1 rue Agias Fylaxeos 
3025 Limassol, Chypre

1 rue Agias Fylaxeos 
3025 Limassol, Chypre

Les investisseurs anticipent à six mois l’évolution de l’économie

Analyses quotidiennes - 12/09/2018

par Stéphane Ceaux-Dutheil

Situation actuelle un peu compliquée

economy-development


Les investisseurs professionnels issus des banques, des sociétés de gestion, des hedges funds anticipent généralement à six mois l’évolution de l’économie pour leurs orientations stratégiques. Mais actuellement c’est un peu plus compliqué en raison de l’arrêt programmé des injections de liquidités (Quantitive Easing ou assouplissement quantitatif) des banques centrales américaines et européennes. Mais aussi en raison de la situation difficile de certains pays émergents (Afrique du Sud, Argentine, Turquie…) et sans compter la guerre commerciale que livre le Président Trump à certains pays. Tout cela ne rend pas la tâche facile aux investisseurs et c’est pour cela que vous entendez souvent dire que les marchés bougent plus pour des considérations techniques que fondamentales. Les considérations techniques : c’est la science des niveaux et la psychologie des intervenants qui permettent, selon des modèles précis, de définir des niveaux bloquants. A la hausse, on trouve des niveaux de résistance qui bloquent une poursuite de la hausse et à la baisse, on rencontre des niveaux de support qui empêchent une poursuite de la baisse.

Considérations techniques à plein régime


Comme je viens de vous l’expliquer rapidement ci-dessus, les investisseurs manquent de repères pour vraiment prendre des orientations directionnelles sur le marché. Depuis quelques jours dans la revue des marchés à 9H50 je vous explique qu’il y a deux niveaux très importants à surveiller à 5300 et 5230 points. Ce sont des niveaux techniques par excellence. On peut considérer que si les 5300 points sont dépassés, cela provoquerait un retour des investisseurs fondamentaux avec un potentiel vers 5350 points au minimum. A contrario, la rupture de 5330 points démoraliserait les investisseurs avec un risque de rechute d’au moins 100 points. En attendant pourquoi ne pas travailler un peu entre ces bornes. C’est ce que l’on appelle : être opportuniste. Les événements à venir (Beige Book mercredi et le discours de Mario Draghi) devraient être des catalyseurs pour retrouver plus de volatilité.

popup_close
cac-sep18-h1-3

Une production en baisse


Avec les Etats-Unis, le Brésil, l’Argentine et l’Ukraine, vous avez là 80% de la production mondiale de maïs. La France est le premier producteur en Europe, mais assez loin au classement mondial. Cette année la production dans le monde est plutôt en baisse suite à une météo peu favorable. Du 15 mai au 15 juin, la baisse des cours a été plutôt sensible,  passant de $420 à $340. Le cours du maïs s’est stabilisé cet été entre $340 et $370. On peut raisonnablement penser que les cours devraient encore se stabiliser dans cette zone pendant quelques temps. Le débordement de $370 favoriserait un retour vers le niveau technique et psychologique des $400. Stratégiquement, il vaut mieux être plus acheteur que vendeur, dans une zone de 340/$350, puis au-dessus de $370. Cette idée sera caduque en cas de rupture à $330.

popup_close
corn-sep18-daily

Proche d’un point de rebond


Renault affiche une santé un peu moins bonne que Peugeot ces dernier mois. Peugeot est proche de son sommet annuel vers €25, alors que depuis mars dernier Renault a perdu près de 30% de sa valeur, et ce bien que le marché automobile ait fortement progressé en août. Le flop du Pick Up Renault n’explique pas à lui seul cette baisse du titre. Le climat général et l’incertitude des investisseurs dans le contexte actuel n’aident pas à revenir sur ce dossier pour le moment. On peut cependant trouver des justifications techniques qui permettent de penser que le titre est proche d’un point de rebond. En effet, depuis deux ans il évolue dans un grand canal horizontal entre €100 et €65. Le titre approchant les €65, on est donc légitimement être en droit de penser que les investisseurs considèreront cette zone comme un point de rebond intéressant à travailler. Dans le redressement, la première étape serait un retour vers €80.

popup_close
renaultweekly

Upcoming Events

  • Time
  • Currency
  • Event
  • Forecast
  • Previous
  • 12:30 GMT
  • USD
  • PPI mensuel (août)
  • 0.2%
  • 0.0%
  • 14:30 GMT
  • USD
  • Les stocks de pétrole brut
  • 0.805M-
  • 4.302M-

Ce site utilise des cookies pour assurer à l'utilisateur la meilleure expérience possible. En savoir

Acceptez

Le trading de CFDs comporte un risque de perte important qui peut ne pas convenir à tous les investisseurs. Assurez-vous de bien comprendre les risques et prenez les mesures appropriées pour gérer votre exposition.

71.9% des investisseurs particuliers perdent de l’argent sur des comptes CFD.
Protection CFD, compte à risque limité.

X