33 rue François 1er, 75008 Paris, France

33 rue François 1er, 75008 Paris, France

Les actions européennes à la baisse

Analyses quotidiennes - 26/10/2016

par Stéphane Ceaux-Dutheil

La conjoncture globale freine le marché européen

actions-europeennes


Les marchés actions européennes ont ouvert dans le rouge suite à un lot de résultats plutôt ternes des grandes multinationales de l’Union européenne. Le pan-européen  STOXX 600 a reculé de -0,20% à l’ouverture des échanges de mercredi, après que l’indice du climat de consommation allemand GfK ait souligné la confiance des consommateurs allemands et qu’une nouvelle crise bancaire fait de l’ombre sur les perspectives.

Airbus, Peugeot, Lloyds : résultats trimestriels décevants


L’action Airbus est suivie de près, après avoir subi un plongeon de -21% au 3ème trimestre. L'avionneur perd de l’altitude et fait face à de sérieuses perturbations financières, malgré tous les efforts mis en œuvre afin de stimuler la production. Toujours en France, le constructeur automobile PSA Peugeot Citroën a publié un chiffre d’affaires trimestriel de -5%, en raison d’une chute des ventes plus importante que prévue dans deux de ses principaux marchés, l’Europe et la Chine. Outre-manche, la banque britannique Lloyds PLC signale une perte de bénéfices notoire au cours du 3ème trimestre, en raison des dédommagements de près de £1 milliard qu’elle a dû verser à ses clients, après leur avoir vendu des produits d’assurance dont ils n’avaient que faire. Après la hausse spectaculaire de la semaine dernière dans la foulée de l’amélioration des données de l’inflation et des remarques du Président de la BCE Draghi, l’indice paneuropéen EuroStoxx 50 bat désormais en retraite.

popup_close
1-djxx-dec16daily10262016

Prix du Brut sous pression après la hausse des inventaires


Le pétrole brut est tombé durant la séance de commerce asiatique, en corrélation avec l’annonce d’une croissance des stocks aux USA qui relance les préoccupations à propos d’une offre excédentaire alors qu’en toile de fond, certains membres de l’OPEP se chamaillent sur le moment sur le gel de la production. Les données de l’American Petroleum Institute, publiées mardi soir, ont montré que l’US crude stockpiles a grimpé de  plus de 4,8 millions de barils au cours de la semaine s’achevant le 21 octobre. Bien que les analystes attribuent cette flambée inattendue à la tiédeur de la demande provenant des raffineries, en raison de l’entretien saisonnier, les investisseurs craignent que l’offre croissante dépasse la demande de beaucoup plus que prévu. En outre, le représentant russe à l’OPEP, Vladimir Voronkov, a fait savoir que la réduction de la production n’était pas une option pour son pays. Les contrats à terme sur le pétrole brut NYMEX ont chuté à un niveau de trois semaines, maintenant le retour d’une tendance en-dessous des $50,00 le baril.

popup_close
2-cl-dec16daily10262016

L’inflation australienne pèse sur les marchés asiatiques

L’inflation australienne pèse sur les
marchés asiatiques


Mercredi matin, les marchés boursiers asiatiques ont été touchés après l’annonce d’un taux d’inflation plus élevé que prévu en Australie. Le sentiment général a aussi été aigri par la faiblesse de Wall-Street, suite à une vague de rapports de gains trimestriels lamentables. L’indice des prix à la consommation australien a gagné 0,70% au 3ème trimestre, au-delà des prévisions situées à 0,50%. Des frais plus élevés enregistrés sur le tarif des légumes, des fruits et de l’électricité ont compensé la baisse des coûts du carburant et ont contribué à faire progresser le chiffre de l’inflation trimestrielle. L’IPC continue sa tendance en direction de la cible inflationniste de 2 à 3% désirée par la Banque centrale australienne, ce qui renforce la probabilité d’autres baisses de taux à moyen terme. Après la publication des données, l’ASX 200, l’indice principal  des actions du pays est tombé à son plus bas niveau en un mois. Pendant ce temps, le dollar australien a gagné 0,60% contre le billet vert, et s’élève à plus de 80 pips (off of intraday lows), au-dessus de 0.7700.

popup_close
3-audusddaily10262016

L’ascension de l’or se consolide


La flambée des prix de l’or s’est prolongée durant les premiers échanges de mercredi,  après que le métal jaune se soit rapproché d’un maximum de 3 semaines au cours de  la session précédente. L’un des principaux moteurs de cet élan récent provient de la demande saisonnière soutenue de la part de l’Inde et des festivités traditionnelles. En effet, l’or subit une forte demande au cours de deux des plus importants fêtes hindoues,  Diwali et Dhanteras, qui auront lieu ce week-end. Ajoutant au sentiment haussier actuel, les données publiées par le Fond Monétaire International mardi, ont stipulé que la Russie  et le Kazakhstan continuent à stimuler leur réserve respective en or le mois dernier.  Même si l’or indique généralement une corrélation inverse face au dollar américain, les spéculations autour d’une hausse des taux américains et l’impressionnante hausse de la monnaie américaine ont contrebalancé l’élan de l’or, soulignant l’importance  de la récente frénésie de l’achat matériel.

popup_close
4-xauusddaily10262016

Upcoming Events

  • Time
  • Currency
  • Event
  • Forecast
  • Previous
  • 13:30 GMT
  • USD
  • préliminaires Services PMI (octobre)
  • 52.3
  • 52.3
  • 14:00 GMT
  • USD
  • ventes de logements neufs (septembre)
  • 600 000
  • 609 000
  • 14:30 GMT
  • USD
  • Stocks de pétrole brut
  • 0,800 M
  • -5.200 M

Ce site utilise des cookies pour assurer à l'utilisateur la meilleure expérience possible. En savoir plus

Acceptez

Les CFDs sont des instruments complexes qui présentent un risque élevé de perte rapide du capital en raison de l’effet de levier.
70.20% des investisseurs particuliers perdent de l’argent en tradant les CFD avec ce fournisseur.
Vous devez vous assurer que vous comprenez comment les CFDs fonctionnent et que vous pouvez vous permettre de prendre
le risque probable de perdre votre argent. La protection CFD n’exclut pas le risque maximal de perdre le capital investi.

70.20% des investisseurs particuliers perdent de l’argent sur des comptes CFD.
Protection CFD, compte à risque limité.

X