Le temps partiel explose aux Etats-Unis

Les dernières données du travail montrent une très forte baisse des emplois à plein temps

employment

Bien que les gains de masse salariale non agricole et le nombre de chômeurs aient été bien accueillis par les investisseurs, la réalité est très différente concernant le marché du travail. La participation au marché du travail continue de s'effriter, enfonçant le taux de chômage à son point le plus faible, tout en continuant à créer des postes à temps partiel au détriment des emplois à temps plein.

La transition de la force de travail US continue

Bien que le rapport sur l'emploi de vendredi soit tombé en deçà des attentes, les marchés semblaient imperturbables, malgré les chiffres du marché du travail, subissant une évolution dramatique de l’emploi à temps plein vers celui à temps partiel. La révision à la baisse du mois précédent sur les paies non agricoles de 126 000 à 85 000, a été la révélation que la participation à la main-d'œuvre a atteint des niveaux les plus bas depuis 1977 avec plus de 93 millions américains sans travail. Le rythme des pertes d'emplois à temps plein s'accélère et celui des emplois à temps partiel explose avec plus de 400 000 emplois à temps partiel crées contre 200 000 emplois à plein temps en moins en avril. L'âge moyen de la population active continue également de grimper alors que les travailleurs retardent leur retraite compte tenu des mauvaises perspectives. Les investisseurs ont répondu positivement aux données de l’emploi avec le S&P 500 qui gagne 1,35 %, tandis que le dollar a continué de s'affaiblir.

popup_close
sp-jun1505112015

La Chine baisse une nouvelle fois ses taux

Avec la troisième coupe depuis novembre, la Chine continue de baisser son taux directeur des prêts de 0,25 points à 5,10 % et un taux de dépôt tombant à 2,25 %. Cela vient dans la foulée de la dernière révision à la baisse du ratio des réserves obligatoires de la Banque suite à des attentes poussant le gouvernement à présenter sous peu des mesures de relance budgétaire pour accompagner les mesures de stimulation monétaire en cours d'exécution. La réaction immédiate des actions a été positive avec le Shanghai Composite en hausse de 3,04 % du jour au lendemain. Les derniers mouvements surviennent à un moment critique pour les décideurs, car l'économie chinoise est mise à mal sous le poids de la déflation des prix des producteurs qui persiste et du ralentissement des exportations. Tout en essayant de ne pas affaiblir le Yuan directement pour atteindre leur objectif de devenir une monnaie de plus pour les tirages spéciaux de l’IMF, l’assouplissement de la politique monétaire est susceptible d’aider à atteindre cet objectifs dans un proche avenir.

popup_close
usdcnh05112015

Les plateformes pétrolières ralentissent leur déclin

Les données de la semaine dernière ont montré qu'après 22 semaines consécutives de baisse du forage aux États-Unis, le rythme du déclin semble ralentir avec la plus petite baisse depuis décembre, atteignant un total de 11 plateformes de forage. Les spéculations à la hausse sur le pétrole brut continuent d'augmenter, le prochain rebond des prix pourrait être en cours étant donné que l’intérêt d’investir et spéculer sur les matières premières est devenu très populaire, avec des prix en dépassement par rapport aux principes fondamentaux du marché. Après un formidable prélèvement de 3,9 millions de barils la semaine dernière dans les inventaires, la place est faite pour un changement de tendance, la réaction excessive des prix se corrigeant vers le bas. Néanmoins, les inventaires du pétrole dans le monde restent à un des plus hauts niveaux depuis 80 ans et une hausse des prix pourrait pousser certains producteurs à relancer les opérations sur des projets aux coûts plus élevés que le seuil de rentabilité, s’ajoutant aux malheurs de la surproduction potentielle. 

popup_close
cl-jun1505112015

ETE baissier sur l’EUR/CHF

Avec la Grèce toujours en tête de l'agenda européen avec la course toujours en lice des fonctionnaires pour trouver une solution, les hauts dirigeants n’aperçoivent aucune solution imminente, soulevant le spectre d'une crise de liquidités à venir pour la Grèce. Les rapports du FMI se concentrent sur des plans d'urgence pour contrer le risque de chute de l’euro dès la réouverture hebdomadaire, en soulignant que le risque de sortie reste sur la table. La sécurité du CHF est de retour, les traders vendant l’EUR/CHF dans le but de se protéger contre un éventuel défaut malgré les efforts de la Banque nationale pour affaiblir le Franc Suisse. La tendance baissière ETE (Epaule Tête Epaule) mise en place tend vers le bas avec le prochain niveau de soutien clé à 1.0309 tel que le côté droit du modèle graphique est construit. Les positions courtes sont idéales, l’interruption de la résistance étant à 1.0425, signalant un renversement possible ciblant la résistance secondaire à 1.0522.

popup_close
eurchf05112015

Évènements À Venir

  • Temps
  • Monnaie
  • Événement
  • Prévision
  • Précédent
  • 12:00 GMT
  • GBP
  • Décision de taux d'intérêt
  • 0,50 %
  • 0,50 %
  • 12:00 GMT
  • GBP
  • Banque d'Angleterre QE Total
  • 375BIS
  • 375BIS