Les marchandises – toujours au même point !

Le dollar et autres facteurs poussent le pétrole et l’or à la baisse

commodities-2

Le dollar est instable. Il est tant balloté qu’il ne sait plus à quelles nouvelles réagir. Ces jours-ci, il est presqu’impossible de s’attendre à de bonnes nouvelles du genre de celles qui répondent aux attentes et permettraient d’orienter une quelconque tendance à la hausse, puisqu’une bonne chose aujourd’hui peut entraîner et entraînera une mauvaise chose demain. Toutes les infos sont créatrices de volatilité, et les toutes dernières fluctuations du dollar ont poussé les biens, et tout particulièrement l’or et le pétrole, à poursuivre leur descente vers les bas-fonds.

Ce vendredi, les marchés boursiers n’ont fait ni pertes ni gains significatifs suite aux nouvelles annonçant la platitude des bénéfices d’entreprises et aux données indiquant une croissance lente de l’économie des USA au deuxième trimestre. Les dépenses courantes sur les machines d’entreprises ont considérablement ralenti, mais ont été compensées par l’augmentation des dépenses de consommation, d’où les faibles conséquences rejaillissant sur ces rapports. Il se pourrait que la FED soit sur le point de prendre une décision sur le taux d’intérêt face à ce ralentissement. Le dollar remonte ; il a atteint son plus haut niveau de la semaine contre les devises appariées favorisant l’aspiration de la FED pour une économie plus stable et un objectif d’inflation de 2% proche de la réalité.

popup_close

L’Euro est monté de 0,5%, atteignant la valeur de 1,0925 $ après être descendu à son niveau le plus bas de la semaine, soit 1,0894 $. Plus tenace encore est sur la monnaie l’effet produit par l’incapacité du FMI à s’associer à d’autres discussions sur le plan de sauvetage à moins que les Grecs n’acceptent d’autres réformes.

popup_close

Les données économiques des Etats-Unis ont révélé une chance d’augmentation du taux bien que les analystes mettent en garde contre l’éventuelle accentuation des problèmes non résolus de la dette grecque et de la volatilité du marché bousier chinois, ce qui obligerait alors la FED à augmenter le taux d’intérêt, même au-delà du mois de septembre. L’indice manufacturier (PMI) chinois a accusé une baisse, passant de 48,2 à 47,8 et atteignant ses niveaux les plus bas depuis deux ans, poussé par une réelle appréciation du CNY et par les troubles précédemment mentionnés dans les capitaux propres. Les taux d’inflation annuels de l‘Euro demeurent à 2% malgré le choc des prix du pétrole et de leur dégringolade. Les prévisions donnent également l’inflation sous-jacente à la hausse.

popup_close

Les prix des marchandises ont même été projeté encore plus bas que leurs points minimums récents sur fond d’un dollar US plus fort. Le MXN a augmenté dès l’annonce faite par la Banque Centrale du Mexique, que l’intervention du gouvernement était nécessaire pour aider le peso. La GBP demeure en terrain haussier grâce à l’augmentation du taux d’intérêt enregistrée pour le début et jusqu’au milieu de l’année 2016, à la croissance exponentielle du marché du travail au Royaume uni et aux mesures de protection annoncées par la Banque d’Angleterre. Le rapport manufacturier mensuel du Royaume Uni constitue la principale attraction du calendrier des évènements économiques à l’heure de l’Euro. L’indice va très probablement augmenter.10% passant à 51,5 suite à l’expansion du secteur de la fabrication. Le résultat pourrait cependant ne pas avoir d’effet favorable sur la Livre car de nombreux traders attendent les annonces officielles de la Banque d’Angleterre en ce qui concerne les changements de politique, avant de fixer leurs positions.

popup_close

Évènements À Venir

  • Time
  • Currency
  • Event
  • Forecast
  • Previous
  • 13:30 GMT
  • USD
  • Personal Spending (MoM)
  • 0.20%
  • -0.20%
  • 13:30 GMT
  • USD
  • Personal Spending (MoM)
  • 0.20%
  • -0.20%
  • 13:30 GMT
  • USD
  • Personal Spending (MoM)
  • 0.20%
  • -0.20%
  • 13:30 GMT
  • USD
  • Personal Spending (MoM)
  • 0.20%
  • -0.20%
  • 13:30 GMT
  • USD
  • Personal Spending (MoM)
  • 0.20%
  • -0.20%
X

Forex et CFD sont des produits à effet de levier et vous risquez de perdre l’ensemble du capital investi. Les produits à effet de levier impliquent un niveau de risque élevé et ne conviennent pas à tous les investisseurs. Vous devez considérer vos objectifs d’investissement, niveau d’expérience, ressources financières, mesurez votre appétit au risque et demander des conseils indépendants si nécessaire. Veuillez lire les avertissements aux risques avant d’effectuer une transaction.