Les discours de la FED lancent des signaux contradictoires

social-image-2

Les discours de la FED lancent des signaux contradictoires

Tandis que Lockhart a tenu un discours optimiste sur les  hausses de taux d’intérêt, Fischer voudrait constater l’inflation

Les marchés étaient très lents hier face à l’absence de toute donnée économique nouvelle susceptible de les faire bouger. Toutefois, la séance de trading des USA a accueilli le vice-président de la Réserve Fédérale des Etats-Unis Stanley Fischer et le gouverneur de la FED d’Atlanta Dennis Lockart, qui ont pris tour à tour  la parole. Mis en balance, les discours de ces deux personnalités influentes de la FED se trouvaient à l’opposé l’un de l’autre. Tout en reconnaissant qu’il y avait une croissance des marchés du travail, Fisher a précisé que l’inflation devait se remettre de ses niveaux actuels, soulignant notamment que ce redressement devait se produire avant que la Fed ne puisse augmenter les taux d’intérêt. Ses vues plutôt pacifistes en la matière ont été largement ignorées par les marchés restés silencieux. En revanche, le gouverneur de la FED d’Atlanta a maintenu sa position intransigeante, précisant que la FED était à deux doigts de réaliser la hausse des taux d’intérêt en septembre, celle-ci étant la politique monétaire la plus à même de trancher sur le destin des fonds fédéraux, lesquels ont presque atteint des plus bas historiques. L’indice S&P500 a clos la séance avec un gain positif d’environ 1,31%, soit près de 27,3 points, si bien que sa valeur en fin de journée avoisinait 2100,75.

popup_close
1_sp-sep15_1108

Le dollar US tire profit de la dévaluation du Yuan par la Chine dès le début des séances

Le début de la séance asiatique d’aujourd’hui a eu la surprise de voir la Chine dévaluer son Yuan et lui permettre de chuter à ses niveaux les plus bas atteints en 2012, dans le but de relancer son secteur d’exportation. La Chine a fixé le point médian de fluctuation du Yuan à 6,23. La paire USDCNH a repris le trade à près de 6,3477 au moment de la rédaction de cet article, élevant les niveaux les plus bas situés juste au-dessus de 6,21 pour gagner plus de 2,15%. En réaction aux nouvelles, l’AUD et le NZD se sont considérablement affaiblis, l’AUD étant particulièrement perçu comme mandataire de la Chine. D’autres monnaies asiatiques se sont trouvées sous forte pression suite aux informations. Le dollar US a réalisé des gains significatifs à peine une heure après l’ouverture de la séance de trade en Asie. L’AUDUSD était descendu de -1,27% tandis que le NZDUSD était également en baisse avec une perte de -0.98% à l’heure où nous rédigeons cet article. La dévaluation de la monnaie chinoise fait suite à un faible volume d’exportations frappant le pays alors qu’il était déjà sous l’effet d’une progression léthargique de l’inflation.

popup_close
2_audusd_1108

Focus sur l’indice ZEW et la confiance dans l’économie allemande

Les marchés européens sont supposés réagir au mouvement de la Chine en tradant plus bas d’autant plus que l’indice ZEW est à paraître aujourd’hui. On s’attend à ce que la confiance dans l’économie allemande jaugée par l’indice ZEW demeure forte avec la médiane des anticipations (consensus) pointant une reprise de 29,7 à 31,7. Un dépassement des estimations pourrait confirmer l’optique d’estimations rapides du PIB à la hausse pour le troisième trimestre avec l’expectative générale d’une hausse des estimations flash du PIB au troisième trimestre à raison de 0,5%. L’Euro s’est tradé relativement haut par rapport au dollar US affichant quatre jours de gains, mais il a été soumis à pression tôt ce matin alors que le Dollar tirait profit de la dévaluation du Yuan. La Monnaie Unique a brièvement testé le seuil des 1,10 pour tenter des plus hauts à 1,1021 avant de retomber à 1,0972.

popup_close
3_eurusd_1108

Encore une journée calme sur les marchés

Peu de données économiques en attente pour aujourd’hui malgré quelques communiqués. Après la parution de l’indice allemand ZEW, les marchés porteront leur attention sur la séance de trading des USA qui annoncera les valeurs préliminaires du coût unitaire de la main d’œuvre pour le trimestre. Les prévisions annoncent une lecture plane après la précédente hausse de 6,7% de ces mêmes coûts, prévision très modeste dont le résultat pourrait bien facilement battre les estimations et encourager une reprise de l’USD. La valeur préliminaire de la productivité non agricole pour le trimestre est également à l’ordre du jour avec une médiane des prévisions pointée sur une croissance de 1,6% après avoir précédemment connu une chute de -3,1%. La séance des USA doit se terminer avec la publication du rapport sur les inventaires de ventes en gros pour lesquelles on s’attend à un ralentissement depuis le 0,8% de l’avant-dernier mois à un 0,4% le mois dernier. La paire USDJPY a été largement haussière hier, clôturant la séance positivement, mais elle semble vivre péniblement les plus hauts précédents avoisinant le 125.

popup_close
4_usdjpy_1108

Évènements À Venir

  • Time
  • Currency
  • Event
  • Forecast
  • Previous
  • 05:00 GMT
  • EUR
  • German ZEW Economic Sentiment
  • 32
  • 29.7
  • 08:30 GMT
  • USD
  • Nonfarm Productivity (QoQ) (Q2)
  • 1.60%
  • -3.10%
  • 08:30 GMT
  • USD
  • Unit Labor Costs (QoQ) (Q2)
  • 0.10%
  • 6.70%
  • 19:50 GMT
  • JPY
  • Monetary Policy Meeting Minutes
X

Forex et CFD sont des produits à effet de levier et vous risquez de perdre l’ensemble du capital investi. Les produits à effet de levier impliquent un niveau de risque élevé et ne conviennent pas à tous les investisseurs. Vous devez considérer vos objectifs d’investissement, niveau d’expérience, ressources financières, mesurez votre appétit au risque et demander des conseils indépendants si nécessaire. Veuillez lire les avertissements aux risques avant d’effectuer une transaction.