peel page fold
arrow
logo

Alvexo - Le partage avec la communauté

En savoir plus

Le référendum italien : Selloff des actifs à risque

Les marchés européens subissent le choc du referendum italien

referendum-italien


Après avoir échoué à faire passer les réformes visant à consolider le gouvernement italien et à lui offrir plus de stabilité, le Premier ministre italien Matteo Renzi devrait soumettre sa démission comme promis. Le résultat du referendum a envoyé des ondes de choc tout à travers l'Europe, avec l'Euro qui atteint son plus bas point en plus d'un an contre le dollar, tandis que les marchés financiers sont secoués par les conséquences de déstabilisation du pouvoir au sein de la troisième puissance de l’Union.

Tous les regards se tournent vers l'Italie


Les réformes ambitieuses proposées par le Premier ministre Matteo Renzi se sont soldées par un échec après que les Italiens aient voté non lors du référendum et ont ouvert la voie à la démission de Renzi et la formation d’un nouveau gouvernement. Selon certaines premières statistiques, le vote «non» l’a remporté de près de 20,00%, ce qui indique que le sentiment anti-gouvernemental continue de se répandre à travers l'Europe. Beppe Grillo, dirigeant du Mouvement des Cinq Etoiles, appelle déjà à de nouvelles élections générales après que les sondages aient montré que son parti se tiends au coude à coude avec le Parti démocratique de Renzi. Le plus gros problème avec le résultat est que l'instabilité politique qui en résulte pourrait poser des problèmes aux banques italiennes, qui peinent déjà à se recapitaliser et à de se restructurer. Le résultat a été une forte vente de l’EURUSD depuis l'ouverture de la session, avec la paire qui chute à son point le plus bas depuis Mars 2015.

popup_close
1-eurusddaily12052016

Le pétrole chute à cause des retraits de profits massifs


Bien que les marchés restent optimistes suite à l'annonce de l'accord de l'OPEP la semaine dernière, la prise de bénéfices du début de la réouverture hebdomadaire, combinée à la perspective d'une hausse de la production américaine, ont ralenti l’élan haussier modérément. Selon le géant américain des services pétroliers Baker Hughes, le nombre de plates-formes de forage en fonction continue d’augmenter, passant de 474 à 477 la semaine dernière. Cela coïncide avec la contraction de la production américaine, qui est passé à 8,699 millions de barils par jour pendant la semaine de Thanksgiving. Alors qu’on enregistre des niveaux de production de près de 500 000 barils moins élevés qu’il y a un an, les prix plus élevés font place à un retour dans la production du schiste. Si la production continue à grimper et se retrouve de nouveau à 9 000 millions de barils par jour, elle pourrait ouvrir la voie à une autre chute spectaculaire des prix en raison de l’application de l’accord signés entre les membres de l'OPEP.

popup_close
2-cl-jan17daily12052016

Chine : Expansion dans le secteur des services


Malgré la multitude de risques imminents, l'économie chinoise rencontre un signe positif de la part du secteur des services qui affiche un autre mois de forte croissance. L'indice Caixin des Services Purchasing Managers a progressé pour atteindre les 53,1 en novembre, marquant la plus haute impression depuis juillet 2015. Les gains ont été principalement liés à l'escalade de nouvelles commandes d’usines, de meilleures attentes prospectives et à l'augmentation de l'indice de l'emploi. Tout cela arrive à un moment où les fonctionnaires luttent pour contenir la fuite des capitaux et le ralentissement dans le secteur industriel. Malgré les efforts massifs de relance, le rythme des sorties de devises étrangères continue de préoccuper les décideurs forcés de dépenser leurs réserves pour défendre le Yuan. Après avoir reculé pendant plusieurs sessions, l'USD/CNH est de retour à la hausse.

popup_close
3-usdcnhdaily12052016

L'inflation turque se situe à son plus bas niveau depuis mai


Après des semaines de préoccupation suite à la forte chute de la lire turque, les décideurs se sont félicités du dernier rapport sur l'inflation. Selon l'Institut turc de Statistiques, l'inflation des prix à la consommation a chuté à un rythme de croissance annualisé de 7,00% en Novembre, tandis que le rythme de progression des aliments et des gains d'alcool ralentit. Toutefois, malgré la positivité, d'autres données continuent de croître à un rythme plus élevé que prévu. En outre, un rapport sur les prix à la production montre que la mesure inflationniste a atteint le point le plus élevé en 14 mois, principalement en raison de la dépréciation de la lire. Bien que le président turc Recep Tayyip Erdogan ait appelé à effectuer le commerce extérieur en monnaies locales pour soutenir la devise nationale, ce qui pourrait susciter l'opposition de partenaires commerciaux tels que la Russie, la Chine et l'Iran, surtout si la lire continue son effondrement. Après avoir atteint un sommet record vendredi, la paire USD/TRY grimpe de nouveau alors que le dollar reprend son élan positif

popup_close
4-usdtrydaily12052016

Évènements À Venir

  • Time
  • Currency
  • Event
  • Forecast
  • Previous
  • 09:30 GMT
  • GBP
  • Services PMI (Novembre)
  • 54.0
  • 54.5
  • 14:00 GMT
  • USD
  • Disours du Président de la BCE Mario Draghi
  • 15:00 GMT
  • USD
  • ISM Non manufacturier PMI (novembre)
  • 55.4
  • 54.8