peel page fold
arrow
logo

Alvexo - Le partage avec la communauté

En savoir plus

Le yen profite de la prudence de la BoJ

La BoJ annonce des ajustements mineurs à sa politique monétaire

shutterstock_348734165


Dans un geste qui a fait virevolter le yen, la Banque du Japon a décidé de laisser sa politique monétaire inchangée et ce en dépit des pressions exercées par le gouvernement pour être plus audacieuse dans ses actions. Les taux d'intérêt sont donc maintenus à -0,10 %, tandis que 6 trillions de yens ont été ajoutés aux fonds côté en bourse ETF, et que le programme de prêts en dollars américains accordés aux exportateurs a été doublé afin de stimuler la confiance des entreprises.

Le yen se renforce rapidement après la BoJ


Les espoirs de l’annonce d'un plan de relance monétaire important et agressif ont été anéantis par la dernière décision de la Banque du Japon. Cela pousse le yen à poursuivre sa récente tendance à la hausse, mais toujours à l’intérieur de la tendance baissière qui prévaut depuis le début de l'année. Bien que le gouvernement dirigé par le Premier ministre Shinzo Abe fasse pression sur la Banque centrale pour agir de manière plus agressive, cette dernière s’est abstenue de baisser davantage les taux d'intérêt, et a plutôt choisi de se concentrer sur le programme d’achats de fonds indiciels (ETF) et sur les prêts aux entreprises pour aider à stimuler l'économie d'exportation. Cette décision talonne l’annonce de la baisse prononcée des dépenses des ménages qui a chuté de -2,20 % sur une base annualisée,  avec un indice des prix à la consommation qui reste fermement en territoire déflationniste. Seule lueur d’espoir,  le taux de chômage et la production industrielle se sont légèrement améliorés. La paire EUR/JPY a perdu 200 pips sur la séance, avant de rebondir modestement à 114,60.

popup_close
eurjpy07292016

Les cours du pétrole repartent à la baisse


Les prix du pétrole brut ont atteint leur niveau le bas depuis plusieurs mois durant la nuit, ce qui intensifie les inquiétudes persistantes depuis quelques temps au sujet de l'offre excédentaire. En addition des chiffres sur les stocks publiés plus tôt dans la semaine par le ministère de l'Énergie des États-Unis, les données en provenance d'Asie ont également confirmé que l'accumulation de produits raffinés à Singapour laisse craindre une saturation des stocks. Le West Texas Intermediate a continué son déclin pour tomber en dessous de 41,00 dollars par baril durant la nuit, alors que la hausse de la production américaine et un nombre croissant de plates-formes de forage menacent d’empirer la surabondance. Enfin, les données du géant pétrolier Baker Hughes publiées à la fin de la session sont susceptibles de compliquer davantage la situation, compte-tenu que toute augmentation de la production au sein des plates-formes de forage contribue à l'augmentation de l'offre, alors que la demande pourrait baisser durant la deuxième partie de l’année. Les contrats à terme du WTI restent sous pression à 40,89 dollars par baril.

popup_close
cl-sep1607292016

L’inflation allemande s’accélère


Sous fond d’inquiétude généralisée quant au rythme de croissance de l'inflation dans la zone euro, les dernières données préliminaires publiées par l'Office fédéral de la statistique allemand ont montré que l'inflation du pays avait légèrement repris au cours du mois de juillet. Les prix à la consommation mensuels ont augmenté de 0,30 % versus 0,10% précédemment, tandis que le chiffre global de l’inflation annuelle a atteint 0,40 %. Les données sont en accord avec d'autres indicateurs positifs pour l'inflation IPCH, soit le taux d’inflation harmonisé pour l’inflation européenne. En outre, le chômage a réussi à rester à un niveau record bas de 6,10 % avec un nombre de chômeurs qui a chuté de 7000 en juillet. Cependant, le progrès de l’ensemble de la zone sera connu plus tard dans la journée avec les chiffres de l’inflation et du chômage au sein de la zone euro qui seront publiés en même temps que les chiffres préliminaires du PIB trimestriel. Le DAX 30 allemand a terminé la séance de jeudi à la hausse, avec un indice légèrement inférieur en vue des données qui seront publiées aujourd’hui.

popup_close
dax-sep1607292016

Les résultats d’Amazon crèvent le plafond


Amazon, l’une des plus grosses sociétés de la planète, a une fois de plus affiché des résultats spectaculaires qui dépassent largement les attentes des marchés. En effet, si on s’intéresse aux revenus, le bénéfice par action est à 1,78 dollar par rapport aux attentes de 1,12 dollar. Ce succès est en grande partie attribué à la forte croissance de la division Amazon Web Services (AWS) qui a vu son bénéfice net doubler en un an, et aux revenus du cloud qui ont augmenté de 58,00 % d'un trimestre sur l’autre. Mais ça n’est pas tout, la société a également révisé ses prévisions à la hausse et anticipé que ses revenus du troisième trimestre allaient progresser de 22,00 % à 32,00 % par rapport à la même période un an plus tôt. Ceci est très significatif, compte tenu que plusieurs des plus grandes multinationales sont actuellement préoccupés par une croissance des bénéfices à la baisse pour les prochains trimestres. Mais tout va bien pour Amazon, dont les actionnaires ont reçu ces nouvelles avec enthousiasme. Les actions ont progressé  de 2,08 % durant les heures qui ont suivi l’annonce, pour atterrir à 768,25 dollars par action, en plus des gains de 2,16 % sur la session.

popup_close
amzn07292016

Évènements À Venir

  • Time
  • Currency
  • Event
  • Forecast
  • Previous
  • 10:00 GMT
  • EUR
  • IPC de base (annuel)
  • 0.90%
  • 0.90%
  • 10:00 GMT
  • EUR
  • PIB (trimestriel)
  • 0.30%
  • 0.60%
  • 13:30 GMT
  • USD
  • PIB (annuel)
  • 2.60%
  • 1.10%
  • 10:00 GMT
  • EUR
  • PIB (annuel)
  • 1.50%
  • 1.70%
  • 10:00 GMT
  • EUR
  • Taux de chômage (juin)
  • 10.10%
  • 10.10%