peel page fold
arrow
logo

Alvexo - Le partage avec la communauté

En savoir plus

Les estimations laissent entrevoir une reprise fragile

La reprise mondiale serait trop lente selon Christine Lagarde, présidente du FMI

shutterstock_294909341

Après avoir souligné qu’il ne s’agissait nullement d’un signal d’alarme mais plutôt d’une alerte, la directrice générale du FMI Christine Lagarde s’est exprimée au sujet de l’économie mondiale lors d'un événement à Francfort en Allemagne mardi. Elle a ainsi déclaré que malgré les estimations positives se basant sur des signes incontestables de reprise de l'économie mondiale, le rythme de cette reprise était trop lent et trop fragile pour être considéré comme une sortie de crise.

Allemagne : coup de mou pour le secteur manufacturier en février

Les commandes manufacturières allemandes ont chuté de façon inattendue en février, en raison de commandes de vrac extrêmement faibles. Selon les données publiées par le ministère de l'économie mardi, le total des commandes pour le secteur manufacturier allemand a diminué de 1,20 % en février (chiffre corrigé des variations saisonnières) par rapport à il y a un mois, soit bien en deçà des prévisions de 0,20 %. Les commandes manufacturières de janvier ont de leur côté été révisés à la hausse pour afficher un gain de 0,50 % par rapport aux estimations initiales qui pointaient vers une baisse de 0,10 % au cours du mois. Le ministère de l'économie allemand se veut rassurant et a déclaré que sans les grosses commandes et les commandes de vrac qui se sont avérées en dessous de la moyenne, la fabrication allemande aurait été à la hausse de 0,30 %. Sur une base annualisée, le secteur manufacturier allemand a montré sa vigueur avec une augmentation de 3,40 % en février versus il y a 12 mois.

popup_close
1-eurusd-0604

Royaume-Uni : l’indice PMI des services s’envole en mars

L’indice PMI des services du Royaume-Uni pour le mois de mars a comme prévu augmenté à 53,7, en hausse versus des 52,7 en février. Cependant, en dépit du progrès encourageant de cet indice, les analystes sont préoccupés par croissance du premier trimestre du le PIB. En effet dans l'ensemble, au cours du premier trimestre de 2016, le PMI du Royaume-Uni a gravité autour des 54,0, ce qui marque le chiffre le plus bas sur trois ans tandis que le PMI de la fabrication et de la construction est restée atone sur le même laps de temps. Sur la base de la performance trimestrielle de l’indice PMI, les estimations sont que la croissance du PIB du Royaume-Uni pourrait être limitée dans les trois premiers mois de l'année avec un taux de croissance trimestriel de seulement 0,40 %, pour monter à 0,60 % au quatrième trimestre.

popup_close
2-eurgbp-0604

Le déficit commercial du Canada bondit, plombé par les exportations

Les données sur le déficit commercial du Canada publiées hier par Statistique Canada ont montré que ce déficit s’était élargi à 1,91 milliards de dollars canadiens, soit bien au-dessus des estimations du consensus qui tablait sur ​​900 millions de dollars canadiens. Le déficit commercial s’est élargi suite à la chute des exportations à leur plus bas niveau sur sept ans en février, pour passer à 5,40 %, soit le plus grand déclin d’un mois sur l’autre. Si on regarde les volumes, les exportations ont diminué de 2,20 % tandis que les importations ont diminué de 1,20 %. Les données du déficit commercial marquent un brusque retournement après la hausse surprise du PIB canadien la semaine dernière, à 0,60 % pour janvier. Le déficit commercial pour le mois de janvier a de son côté été révisé à la baisse à avec 628 millions versus 655 millions de dollars canadiens. Les économistes prévoient que la baisse inattendue des exportations aura très certainement une incidence sur le PIB mensuel qui devrait s’avérer plus faible qu’en janvier.

popup_close
3-usdcad-0604

Le compte-rendu du FOMC de mars publié aujourd’hui

Le compte-rendu de la réunion FOMC de la Réserve fédérale de mars doit être publié plus tard dans la journée, à 18h00 GMT. Bien que le discours de Janet Yellen mardi dernier ait fait la lumière sur les intentions de la Fed en ce qui concerne les taux d'intérêt, le compte rendu du FOMC pourrait encore influencer le cours du dollar. En effet les marchés attendent un adoucissement de la politique déjà en place ce qui mettrait le dollar américain à risque. Hier, le département américain du Commerce a indiqué que le déficit commercial des États-Unis avait augmenté de 2,60 % en février, pour se porter à 47,1 milliards de dollars. D’un autre côté le déficit de janvier a été révisé à la hausse à 45,9 dollars par rapport aux estimations initiales de 45,7 dollars. Les marchés étaient à la merci du sentiment de risque toute la journée, ce qui a conduit à une hausse significative de l’or, valeur refuge. La hausse de plus de 1,29 % des prix de l'or ont conduit le cours du métal rare à 1230,72 dollars l'once.

popup_close
4-xauusd-0604

Évènements À Venir

  • Time
  • Currency
  • Event
  • Forecast
  • Previous
  • 06:00 GMT
  • EUR
  • Production industrielle de l’Allemagne m/m
  • -1.80%
  • 3.30%
  • 14:00 GMT
  • CAD
  • PMI Ivey
  • 55.6
  • 53.4
  • 14:30 GMT
  • USD
  • Stocks de pétrole brut
  • 2.3 Millions
  • 18:00 GMT
  • USD
  • Compte-rendu du FOMC