peel page fold
arrow
logo

Alvexo - Le partage avec la communauté

En savoir plus

Les décisions du FOMC calment la fougue du dollar

Le FOMC confirme une hausse des taux en décembre

us-and-fomc-minutes

Le dollar a perdu son élan après la publication du compte-rendu de la réunion du FOMC où l’on pouvait constater la prise de position rigide de ses décisionnaires. Les procès-verbaux d'octobre ont montré un large consensus au cœur de la FED. En effet, la majorité des membres de l’institution ont estimé que les conditions économiques étaient propices à une éventuelle hausse des taux au terme de la prochaine réunion de décembre.

Les Bunds allemands vendus à des rendements faibles

Le compte rendu de la réunion du FOMC d'octobre a bel et bien confirmé que les membres de la Fed sont tombés d'accord sur le fait que l'économie américaine est prête à gérer des hausses de taux d’ici la fin de l’année et ce, sans pour autant porter atteinte à l'économie mondiale. Interrogés sur le sujet de l'inflation, les membres de la réserve fédérale ont répondu qu’ils n’étaient pas encore « raisonnablement confiants » quant à la réalisation des perspectives. Le procès-verbal a réaffirmé que la hausse des taux serait fixée dès qu’il sera possible de déterminer de manière plus précise la nature des risques qu’implique cette prise de position. Le dollar américain a réagi à cette annonce par une hausse subite, toutefois rapidement résorbée par le redressement de la valeur des biens et des services ainsi que de la plupart des monnaies étrangères qui ont su se tailler la part du lion. L'indice américain S&P 500 a pris la nouvelle dans sa foulée, clôturant sur une note optimiste à 2078 hier. Le support brisé auparavant  à 2086 risque d’être mis à l’épreuve plus tôt que prévu et une résistance à long terme établie à 2086 pourrait potentiellement réduire les risques d’être témoin d’une baisse des gains dans le S&P 500

popup_close
1-sp-dec15-1911

La banque du Japon poursuit sa conduite passive

À se fier à l'adjudication des Bunds allemands qui s'est tenue hier, les obligations à 2 ans se trouvent dans le creux de la vague, avec des rendements alarmant estimés à -0.38 %. Les rendements négatifs  des obligations  allemandes impliquent le fait que les investisseurs accordent leur confiance à la politique économique de Berlin, et cherchent à acquérir des obligations à 2 ans, persuadés de s’assurer d’un profit en bout de parcours. La forte baisse des rendements des obligations à 2 ans peut s’expliquer en raison des attentes insistantes du marché sur l’imminente décision de la BCE sur la mise en œuvre de mesures  d'accélération supplémentaires  lors de la réunion du 2 décembre. Certains spécialistes se déclarent en faveur d’un accroissement des achats d’actifs pour une valeur globale de € 80 milliards par mois plutôt qu’à € 60 milliards, tout en réduisant simultanément les taux d'intérêt de 10 autres points de base.

popup_close
2-eurusd-1911

Baisse des prévisions sur les résultats des ventes au détail anglais

Les dirigeants de la Banque du Japon se sont rencontrés plus tôt aujourd'hui à l’occasion de la révision mensuelle de leur politique monétaire, alors que l'augmentation monétaire  annuelle de base restait inchangée à 80 billions de yens. La décision de ne pas modifier le programme d’accélération quantitatif et qualitatif de la BoJ, vient après les commentaires du dignitaire de la BoJ, Harada, qui laissait comprendre que la Banque centrale n'était pas pressée d'étendre sa base monétaire afin d’accélérer l'inflation. Les économistes nippons estiment que la baisse actuelle des prix de l'énergie est la principale responsable du manque d'inflation positive. Ils demeurent cependant optimistes sur le fait que l'objectif inflationniste fixé à 2,00 % serait atteint en 2016. La Banque du Japon a laissé sa politique monétaire pratiquement inchangée cette année, bien que la plupart des économistes prévoient un assouplissement de politique et un élargissement des achats. La paire USD/JPY est restée impassible à l’annonce des rapports de la FOMC d'hier et l'inaction de ce matin a quelque peu renforcé le yen.

popup_close
3-usdjpy-1911

La publication des résultats de la vente au détail du Royaume-Uni est prévue pour le courant de la journée. Les estimations projettent une baisse des ventes de -0.50 % pour le mois d'octobre, face à une hausse de 1,90 % en septembre. Sur une base annualisée, les ventes au détail devraient monter de 4,50 % après une année de gains successifs et cohérents.  Les attentes sont mitigées quant aux chiffres, sans compté la possibilité d’une révision des résultats du mois précédent. La paire GBP/USD a fixé un support initial après l’annonce des prévisions du gouverneur adjoint de la BoE, Dr. Ben Broadbent, annonçant la réduction présumée du taux d’inflation de la BoE. La paire GBP/USD a clôturé la séance à la hausse hier avec un taux à 1.5235 et expose actuellement une tendance haussière à 1.5281

popup_close
4-gbpusd-1911

Évènements À Venir

  • Time
  • Currency
  • Event
  • Forecast
  • Previous
  • 09:30 GMT
  • GBP
  • Ventes au detail(MoM)
  • -0.50%
  • 1.90%
  • 12:30 GMT
  • EUR
  • Publication du compte rendu de la réunion monétaire de la BCE
  • 13:30 GMT
  • USD
  • Indice Manufacturier de la Philadelphia Fed (Nov)
  • -1.0
  • -4.5