33 rue François 1er, 75008 Paris, France

33 rue François 1er, 75008 Paris, France

L’économie chinoise reprend son souffle

Analyses quotidiennes - 19/10/2016

par Stéphane Ceaux-Dutheil

Le marché des actions suit l’élan pris par la Chine

shutterstock_66692527


Les Equity benchmarks de par le monde suivent une tendance positive mercredi grâce à l’amélioration constatée au sein de l’économie chinoise et aux efforts de relance appliquée par le gouvernement et la Banque centrale. Cependant, la chute de la croissance de la production industrielle demeure fort décevante, à 6,10 % sur une base annuelle.

Le PIB de la Chine atteint ses objectifs


Le PIB chinois a progressé de 6,70% depuis le début de l’année jusqu’en septembre, en ligne avec les estimations. Toutefois, tandis que les dépenses publiques sont solides, la somme des investissements privés demeure insatisfaisante. Les économistes estiment actuellement que la principale menace à court terme pour l’activité économique est une  correction éventuelle sur le marché de l’immobilier qui fait état d’une surchauffe, tout en représentant près de 15% du PIB. Le total des investissements immobiliers a progressé le mois dernier, et les ventes de logements ont bondi, soulignant la forte demande des  investisseurs, alors même que le gouvernement poursuit ses mesures visant à freiner les prix. En outre, le Bureau National de la statistique a mis en garde contre la faiblesse des «bases d’une croissance économique continue». Nonobstant l’optimisme suscité par le mieux constaté dans le secteur des ventes au détail et des investissements boursiers, les risques pesant sur les perspectives demeurent de taille. Le yuan continue de s’affaiblir par rapport au dollar, avec la paire de USD/CNY qui frôle ses récents sommets.

popup_close
1-usdcnhdaily10192016

Le pétrole Brut récupère son taux de $50


Les contrats à terme sur pétrole brut américain ont rebondi de leurs récentes baisses, après que l’Organisation des Pays Exportateurs de Pétrole ait réitéré son engagement en faveur d’une limitation de la production. Le West Texas Intermediate brut de novembre a gagné 0,90%, pour prendre orbite autour des $50,75 le baril sur le  New-York Mercantile Exchange, alors que les CFD de décembre ont progressé de 0,80%, à $52,10 le baril sur le London’s ICE exchange. Les membres de l’OPEP ont convenu en septembre de limiter la production à 33 millions de barils par jour, contre le niveau actuel à près de 34 millions barils. Cependant, la spéculation s’intensifie vu que le cartel des 14 membres risque d’échouer à aplanir les derniers détails de la transaction. Le Secrétaire Général de l’OPEP, Mohammad  Barkindo a rejeté ces appréhensions mardi et a rappelé aux marchés financiers la force de l’engagement pris par le groupe afin de stabiliser le marché.

popup_close
2-cl-dec16daily10192016

Le dollar US fait marche arrière


Le dollar américain s’est retiré d’un maximum de sept mois, contre un panier de six devises majeures, après que l’indice des prix à la consommation du pays ait indiqué une modération de l’inflation sous-jacente, remettant en question une fois de plus la hausse  des taux d’intérêt de la Réserve Fédérale prévue pour décembre. Le Core Consumer Price  Index, qui exclut énergie et produits alimentaires frais, a augmenté de 0,10% en  septembre, ce qui témoigne d’un ralentissement de la hausse sur une base annuelle  à 2,20%, selon les données du Ministère du Travail. En attendant, l’euro demeure stable autour de $1,0984, juste au-dessus d’un minimum de deux mois.  Une pause au-dessous  de ce niveau pourrait voir EUR/USD retrouver le taux de 1.0912, atteint le 24 juin à l’annonce des résultats du Brexit.

popup_close
3-eurusddaily10192016

L’or tire profit de la hausse des risques


L’or a enregistré des gains sur le commerce asiatique après la flambée de 0,60% au cours de la session précédente. Le Spot or était légèrement supérieur à  $1.264,20. L’o s'est ajouté aux gains des Etats-Unis, après que les décevantes données de l'inflation aient poussé les investisseurs à réduire les chances d’une hausse des taux de la Réserve Fédérale en décembre. Le métal refuge est particulièrement sensible aux mouvements des taux d’intérêt américains. Le récent plongeon du dollar a aidé l’or à rebondir modestement dans l’intervalle, toutefois, si le recul continu dans le cours inverse de la monnaie américaine, toute hausse du dollar est susceptible de voir le lingot d’or retourner vers le niveau critique de $1.250 l'once troy.

popup_close
4-xauusddaily10192016

Upcoming Events

  • Time
  • Currency
  • Event
  • Forecast
  • Previous
  • 08:30 GMT
  • GBP
  • chômage taux (août)
  • 4.90%
  • 4.90%
  • 12:30 GMT
  • USD
  • Permis de construire (Septembre)
  • 1 165 M
  • 1 152 M
  • 14:30 GMT
  • USD
  • stocks de pétrole brut
  • 2,705 M
  • 4,900 M

Ce site utilise des cookies pour assurer à l'utilisateur la meilleure expérience possible. En savoir plus

Acceptez

Les CFDs sont des instruments complexes qui présentent un risque élevé de perte rapide du capital en raison de l’effet de levier.
69.8% des investisseurs particuliers perdent de l’argent en tradant les CFD avec ce fournisseur.
Vous devez vous assurer que vous comprenez comment les CFDs fonctionnent et que vous pouvez vous permettre de prendre
le risque probable de perdre votre argent. La protection CFD n’exclut pas le risque maximal de perdre le capital investi.

69,8% des investisseurs particuliers perdent de l’argent sur des comptes CFD.
Protection CFD, compte à risque limité.

X