Alvexo est dument agréée et autorisée par la CySEC à exercer son activité sur le territoire Français, dont les bureaux sont situés au 31, Avenue des Champs Elysées 75008 Paris ,France

Alvexo est dument agréée et autorisée par la CySEC à exercer son activité sur le territoire Français, dont les bureaux sont situés au 31, Avenue des Champs Elysées 75008 Paris ,France

Les marchés en quête de sérénité

Analyses quotidiennes - 09/08/2019

par Stéphane Ceaux-Dutheil

L’indicateur TVIX rechute

marches-et-investisseurs


L’ensemble des marchés d’actions ont rebondi hier entre 1.2 et 2.3%, effaçant toutes les pertes de la semaine, voire mieux. L’indice de volatilité TVIX est lui aussi revenu en-dessous de 20. L’indicateur de sentiment haussier sur le SP500 est à 50%, soit au même niveau qu’à la fin de la baisse du mois de mai, alors que les cours eux ne sont pas revenus au même niveau. Les investisseurs pansent les plaies en grande partie provoquées par les tweets du Président Trump. Est-ce que l’épisode correctif est pour autant terminé ? C’est encore un peu tôt pour être affirmatif. Les tensions sont encore là, la volatilité peut facilement revenir en l’absence de nombreux opérateurs.

CAC40 (CAC-SEP19) : la dérive horizontale prévue se profile


Le 22 mai dernier lors du webinaire Alvexo (rubrique Service/webinaire) réalisé avec mon confrère Sylvain Loganadin, nous avions évoqué la possibilité d’une dérive horizontale sur le CAC40, entre 5600/5650 points et 5200/5000 points. Les événements récents semblent confirmer cette volonté de l’indice de rester comprimer dans cette zone. Les facteurs baissiers liés à la guerre commerciale sino-américaine et la FED moins accommodante, sont contrebalancés par l’espoir d’une BCE encore plus « dovish » cette automne, avec l’idée même d’un Quantitative Easing (injections de liquidités). On peut donc encore voir l’indice évoluer dans la zone décrite. Le seul facteur susceptible de modifier la donne reste le Brexit, mais les investisseurs semblent à l’heure actuelle totalement s’en détourner, bien qu’une sortie sans accord est de plus en plus probable. Stratégiquement, on pourra tenter des achats dans une zone comprise entre 5000 et 5200 points, pour viser un nouveau retour vers 5600 points.

popup_close
cac-sep19-weekly

Pétrole (CL-SEP19) : tente de se maintenir au-dessus de $50.60


Le pétrole semble bien plus évolué maintenant selon des concepts économiques et géopolitiques. En effet, nous avions vu ces derniers temps un pétrole revenir à proximité des $60, sur fond de tensions avec l’Iran dans le détroit d’Ormuz. L’évolution des cours a retrouvé un chemin baissier en raison des craintes que la guerre commerciale n’abime une fois encore l’économie mondiale. Les observateurs ont de nouveau évoqué un risque récessif au regard de la courbe des taux, ce qui n’a pas du tout plu au pétrole brut. Néanmoins, techniquement il cherche à se stabiliser autour du point bas de mai dernier, vers $50.60 et un rebond réflexe vers 55/$58 reste encore possible. Par contre, si l’inquiétude refait surface et que le niveau à $50.60 cède, alors on ne reverra pas ce support avant le point bas de fin 2018 vers $42. Je vous avais conseillé un petit pari à l’achat vers $50.60, on prendra des profits vers $54.30, avec un stop en break-even (sur le point d’entrée).

popup_close
cl-sep19-daily-2

Michelin (MCHLIN) : tente du « pricing power »


Michelin, célèbre fabriquant de pneumatiques français, a publié ses comptes du premier semestre. Même s’ils sont en hausse, grâce au positionnement du prix des pneus premium, la baisse des ventes automobiles a affecté la marge du bibendum. La concurrence étant féroce sur le secteur, la firme n’a pas beaucoup de latéralité pour modifier ses prix et améliorer ainsi sa marge, même si elle tente de le faire. Le bénéfice du groupe a donc reculé de 8%, soit à €844 millions. Techniquement, le titre a souffert de cette situation doublée de conditions de marchés peu favorables. La valeur est revenue tester un support important, vers €95, il n’y a pas si longtemps, le titre a flirté avec les €120. On pourra tenter un achat entre 95 et €96, avec un stop de protection à €88, pour une prise de bénéfices à €104.

popup_close
mchlinweekly-7

Upcoming Events

  • Heure
  • Devise
  • Event
  • Prévision
  • Précédent
  • 10:30 GMT
  • GBP
  • PIB (mensuel)
  • 0.1%
  • 0.3%
  • 10:30 GMT
  • GBP
  • PIB (annuel) (T2)
  • 1.4%
  • 1.8%
  • 10:30 GMT
  • GBP
  • PIB (trimestriel) (T2)
  • 0.0%
  • 0.5%
  • 10:30 GMT
  • GBP
  • Production manufacturière (juin)
  • -0.1%
  • 1.4%
  • 14:30 GMT
  • USD
  • Prix à la production (juil)
  • 0.2%
  • 0.1%
  • 14:30 GMT
  • CAD
  • Evolution de l’emploi (juil)
  • 12.5K
  • -2.2K

Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide du capital en raison de l’effet de levier.
79% des comptes des investisseurs particuliers perdent de l’argent en tradant les CFD avec ce fournisseur.
Vous devez vous assurer que vous comprenez comment les CFD fonctionnent et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque probable de perdre votre argent.

79% des clients particuliers perdent de l’argent sur des comptes CFD. En savoir plus

X