Les actions américaines atteignent de nouveaux sommets

La moyenne industrielle du Dow Jones accède à la barre des 20 000

shutterstock_155999366


Après une brève pause et un léger recul au cours des dernières sessions, les actions américaines sont de retour à la hausse avec les deux indices Dow et Nasdaq qui clôturent à de nouveaux records mardi. Bien qu'il y ait des inquiétudes sur ce que la politique monétaire et fiscale apportera en 2017, le rush de Noël permet aux actions d’atteindre des niveaux élevés en l'absence de données économiques majeures.

Les actions américaines continuent de grimper


Après un record de clôture de la séance de mardi, la moyenne industrielle Dow Jones reste sur une trajectoire ascendante, en approchant timidement du niveau psychologique majeur de 20.000. Bien que le rassemblement post-électoral et la stabilité des gains récents suscitent des inquiétudes, des données récentes montrent que depuis le vote de novembre, les capitaux ont été investis dans les fonds d'actions américaines à l'un des rythmes les plus rapides enregistrés. Les actions se sont maintenant redressées pendant six semaines consécutives, enregistrant l'une des meilleures augmentations depuis des années, les contrats à terme Dow ayant augmenté de 15,00% au cours des 12 derniers mois, la majorité des gains ayant été enregistrés depuis novembre. Dans un contexte d'optimisme, le dollar américain a également atteint un nouveau sommet pluriannuel ce mardi, avec l'indice du dollar américain au point le plus haut depuis 14 ans. Les contrats à terme Dow connaissent une poursuite de l'essor, avec une tendance juste au-dessus de 19 900.

popup_close
dow-mar17daily12212016

Statu quo des taux turcs


La Banque centrale turque a décidé de maintenir les taux d'intérêt inchangés lors de leur dernière réunion, en maintenant le taux de référence d'une semaine à 8,00% mardi malgré les risques croissants pour les perspectives économiques. La Banque centrale a cité la faiblesse de la Livre turque comme un facteur potentiel d'inflation accélérée à court terme, la hausse des prix de l'énergie contribuant à la hausse des prix à la consommation. La Lira a déjà perdu plus de 17,00% depuis le début de l'année contre le dollar américain, alors que les recettes du tourisme diminuent en raison d'une série d'incidents terroristes à travers le pays. En outre, les mesures prises par le président Recep Tayyip Erdogan pour consolider son pouvoir effrayent les investisseurs étrangers à une époque où l'économie est confrontée à une contraction combinée à un chômage élevé et à l'inflation. Après avoir terminé la session de mardi sur une base essentiellement neutre, l’USDTRY est de retour à la baisse suite à la prise de bénéfice du dollar américain.

popup_close
usdtrydaily12212016

Le NZD inférieur aux prix des produits laitiers


Les résultats des enchères compilés par le GlobalDairyTrade Index mardi ont démontré que l’indice de référence a chuté de -0.50% au cours de la dernière période de mesure, affaiblissant les perspectives d’avenir des producteurs laitiers à travers la Nouvelle-Zélande. Bien que l'indice ait subi un rebond significatif au cours des 12 derniers mois, grimpant de plus de 75,00% par rapport aux baisses de janvier, ce dernier recul plus élevé suggère que les prix des produits laitiers devraient repartir à la hausse, tempérant les perspectives liées à l'industrie. Outre les prix des produits laitiers, le déficit commercial de la Nouvelle-Zélande aurait diminué au cours du mois de novembre, diminuant à 704,62 millions de NZD contre 815 millions de NZD en octobre. Les principaux moteurs de cette baisse sont les exportations vers les États-Unis et l'Union européenne, qui ont été sensiblement inférieures à celles des années précédentes. Après avoir chuté pendant les 5 dernières séances, la dynamique du NZDUSD reste inchangée après les derniers évènements.

popup_close
nzdusddaily12212016

Les rapports de l'American Petroleum Institute plus importants que l'inventaire anticipé


Les contrats à terme sur le pétrole américain restent en trajectoire ascendante après les chiffres préliminaires de l'inventaire pétrolier hebdomadaire de l'API. Selon le groupe industriel, les stocks américains en mer ont chuté de -4,150 millions de barils la semaine dernière, marquant un retrait nettement plus élevé que les -2,500 millions de barils prévus. Bien que l'ensemble des inventaires américains aient chuté pendant cinq semaines, le développement rapide de la production a permis le remplissage des stocks dans la zone de stockage de Cushing qui a donc vu ses stocks grimper depuis les quatre dernières semaines. La production américaine devait connaitre une autre reprise au cours de la semaine dernière, selon des données publiées ultérieurement par l'US Energy Information Administration, car les producteurs lourdement endettés profitent des prix plus élevés pour relancer les opérations. Le Brent ainsi que le Crude Oil à terme se sont valorisés sur la session, s’ajoutant aux bénéfices de mardi et confirment la tendance qui devrait atteindre des sommets pluriannuels comme cela fut le cas le 12 décembre dernier.

popup_close
cl-feb17daily12212016

Évènements À Venir

  • Time
  • Currency
  • Event
  • Forecast
  • Previous
  • 15:00 GMT
  • USD
  • Ventes de logements existants (Nov.)
  • 5.50M
  • 5.60M
  • 15:00 GMT
  • USD
  • Ventes de logements existants (Mensuel) (Nov.)
  • -1.00%
  • 2.00%
  • 15:30 GMT
  • USD
  • Stocks de pétrole brut
  • -2.425M
  • -2.563M
  • 21:45 GMT
  • NZD
  • PIB (Trimestriel) (T3)
  • 0.90%
  • 0.90%
  • 21:45 GMT
  • NZD
  • PIB (Annuel) (T3)
  • 3.70%
  • 3.60%
    X

    Forex et CFD sont des produits à effet de levier et vous risquez de perdre l’ensemble du capital investi. Les produits à effet de levier impliquent un niveau de risque élevé et ne conviennent pas à tous les investisseurs. Vous devez considérer vos objectifs d’investissement, niveau d’expérience, ressources financières, mesurez votre appétit au risque et demander des conseils indépendants si nécessaire. Veuillez lire les avertissements aux risques avant d’effectuer une transaction.