Le rapport ADP indique un fort NFP

L’amélioration de la tendance dans les chiffres de l’emploi dans le privé devrait stimuler la masse salariale et la baisse du chômage

usa-independence

Les chiffres de la masse salariale non agricole seront publiés plus tôt cette semaine, avant la fête de l'Indépendance aux Etats-Unis, alors que les chiffres ADP de la masse salariale montrent une constante tendance à la hausse. Les prévisions annoncent des chiffres forts quoiqu’en dessous des impressionnants rendements des mois passés.

Amélioration de la tendance d’après ADP

Tous les yeux seront rivés sur le dollar aujourd'hui dans les heures précédant les chiffres de la masse salariale non agricole. Les prévisions actuelles sont pour 230 000 nouveaux emplois en juin après avoir enregistré une magnifique augmentation de 280 000 nouveaux emplois en mai. Les chiffres ADP de l'emploi privé d'hier ont montré que l'économie a créé 237 000 emplois durant la dernière période, indiquant une nette amélioration de la tendance. Les premières indications du jour montre un léger renforcement et un consensus à 234 000, cependant, Goldman Sachs a révisé ses estimations à la baisse à 220 000 nouveaux emplois tenant fermement jusqu'à la fin 2015. En contradiction avec les derniers chiffres ADP, ceux du Challenger Job Cuts publiés hier ont pointé une augmentation des licenciements, liée notamment aux baisses d’effectifs dans le secteur manufacturier. Même si le taux de chômage devrait tomber à 5,40%, cela pourrait retarder ce développement alors que le renforcement du dollar américain dérange le marché des exportations.

popup_close
usdcad07022015

Compte à rebours pour le Referendum

La principale question actuellement en Europe est de savoir si les Grecs voteront «oui» ou «non» au référendum de dimanche. C’est devenu un sujet discorde important dans le pays bien que les sondages montrent actuellement que le «oui» l’emporterait à une majorité réduite. Comme la Grèce entre dans son quatrième jour de contrôles des capitaux, la situation est de plus en plus outrageante après les images d'hier qui ont montré les retraités essayant désespérément de retirer le montant maximum des banques grecques. Jusqu'à présent, la BCE reste calme et ne se livre pas à des décotes de garantie qui pourraient ajouter au malaise actuel dans le système bancaire grec. Même si cela a été évoqué, l’abstention de mise en œuvre signifie que la Grèce a encore le soutien de l'ELA pour soutenir les banques à une période où les retraits bancaires s’intensifient. Aucun progrès réel ne sera accompli avant la fin du week-end selon le président de l'Eurogroupe Dijsselbloem avec l'Europe dans l’attente de l'issue du vote.

popup_close
eurgbp07022015

L’énergie toujours en chute

Après la surprise de l'API, les données du ministère de l'Énergie publiées hier ont montré une accumulation inattendue des stocks, avec une hausse à 2 386 000 barils. Cela a inversé la tendance à la baisse des stocks des 8 dernières semaines consécutives alors que la production demeure proche des récents sommets. Le WTI a atteint les niveaux les plus bas observés depuis la fin mai, avant de rebondir au-dessus de 57 USD tandis que le Brent a été moins touché. L'écart entre les deux indices de référence continue de se creuser, dépassant 5 USD après avoir été sous les 3 USD la semaine passée. Bien que les négociations sur le nucléaire iranien se poursuivent, les prix du pétrole testent le fond d'une zone de variations de plusieurs mois et toute chute supplémentaire pourrait intensifier la pression à la baisse de la dynamique. Les prix du gaz naturel ont également diminué hier, clôturant deux sessions consécutives de gains avant de rebondir en fin de séance et tendre à la hausse durant la nuit. Les risques pour les champs de pétrole et de gaz ne se sont pas amoindris selon les derniers chiffres des stocks avec le surapprovisionnement compromettant la récente hausse des prix.

popup_close
brnt-aug1507022015

La paire XAG/USD dans un triangle descendant d’après l’analyse technique

L'ascension du dollar a fait pression à la baisse sur les matières premières alors que la croissance de la demande pour la qualité a donné un nouvel élan à la devise américaine. Poussé en partie par l'amélioration des fondamentaux économiques et la faiblesse à l'étranger, le dollar a également bénéficié de l'anticipation de la hausse des taux prévue pour septembre. Les données du jour sur l'emploi donneront plus d’indications concernant le calendrier de hausse des taux. Toute augmentation continue du dollar fera probablement chuter les métaux précieux. La configuration en triangle descendant actuellement en cours concernant les prix de l'argent a un biais baissier, avec tout mouvement en dessous du support à 15,490 USD ouvrant la voie à de nouvelles pertes substantielles. Cependant, si les prix de l'argent arrivaient à se déplacer au-dessus de la ligne de tendance baissière à court terme, cela pourrait indiquer une rupture et un renversement potentiel à la hausse.

popup_close
xagusd07022015

Évènements À Venir

  • Heure
  • Devise
  • Événement
  • Prévu
  • Précedemment
  • 09:30 GMT
  • GBP
  • Indice PMI de construction
  • 56.5
  • 55.9
  • 12:30 GMT
  • EUR
  • Publication du compte-rendu de la réunion de politique monétaire de la BCE
  • 13:30 GMT
  • USD
  • Masse salariale non agricole
  • 230K
  • 280K
  • 13:30 GMT
  • USD
  • Taux de chômage
  • 5.40%
  • 5.50%
  • 13:30 GMT
  • USD
  • Taux de participation
  • 62.90%
X

Forex et CFD sont des produits à effet de levier et vous risquez de perdre l’ensemble du capital investi. Les produits à effet de levier impliquent un niveau de risque élevé et ne conviennent pas à tous les investisseurs. Vous devez considérer vos objectifs d’investissement, niveau d’expérience, ressources financières, mesurez votre appétit au risque et demander des conseils indépendants si nécessaire. Veuillez lire les avertissements aux risques avant d’effectuer une transaction.