ? Nous serons assez vite fixés.

popup_close
cl-jun19-h1

Air Liquide (AIR) : hausse des ventes au 1er trimestre


Air liquide est un groupe industriel français, spécialiste des gaz industriels, c'est-à-dire des gaz pour l'industrie, la santé, l'environnement et la recherche. Particulièrement tourné vers l’international, Il est présent dans 80 pays à travers le monde. Le titre fait partie du CAC40 avec une pondération de 3.06%. Le leader des gaz industriels continue de tabler sur une progression de son résultat net cette année, après une hausse de près de 9% de ses ventes au premier trimestre. Techniquement, le titre a marqué un nouveau point haut par rapport à ces trois dernières années. Mais attention, à long terme le titre reste dans une dérive horizontale entre 90 et €124. Il serait plus raisonnable d’alléger la position vers le haut de ce rang mais aussi éviter d’acheter sans un repli au moins en direction de 105/€107. A noter que le titre reste toujours défensif, il monte souvent moins que le CAC40, mais baisse aussi moins que celui-ci.

popup_close
airmonthly

Total (TOTAL) : pénalisé au T1 par la baisse du pétrole et du gaz


Total est une entreprise pétrolière et gazière française privée, faisant partie des « super majors » à l'échelle mondiale, avec ExxonMobil, Shell, Chevron, BP et ConocoPhillips. Total a sa place au CAC40 mais a perdu sa suprématie de plus grosse pondération et se situe maintenant en troisième position derrière LVMH et l’Oréal avec 7.82%. Les résultats trimestriels ont été pénalisés par le recul des cours du pétrole et du gaz, par rapport à la même époque l’année dernière. Son bénéfice trimestriel  a reculé pour la première fois depuis plus de deux ans, malgré une production d'hydrocarbures record sur la période. Total réaffirme son intention d'augmenter le dividende de 3,1% en 2019, en ligne avec son objectif de hausse de 10% sur 2018-2020, et de racheter $1,5 milliard d'actions cette année, dans un environnement à $60 le baril de Brent. On pourra attendre un repli du titre vers 46/€47 pour se repositionner à l’achat.

popup_close
totalmonthly-3

Upcoming Events

  • Heure
  • Devise
  • Event
  • Prévision
  • Précédent
  • 10:10 GMT
  • GBP
  • Discours de Carney (BoE)
  • -
  • -

Ce site utilise des cookies pour assurer à l'utilisateur la meilleure expérience possible. En savoir

Acceptez

Le trading de CFDs comporte un risque de perte important qui peut ne pas convenir à tous les investisseurs. Assurez-vous de bien comprendre les risques et prenez les mesures appropriées pour gérer votre exposition.

71.9% des investisseurs particuliers perdent de l’argent sur des comptes CFD.
Protection CFD, compte à risque limité.

X