peel page fold
arrow
logo

Alvexo - Le partage avec la communauté

En savoir plus

Le secteur immobilier américain rebondit

Le marché immobilier américain progresse de 5,10 % au mois d’avril

shutterstock_78615535


Le rapport publié par le National Association of Realtors américain a montré que les ventes de maisons avaient bondi au mois d’avril, pour atteindre leur niveau le plus haut depuis 10 ans. L’indice des ventes a de son côté atteint 116,3, un chiffre jamais atteint depuis février 2006. La saison d'achat du printemps s’est avéré être la plus prolifique, avec des ventes de maisons qui ont battu les prévisions des analystes, qui tablaient sur une augmentation de 0,70 %.

Les dépenses de capital de l’Australie chutent au premier trimestre


Les dépenses de capital privé de l’Australie sont tombées à 5,20 % (sur une base corrigée des variations saisonnières) au cours du premier trimestre de 2016, à en croire les données du Bureau australien des statistiques publiées jeudi. Au cours du trimestre, les dépenses en capital ont atteint 30,613 milliards de dollars australiens, après avoir atteint un montant révisé de 1,80 % au trimestre précédent. La baisse de 5,20 % a manqué les attentes des analystes d’une baisse de 3,50 %. Sur une base annuelle à présent, les dépenses d'investissement ont diminué de 15,40 %. Les dépenses en immobilisations et frais d'exploration (Capex) des secteurs de la construction et des structures est également en baisse de 7,90 % sur le trimestre, ainsi que de 18,80 % sur l'année, tandis que Capex sur les usines, l'équipement et la machinerie est en baisse de 0,50 % sur le trimestre, soit de 9,20 % sur une base annuelle. Pour rappel, un Capex plus faible est susceptible de peser sur les chiffres du PIB au premier trimestre, chiffres qui seront publiés le 1er juin prochain. Au trimestre précédent, le PIB trimestriel de l'Australie avait augmenté de 0,60 %, pour passer à 3 % sur une base annuelle.

popup_close
graph1

Royaume-Uni : le PIB au premier trimestre stagne à 0,40 %


Les deuxièmes révisions des estimations du PIB du Royaume-Uni n’ont montré aucun changement, ce qui confirme la progression de l’économie à un rythme modeste de 0,40 %, d’après les données publiées par l'Office national des statistiques mardi. La croissance trimestrielle du PIB est plus lente que la croissance trimestrielle enregistrée au cours du dernier trimestre de 2015, avec 0,40 % versus 0,60 %. Sur une base annuelle, le PIB du Royaume-Uni a augmenté de 2,0 %, légèrement au-dessus des prévisions qui tablaient sur 2,10 %. Les données révisées ont montré que la production du secteur de la construction a diminué de 1 %, au-dessus des estimations précédentes de 0,90 %, et que l'industrie des services a progressé à un rythme de 0,60 %. Comme prévu, le rendement de la production est en baisse de 0,40 %. L'investissement des entreprises a également été faible, pour tomber à 0,40 % sur une base annuelle.

popup_close
gbpusd-02

Les commandes de biens durables bondissent aux États-Unis en avril


Les commandes de biens durables ont augmenté de 3,40 % aux États-Unis en avril selon les données du Département américain du commerce publiées jeudi. Ces chiffres battent les attentes d'une augmentation de 0,70 %. Les commandes de biens durables ont augmenté parallèlement à la demande croissance en aéronefs. Hors commandes de transport, les biens durables ont augmenté de 0,40 %, bien au-dessus des estimations de 0,30 %. Les données publiées au mois précédent ont également été révisées à la hausse avec 1,90 % pour l’indicateur principal et 0,10 % pour l’indicateur de base. Malgré des résultats bien meilleurs que prévu, l'investissement des entreprises a continué de montrer des signes de faiblesse, avec des commandes dans les biens d'équipement non militaires en chute de 0,80 % sur le mois et de 4,10 % sur une base annuelle versus la même période il y a un an.

popup_close
eurusd-03

À l’ordre du jour : PIB américain et discours de Janet Yellen


Toute l’attention des marchés sera tournée vers les États-Unis aujourd’hui, avec la publication de la deuxième révision du PIB américain au premier trimestre, qui devrait être révisé à 0,90 %. Selon les estimations préliminaires, le PIB du premier trimestre a été mesuré à 0,50 %, ce qui marque un net ralentissement sur deux ans. Pour rappel, le PIB au trimestre précédent avait progressé à un rythme de 1,40 %. Après la publication du PIB, la présidence de la Réserve fédérale Janet Yellen prendra la parole, face à des marchés à l’affut de tout indice sur d’éventuelles hausses de taux en juin. Les diverses données publiées conduisent en effet à la des spéculations grandissantes sur une possibilité de hausses de taux lors de la prochaine réunion de politique monétaire de la Fed.

popup_close
usdjpy-04

Évènements À Venir

  • Time
  • Currency
  • Event
  • Forecast
  • Previous
  • 12:30 GMT
  • USD
  • Deuxième estimation du PIB au premier trimestre
  • 0.90%
  • 0.50%
  • 12:30 GMT
  • USD
  • Indice des prix des dépenses de consommation privées (PCE) a/a
  • 2.10%
  • 1.90%
  • 14:00 GMT
  • USD
  • Indice de confiance du l’université du Michigan
  • 95.5
  • 95.8
  • 16:15 GMT
  • USD
  • Discours de Janet Yellen, directrice de la Fed