1 rue Agias Fylaxeos 
3025 Limassol, Chypre

1 rue Agias Fylaxeos 
3025 Limassol, Chypre

Les banques centrales ont la main

Analyses quotidiennes - 16/09/2019

par Stéphane Ceaux-Dutheil

La Fed aussi accommodante que la BCE ?

banques-centrales-3


Mario Draghi n’a pas manqué son rendez-vous jeudi dernier en annonçant une série de mesures qui ont globalement contenté les investisseurs. On peut simplement se demander ce que pourra faire de plus la BCE en cas de poursuite de la dégradation de l’économie européenne et d’une chute importante des marchés. Cette semaine, c’est au tour de la FED mercredi de baisser les taux, très certainement de 25 points de base. Fera-t-elle plus ou donnera-t-elle un tempo de baisse à venir ? C’est probablement ce qu’elle devrait faire pour éviter une chute des marchés comme début août, mais elle a besoin de marquer son indépendance vis-à-vis de l’administration Trump. Le choix est donc cornélien : décevoir les marchés et le Président Trump ou satisfaire les deux ?

CAC40 (CAC-SEP19) : attention à ne pas démoraliser les investisseurs


Vendredi dernier, le CAC40 a clôturé sur une troisième semaine consécutive de hausse, bien loin du sentiment ultra négatif du 15 août dernier sur fond de récession potentielle. Le contexte mondial et l’anticipation des mesures accommodantes de la FED conformes aux souhaits des investisseurs ont expliqué le redressement du CAC40. Y a-t-il encore du potentiel pour déborder les 5670 points qui bloquent la hausse de l’indice (dividendes non réinvestis) à long terme ? On aura certainement un élément de réponse mercredi soir avec l’intervention de la FED. Un nouvel échec contre 5670 points suivi de la rupture de 5550 points provoquerait une correction plus ou moins forte en raison de la probable démoralisation des investisseurs. Passer au-dessus de 5670 points pourrait créer un mouvement d’accélération haussière sous le coup de rachats de positions vendeuses et d’achat de contrainte de la part des gérants de fonds sous exposés au marché. La semaine à venir devrait être très instructive.

popup_close
cac-sep19-weekly-4

Gold (XAUUSD) : lâche un peu de terrain


Depuis quinze jours, l’or reste dans un scénario correctif après avoir gagné presque $300 depuis fin mai. Cela n’a rien de très dramatique et c’est même plutôt sain dans une logique d’appréciation du cours à long terme, après le débordement de $1.380. Les fondamentaux restent haussiers pour le métal doré mais aussi pour l’argent. Beaucoup de banques centrales achètent de l’or pour diminuer leurs réserves de changes en dollars, la politique de taux bas engagée par les banques centrales depuis le début de l’année devrait continuer à attirer des investisseurs. Le climat mondial un peu plus serein permet à l’or de corriger sa hausse et de faire dégonfler le consensus haussier qui régnait depuis la rentrée. Il n’est pas impossible de voir l’or revenir vers $1.460 mais probablement guère plus bas, car au fur et à mesure de la baisse, de nouveaux investisseurs qui ont manqué la hausse depuis quelques mois se feront jour. On peut renforcer ou acquérir de l’or dans une zone comprise entre 1.360 et $1.400. L’objectif de hausse à moyen/long terme reste situé à 1.600/$1.700.

popup_close
xauusd-h4-13

Facebook (FACEBOOK) : le Libra, une épine dans le pied de Mark Zuckerberg ?


Facebook doit officiellement lancer sa propre monnaie électronique avant la fin du premier semestre 2020. Mais beaucoup de voix s’élèvent sur le manque de transparence de cette crypto-monnaie, principalement en raison du contrôle des données personnelles et du risque de blanchiment d’argent. La FED est la première à monter au créneau, suivie par le Président Trump. L’Europe également s’organise pour faire barrage au Libra, le gouvernement allemand n’entend pas autoriser la monnaie virtuelle. L’Allemagne dit «dès que l'émetteur d'une monnaie numérique domine le marché, ça devient difficile pour la concurrence » mais elle reste ouverte à une monnaie publique. C’est le même son de cloche du côté du Ministère de l’économie française. Le titre Facebook reste un peu handicapé et n’arrive pas à regagner les $200. On restera pour le moment à l’écart, en attendant plus de précisions de la part de Facebook sur le Libra.

popup_close
facebookdaily

Upcoming Events

  • Heure
  • Devise
  • Event
  • Prévision
  • Précdent

Ce site utilise des cookies pour assurer à l'utilisateur la meilleure expérience possible. En savoir

Acceptez

Le trading de CFDs comporte un risque de perte important qui peut ne pas convenir à tous les investisseurs. Assurez-vous de bien comprendre les risques et prenez les mesures appropriées pour gérer votre exposition.

71.9% des investisseurs particuliers perdent de l’argent sur des comptes CFD.
Protection CFD, compte à risque limité.

X