33 rue François 1er, 75008 Paris, France

33 rue François 1er, 75008 Paris, France

Les marchés en quête de stabilisation

Analyses quotidiennes - 04/10/2019

par Stéphane Ceaux-Dutheil

L’ISM des services déçoit également

stabilisation


L’ISM des services américains publié hier s’est révélé en dessous des attentes à 52.6 contre 55 attendus. Depuis plus d’un an, la tendance des ISM reste bien orientée à la baisse mois après mois, signe que l’économie américaine ralentit. L’intervention des banques centrales a permis aux cours des actions d’atteindre de nouveaux sommets, creusant l’écart entre l’économie réelle et l’économie financière. Hier les marchés ont cherché à se stabiliser avec l’espoir de deux nouvelles baisses de taux de la FED d’ici la fin de l’année. On surveillera aujourd’hui l’emploi américain à 14h30 et le discours de Jérôme Powell à 20h00, qui devrait tenter de rassurer les marchés. Les investisseurs continueront-ils à faire confiance à la FED ? La réponse à cette question sera un élément déterminant pour l’avenir des actions !

Pétrole (CL-DEC19) : rapprochement d’un niveau important


Le pétrole continue son érosion depuis son point haut d’après les attaques de drones sur les installations pétrolière en Arabie Saoudite en septembre. En trois semaines, la baisse est quasiment de 20%. Par contre les prix à la pompe sont montés en flèche lorsque le pétrole était à $63, mais ils n’ont pas retrouvé leur prix d’avant le 13 septembre alors que le pétrole a enfoncé les points bas du mois dernier de $3. Le pétrole reste préoccupé par la santé économique des Etats-Unis et le risque sur la demande. Si les inquiétudes continuent, il y a une forte probabilité qu’en décembre l’OPEP et ses alliés décident d’une nouvelle réduction de la production. Pour l’heure, l’or noir revient à proximité d’un support très important vers $50.60. En analyse contrarienne, une petite prise de position à l’achat peut avoir lieu vers 50.60/$51 pour viser une reprise vers 53 voire $57 avec un stop de protection à $48.90.

popup_close
cl-nov19-h1-4

Mibtel (SPMIB-DEC19) : sur la corde raide


L’indice italien affiche une belle performance depuis le début de l’année avec une progression de +16%. Une embellie qui intervient dans un environnement économique peu favorable ou l’on évoque de nouveau le terme de récession pour les Etats-Unis qui voient son activité se contracter, mais dans un environnement monétaire très accommodant, surtout de la part de la BCE. Les investisseurs gardent raisonnablement leur appétit pour le risque. On peut néanmoins regretter que l’indice italien n’ait pas réussi à déborder en septembre son point haut de fin juillet. Le stress de ces derniers jours, lié à l’ISM manufacturier américain, a ramené l’indice à un niveau extrêmement sensible vers 21100 points. Passer en-dessous sur plusieurs jours annoncerait une rechute en direction des points bas de mi-août et, surtout, sur le niveau psychologique des 20000 points. Il sera difficile de remonter et repasser au-dessus de 22200 points. On pourrait vendre un rebond sur 22000 points avec un stop de protection à 22350 points.

popup_close
spmib-dec19daily

Essilor (ESSILOR) : correction technique à surveiller


Essilor est l’un des leaders mondiaux des verres correcteurs et des équipements optiques. Après une fusion difficile et des problèmes de gouvernance avec la firme italienne Luxottica tout semble être rentré dans l’ordre. L’essor des classes moyennes et les économies de coûts, suite à la fusion avec Luxottica, laissent espérer un bel avenir à moyen/long terme. Le projet d’acquisition du réseau d’opticien GrandVision pour €7.2 milliards montre la volonté d’expansion du groupe. Graphiquement, après avoir débordé le plafond de verre à 125/€130 et marqué un nouveau point haut vers €137, une phase de correction est en cours. En-dessous de €125, elle pourrait se prolonger vers 115/€120. Idéalement une prise de position à l’achat pourrait avoir lieu dans cette zone avec un stop à €109 pour une prise de profit à €133. La société publiera le 30 octobre prochain l’évolution de son activité.

popup_close
essilordaily

Upcoming Events

  • Time
  • Currency
  • Event
  • Forecast
  • Previous
  • 14:30 GMT
  • USD
  • Taux de chômage (sept)
  • 3.70%
  • 3.70%
  • 14:30 GMT
  • USD
  • Création d’emplois (sept)
  • 140K
  • 130K
  • 16:00 GMT
  • CAD
  • Indice PMI Ivey (sept)
  • 60.6
  • 20:00 GMT
  • USD
  • Discours de Jérôme Powell (FED)

Ce site utilise des cookies pour assurer à l'utilisateur la meilleure expérience possible. En savoir plus

Acceptez

Les CFDs sont des instruments complexes qui présentent un risque élevé de perte rapide du capital en raison de l’effet de levier.
71.64% des investisseurs particuliers perdent de l’argent en tradant les CFD avec ce fournisseur.
Vous devez vous assurer que vous comprenez comment les CFDs fonctionnent et que vous pouvez vous permettre de prendre
le risque probable de perdre votre argent. La protection CFD n’exclut pas le risque maximal de perdre le capital investi.

71.64% des investisseurs particuliers perdent de l’argent sur des comptes CFD.
Protection CFD, compte à risque limité.

X