peel page fold
arrow
logo

Alvexo - Le partage avec la communauté

En savoir plus

Les exportations allemandes en péril

Le ralentissement du commerce ne néglige rien y compris la production industrielle allemande

german-export

L'affaiblissement de l'Euro n’est pas bon avec la décélération du commerce mondial et le taux de change qui ne parviennent pas à renforcer les principaux indicateurs de la manufacture allemande. Les références clés soulignent la faiblesse persistante dans le secteur industriel en dépit de l’amélioration de la compétitivité et de la tarification concurrentielle.

La production industrielle allemande à l’horizontale

Malgré la faiblesse généralisée dans la zone euro confortant l’avantage concurrentiel des exportations allemandes, la production industrielle n'a pas réussi à croître en mai, les préoccupations concernant le ralentissement du commerce mondial continuent de se propager. Même si la Grèce a mis en lumière qu’il y avait un facteur de risque imminent, ce n’est pas le premier signe du ralentissement de la manufacture allemande. Les commandes industrielles publiés hier matin ont montré une contraction de -0.20% en mai après avoir grimpé de 2,20% le mois précédent. Outre le ralentissement des exportations allemandes, les yeux se tournent toujours vers la Grèce alors que les contrôles de capitaux et la fermeture sont prorogés. Hier Euclid Tsakalotos a été désigné nouveau ministre grec des Finances après le départ de Yanis Varoufakis. Bien qu’il y ait peu de chances que cela ne fasse une différence importante dans les négociations avec les créanciers, il s’agit d’une nouvelle étape de la crise. Les indices ont été touchés hier avec la paire EUR/USD chutant et continuant à tendre à la baisse durant la nuit.

popup_close
dax-sep1507072015

L’Australie laisse son taux inchangé

Les décideurs de la Banque centrale d'Australie ont laissé le taux d'intérêt de référence inchangé dans une décision nocturne, laissant le taux directeur à 2,00%, tout en maintenant l'orientation accommodante. Selon la Banque centrale, l'économie australienne continue de croître, quoiqu’à un rythme modéré avec la capacité de production qui continue de croître. La croissance devrait continuer dans sa tendance baissière alors que l'inflation devrait rester au niveau, ou proche, de la cible au cours des 1 à 2 prochaines années. Pendant ce temps, les encours de crédit à l’habitat et aux entreprises continuent de croître à un rythme plus soutenu tandis que la RBA essaie de garder l'appréciation des prix de l'immobilier sous contrôle. Alors que la paire AUD/USD a atteint des niveaux confortables pour la RBA, ils prévoient et souhaitent une nouvelle dépréciation du taux de change pour compenser les fortes baisses des prix des produits de base qui se sont fait sentir au cours de la dernière année. Le dollar australien s’est légèrement renforcé par rapport au dollar américain depuis l'annonce.

popup_close
audusd07072015

La Chine interdit de vendre des actions

Dans la dernière initiative visant à calmer la vague d'instabilité frappant les actions chinoises, les décideurs ont ajouté des outils pour lutter contre la forte volatilité qui est devenu un phénomène quotidien. L'expérience inaugurale d'hier en achetant des actions tôt à l'ouverture dans le Shanghai Composite, n’a pas eu l’effet positif escompté par les décideurs politiques. L’avancée rapide des cours des actions, les régulateurs et la Banque populaire de Chine ne peuvent continuer l’échange des actions avec le Shanghai Composite se négociant actuellement à la baisse de -1.51% et le Hong Kong Hang Seng de -0.72%. Cela arrive au milieu d’efforts continus de désendettement avec l’appel de marge diminuant pour le 11ème mois consécutif alors que les décideurs tentent de mieux structurer le marché pour assurer un ralentissement des oscillations. Jusqu'à présent, les efforts étaient en deçà avec l’indice composite des technologies chinoises ChiNext ayant dégringolé de plus de 40% par rapport aux sommets connu le mois dernier alors que les régulateurs ont interdit aux fonds de pension de vendre leurs titres.

popup_close
usdcnh07072015

Le FTSE 100 dans un triangle descendant d’après l’analyse technique

Les cours des actions de références européennes ont rebondi après de faibles résultats à l’ouverture avant de s’affaiblir de nouveau alors que les craintes d'un désaccord prolongé avec la Grèce éveille la méfiance des marchés financiers quant à l'impact potentiel. Pendant ce temps, le Royaume-Uni se prépare pour son nouveau budget d'austérité alors que le nouveau gouvernement conservateur (Tory) prône la discipline budgétaire pour éviter de faire face aux mêmes problèmes que ceux rencontrés par la Grèce. La combinaison de ces facteurs a eu pour conséquence un échange des actions britanniques à des niveaux proches de ceux atteints en janvier en dépit de l'optimisme entourant une croissance plus forte que prévue. La tendance baissière à court terme ainsi qu’un support à 6448 ont provoqué une consolidation dans l'indice FTSE 100 s’installant alors dans une figure de triangle descendant. La figure dispose d'un biais baissier et tout mouvement en dessous du support sera considéré comme une cassure de la base du triangle. Si les prix se déplacent au-dessus de la ligne de tendance, cela pourrait indiquer une cassure et un renversement potentiel à la hausse.

popup_close
ftse-sep1507072015

Évènements À Venir

  • Heure
  • Devise
  • Événement
  • Prévu
  • Précédemment
  • 09:30 GMT
  • GBP
  • Production industrielle (Mensuelle)
  • -0.20%
  • 0.40%
  • 09:30 GMT
  • GBP
  • Production manufacturière (Mensuelle)
  • 0.10%
  • -0.40%
  • 13:30 GMT
  • USD
  • Personal Spending (MoM)
  • 0.20%
  • -0.20%
  • 13:30 GMT
  • USD
  • Balance commerciale (Mai)
  • -42.60B
  • -40.90B
  • 21:30 GMT
  • USD
  • Stocks hebdomadaires de Brut API
  • 1.875M