L’élection de Trump: Les actifs à risque s’en remettent

Renversement de tendance sur les marchés américains

hausse-des-marches


Alors la réaction initiale des acteurs de marchés s’est exprimée par des ventes massives des actifs à risque et fait chuter les indices boursiers américains, le discours de concession de Donald Trump a provoqué un retour de vapeur sérieux et envoyé le marché des actions et le dollar à la hausse. En dehors des promesses de travailler dur pour tous les américains, le 45ème président a proposé des mesures de relance et des baisses de dépenses en faveur de la monnaie américaine.

Trump propulse le dollar très haut


Alors que les marchés financiers ont tout d’abord été secoués par l’élection de Donald Trump, la vente massive instinctive s’est rapidement inversée. Les actifs à risque sont de retour su scelle et terminent la session haut la main. Le dollar a terminé la séance en territoire positif, soutenue en grande partie par les attentes qu’une hausse des taux décembre était toujours sur la table. Optimisme a également été alimenté par le fait que les républicains viennent de prendre à la fois la Chambre des représentants et le Sénat, ce qui ouvre la voie à l’application rapide de la politique du Parti une fois que Trump sera formellement investit de ses fonctions en janvier. Bien que certains points de son plan pour les premiers cent jours du Bureau aient été catégoriquement rejetés par certains hommes de pouvoir républicains, le plan de dépenses et de fiscalité a été bien accueilli par les marchés financiers. Après des chutes de près de 400 pips pendant le décompte des votes, la paire USD/JPY a réussi à effacer toutes ses pertes antérieures et même prit le chemin de la hausse, finissant la session avec un profit de 50 points.

popup_close
1-usdjpydaily11102016

La RBNZ abaisse ses taux une fois de plus


Comme prévu, la Reserve Bank of Australia a baissé son taux d’intérêt de référence de 25 points de base supplémentaires durant la nuit, soit une baisse de 2,00 % à 1,75 %. Le mouvement vient au milieu d’un renforcement du dollar néo zélandais qui continue d’entraver la compétitivité à l’exportation de la nation. Néanmoins, il y a eu de nombreux indices économiques positifs au cours de ces derniers mois. D’une part, le chômage se situe à un creux de 8 ans et l’indice du commerce mondial de produits laitiers montre que les prix sont sur le point de grimper, un point capital en faveur de la Nouvelle-Zélande et l’une de ses principales exportations. En outre, la croissance a enregistré sa meilleure performance depuis le quatrième trimestre de 2014. Néanmoins, le seul problème persistant reste la menace de la déflation, avec des prix à la consommation à 0,40 %. La paire NZD/USD est tombé suite à la décision prise sur les taux, avant de rebondir modestement de quelques 100 pips.

popup_close
2-nzdusddaily11102016

Les producteurs de pétrole brut américains ouvrent les robinets


Les données publiées mercredi par l’Energy Information Administration ont montré une adjonction supérieure aux prévisions des stocks terrestres de pétrole brut américains, avec des réserves en hausse de 2,432 millions de barils la semaine dernière. Bien que les chiffres à venir peuvent être un peu décalées après qu’un tremblement de terre lundi contraint les opérations de stockage de Cushing de suspendre temporairement les opérations, les données ont montré que le centre de stockage a engrangé 28 000 barils lors de la dernière lecture. La principale nouvelle est parvenue du côté des rapports des gains dans la production de pétrole US domestique, dont la production journalière a fait état d’une escalade de plus de 18 mois. Dans un mouvement encore jamais vu depuis mai 2015, la production de pétrole a augmenté d’environ 2,00 % la semaine dernière, grimpant à 8,692 millions de barils par jour et a atteint son plus haut niveau de la production depuis le mois de mai de cette année. Bien que les prix fussent volatiles, les CFD du NYMEX Pétrole brut ont continués d’augmenter légèrement.

popup_close
3-cl-dec16daily11102016

Les actions européennes partent à la hausse après la victoire de Trump


Malgré un effet d’entraînement qui se propage à travers l’ensemble des produits boursiers mondiaux à la suite du triomphe électoral de Trump, les Contrats à Terme basé sur les actions européennes pouvaient rapidement se débarrasser de pertes ressenties à l’ouverture du commerce. Bien que des dirigeants étrangers aient présenté leurs vœux courtois au président élu, un haut degré de méfiance est ressenti, surtout en Europe, suite aux résultats du « Brexit » et la colère populiste à l’encontre de l’élite au pouvoir de l’UE. Par ailleurs, les dirigeants en place se sentent menacé par la vague nationaliste qu’a renforcé le succès de Trump. Citons notamment avec les dirigeants d’extrême droite telle que Marine Le Pen, franchement enhardi avant les élections Français prévues au printemps 2017. Alors que la réaction immédiate des résultats de l’élection a été négative- le CAC 40 a perdu près de 180 points à l’ouverture des échanges-le benchmark capital a non seulement terminé la séance à la hausse, mais a aussi réussi à enregistrer la plus forte hausse quotidienne depuis le référendum de UK.

popup_close
4-cac-dec16daily11102016

Évènements À Venir

  • Time
  • Currency
  • Event
  • Forecast
  • Previous
  • 13:30 GMT
  • USD
  • Demandes d'emploi
  • 260 000
  • 265 000
  • 14:15 GMT
  • USD
  • Discours du memebre de la FOMC James Bullard
  • 19:00 GMT
  • USD
  • Balance du Budget fédéral équilibrer (octobre)
  • - 80 Milliards
  • 33 Milliards
  • 23:50 GMT
  • JPY
  • PPI annuel (October)
  • -2.70%
  • -3.20%
X

Forex et CFD sont des produits à effet de levier et vous risquez de perdre l’ensemble du capital investi. Les produits à effet de levier impliquent un niveau de risque élevé et ne conviennent pas à tous les investisseurs. Vous devez considérer vos objectifs d’investissement, niveau d’expérience, ressources financières, mesurez votre appétit au risque et demander des conseils indépendants si nécessaire. Veuillez lire les avertissements aux risques avant d’effectuer une transaction.