peel page fold
arrow
logo

Alvexo - Le partage avec la communauté

En savoir plus

Les abenomics subissent un nouveau revers

La croissance japonaise se contracte avec l’activité économique qui dégringole

main_image

Les mesures extrêmes de politique économique de la Banque du Japon ont échoué à stimuler la reprise économique alors que les décideurs avaient parié sur les limites de l’Abenomie et la dévaluation de la monnaie s’est fait ressentir par l'une des plus grandes économies du monde.

Le PIB japonais chute

L'économie japonaise a connu un nouveau coup durant la nuit après que les chiffres du produit intérieur brut publiés aient révélés un effondrement. Bien que le PIB trimestriel préliminaire ait réussi à dépasser les estimations d'une contraction de -0,50%, enregistrant à -0.40%, il est encore bien loin des 1,10% de croissance du trimestre précédent. En outre, le chiffre annualisé montre que l'économie a contracté à un rythme annuel de -1,60%, un chiffre frustrant pour les décideurs qui souhaitent étendre les mesures d'assouplissement et les achats d'actifs afin d’affaiblir le yen. À la lumière de l'initiative prise par la Chine pour dévaluer le yuan, la Banque du Japon pourrait mettre en œuvre des actions comparables. Ces derniers résultats peuvent être considérés comme le début de la cinquième récession à laquelle fait face l’économie japonaise en un peu plus de 6 ans, soulignant en outre les difficultés économiques auxquelles est confronté le pays assiégé alors que les décideurs cherchent à restructurer l'économie. Le Yen a perdu du terrain face au dollar américain durant la nuit, avec la paire USD/JPY évoluant à la hausse.

popup_close
usdjpy08172015

Pourparlers de Merkel pour l’allègement de la dette

La date butoir de jeudi pour le remboursement le plus pressant par la Grèce à la BCE occupe une place importante, le dernier obstacle pour le plan de sauvetage proposé reste le Bundestag allemand, qui a montré une opposition croissante face à d'autres mesures de soutien de l'économie grecque. Cependant, dans une tournure des événements, la chancelière allemande Angela Merkel a suggéré dans les commentaires que l'allégement de la dette pourrait être possible pour les Grecs. Même si elle a exclu la possibilité d'une réduction de la dette et des radiations, l'idée de l'extension des échéances de la dette grecque en cours a été mentionnée comme une solution possible. Cela pourrait aussi potentiellement ramener le FMI à la table de négociation après que l'institution ait refusé de participer à d'autres plans de sauvetage sans un mécanisme pour assurer l’encours de la dette existante vers une voie plus durable. L'euro se négocie à la baisse contre ses paires depuis l'European Open alors que des obstacles à un accord subsistent, avec l’EUR/USD chutant de -0.34%.

popup_close
eurusd08172015

L’appréciation de l’or ralentit

La remontée du dollar suite à la douceur connue la semaine dernière voit les prix de l'or bien en deçà des sommets de la semaine dernière, en dépit de la légère tendance haussière de la nuit dernière. Avec le dollar gagnant du terrain sur les grandes devises, il y a une pression sur les prix de l'or à la baisse surtout à la vue des données des prix à la consommation américains et britanniques à venir. Bien que les chiffres américains soient attendus légèrement à la hausse, pesant également pour un décollage en septembre, la déroute récente des prix du pétrole pourrait provoquer un mauvais résultat, manquant alors les attentes. Les positions spéculatives longues de l’or net dans les contrats à terme ont enregistré un gain modeste selon les données de la semaine dernière de la Commodity Futures Trading Commission, intensifiant les espoirs que les prix pourraient continuer à augmenter, surtout si le procès-verbal de la réunion du FOMC attendu plus tard dans la semaine laisse entendre que les taux d'intérêt resteront bas pour longtemps.

popup_close
xauusd08172015

Le pétrole brut WTI dans un canal équidistant d’après l’analyse technique

Après la déroute de la semaine dernière, les prix du pétrole ont démarré à la hausse durant la nuit dans une reprise modeste. Bien qu'il n'y ait pas actuellement de nouvelles, les conditions évidentes d'offre excédentaire en vigueur sur le marché restent intactes, ce qui signifie que l'offre dépasse la demande d'environ 3 millions de barils par jour, un chiffre qui devrait augmenter si l'Iran intensifie sa production et ses exportations. La configuration de canal équidistant en place dans les prix du pétrole brut West Texas Intermediate a un biais fortement baissier avec des positions idéalement initiées à la ligne de canal supérieure et ciblant la ligne inférieure du canal. Lutter contre la tendance baissière à court limite les chances de gain et augmente les risques. Tout mouvement au-dessus de la ligne de canal supérieure pourrait être le signe d'une cassure du canal à la hausse et serait suivie d’un regain du volume et de la vitesse des échanges.

popup_close
cl-oct1508172015

Évènements À Venir

  • Heure
  • Devise
  • Evènement
  • Prévu
  • Précédemment
  • 10:00 GMT
  • EUR
  • Balance commerciale (Juin)
  • 18.8B
  • 13:30 GMT
  • USD
  • Indice manufacturier New Empire State (Août)
  • 5.00
  • 3.86