Les arriérés du Brexit remontent à la surface

Analyses quotidiennes - 21/06/2018

par Stéphane Ceaux-Dutheil

Le processus du Brexit perturbé

brexit-continued-struggle


Le Brexit n'a jamais été une décision unanime pour les Britanniques et sûrement pas pour ses députés. À ce propos, Theresa May, malgré son opposition à la décision prise lors du sondage de 2016, n'a pas pu résister à l'appel d'un processus auquel elle s'opposait face au poste de Premier Ministre libéré par Cameron suite à ce sondage. Elle a pris une position maximaliste vers laquelle ses parlementaires ont rechigné. Ils ont fait marche arrière et ont triomphé hier en obtenant le droit de modifier et de proposer des solutions de rechange à l'accord final sur le Brexit, auquel Mme May s’était opposée auparavant. Cela n'a pas renforcé le GBP. La situation économique va devenir beaucoup plus sombre avant que les dividendes de la sortie commencent à apparaître dans le paysage économique.

GBP/USD en baisse


Le câble (terme du XIXe siècle utilisé aujourd'hui pour désigner cette paire de devises) continue de baisser au fur et à mesure que la force de l'USD s’établit. Trop fort pour dépasser le résultat d'une certaine unité et accueillir l'approche têtue et souvent faussée de Mme May à la procédure de divorce. Nous sommes d'avis que la fin de la faiblesse de la livre sterling n'est pas encore en vue, car les coûts pour l'économie britannique sont loin d'être clairs. Nous sommes également d'avis qu'à long terme, les avantages pour l'économie britannique seront considérables et ils ne vont pas l’être avant longtemps.

popup_close
gbpusdh1-21-6

Le Brent en baisse


Le monde, au moins celui des traders de pétrole brut, n'est pas qu’un petit microcosme. Le brut est la denrée la plus largement commercialisée de la planète et tous attendent (quels qu'ils soient) le compte-rendu de la réunion de l'OPEP de vendredi à Vienne. Nous nous attendons à ce que le cartel annonce que les quotas de production des membres de la cabale seront augmentés pour accommoder la production perdue supposée du Venezuela et la production iranienne sanctionnée par les américains à venir, et qui ne l’est pas pour l’instant. Néanmoins, malgré une idée juste du sort de la réunion et du fait que le prix baisse depuis plus d'une semaine maintenant, malgré deux semaines de réduction des stocks, il semble que les marchés soient déjà surexploités essayant de capter le plus de ventes possibles avant que le prix ne baisse davantage.

popup_close
brnt-aug18-h1-21-6

FTSE en baisse


L'indice des actions londoniennes, similaire au GBP par rapport au dollar américain, est en baisse. Pas une chute fugitive, mais une chute progressive. Interpréter cela est délicat, comme le sont toutes les analyses d’actions ces jours-ci, dans la même région très mitigée de leurs résultats de clôture quotidiens. Ne prêtons pas attention à la raison précise pour laquelle les prix se déplacent, seulement la direction dans laquelle ils se déplacent.

popup_close
ftse-sep18-h1-21-6

Upcoming Events

  • Heure
  • Devise
  • Event
  • Prévision
  • Précédent
  • 11:00 GMT
  • GBP
  • Décision BoE sur les taux d'intérêt (Juin)
  • 0.50%
  • 0.50%
  • 12:30 GMT
  • USD
  • Indice de fabrication Fed de Philadelphie (Juin)
  • 28.9
  • 34.4
  • 20:15GMT
  • GBP
  • Discours BoE Gouv. Carney
  • -
  • -

Avertissement de risque : Les CFDs sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perdre de l'argent rapidement en raison de l’effet de levier. 79% des comptes d’investisseurs particuliers perdent de l’argent lors du trading des CFDs avec ce courtier.
Vous devez vous demander si vous comprenez le fonctionnement des CFDs et si vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent