Les marchés se tournent vers le quatrième trimestre

eurozone-deflation

Taux d'intérêt, inflation et croissance du PIB sont les thèmes principaux du dernier trimestre 2015. Les marchés boursiers ont réussi à afficher de modestes recouvrements de manière générale hier après un mois marqué par une reprise de la tendance baissière sur les marchés des matières premières et l'incertitude croissante des plans de hausse de taux d'intérêt de la Réserve fédérale.

L’inflation de la zone Euro

Les données publiées hier ont montré que l'inflation globale de la zone euro est retombée en territoire négatif en septembre, contractant à un rythme annualisé de -0,10%. La faiblesse des prix du pétrole continue de peser sur l'inflation dans la zone euro avec des pays comme l'Espagne et l'Allemagne enregistrant des lectures déflationnistes. Avec une inflation aussi modérée, les marchés sont à nouveau en proie aux prévisions d’expansion de la BCE de son programme d'assouplissement quantitatif. Les prix du brut se sont largement stabilisés au cours des dernières semaines avec les fortes baisses de plus en plus contenues, offrant quelques espoirs que l'inflation rebondira dans les prochains mois. La paire EUR/USD s’est inversée depuis ses derniers gains et a timidement confirmé le retournement baissier vers 1.1300, brisant à la baisse le niveau 1.1200. D'autres baisses sont attendues avec une possibilité de test prochainement du niveau de support principal à 1.1100.

popup_close
1_eurusd-h4_0110

La manufacture chinoise apaise les marchés

Les données manufacturières PMI mensuelles en provenance de Chine publiées cette nuit ont montré une légère amélioration des chiffres au regard de ce qui était prévu. L’Indice manufacturier PMI officiel a légèrement augmenté de 49,7 à 49,8 dans la période de déclaration précédente tandis que le non-PMI manufacturier est resté inchangé à 53,4. Le PMI manufacturier Caixin définitif était également conforme aux prévisions à 47,2, soit une légère amélioration par rapport à la lecture de 47,0 le mois dernier. Les légers gains affichés dans le secteur manufacturier chinois ont donné un coup de pouce au dollar australien, avec la augmentant de 0,68% sur la session, s’échangeant près de 0.7060. Le dollar australien poursuit sa tendance à la hausse en dépit de la négociation latérale durant la majeure partie de la session précédente. La paire AUD/USD a dépassé les sommets d’hier à 0,7036 atteignant un sommet de 5 jours en début de séance aujourd'hui. Le niveau de résistance principale à 0,7035 marque également un important niveau à long terme qui a plafonné les précédentes tentatives de reprise.

popup_close
2_audusd-h1_0110

Le S&P 500 devient haussier

Les principales actions de référence américaines sont parvenues à clôturer le mois avec de modestes gains malgré les perspectives majoritairement baissières. La révision à la baisse des estimations des bénéfices des entreprises et des recettes ont augmenté les risques baissiers auxquels les perspectives globales doivent faire face. En début de séance, le S&P 500 à terme pour décembre était dans une tendance haussière, brisant au-dessus de la résistance clé à 1915. Le suivi de la tendance est intervenu après que les prix aient formé une bougie de renversement doji près du support à 1870 il y a deux jours. La résistance est à 1945 et 1950, marquant la rupture de la ligne de tendance haussière mineure recoupant les planchers du 24 août et du 18 septembre. Une cassure au-dessus du niveau de résistance précédemment délimité pourrait invalider les autres évolutions à la baisse avec la prochaine résistance principale à 1981, jouant un rôle clé qui pourrait déterminer le biais à court terme sur les marchés.

popup_close
3_sp-dec15-daily_0110

ISM manufacturier à venir

L'Institute of Supply Management publiera les chiffres mensuels de l’ISM manufacturier pour septembre. L’indice est attendu en chute de 51,1 lors de la période précédente à 50,8. Les chiffres de l'emploi privé mensuels publiés par l'ADP d'hier ont montré une impression légèrement plus forte, avec la masse salariale privée en hausse de 200.000 et dépassant les estimations de 190.000 nouveaux emplois. Cependant, il y a eu une révision à la baisse des mois précédents à 186K. Alors que les dernières données ont été plus fortes que prévues, le sous-secteur de l'emploi manufacturier a montré une autre baisse, tombant de -14000 ce qui accable encore plus les prévisions baissières de l'ISM manufacturier à paraître ce jour. L’USD/JPY est resté dans une fourchette étroite au cours des derniers jours, préparant éventuellement une rupture avec les données de l’emploi de demain. La résistance est actuellement à 120.30 ; si elle était brisée la paire USD/JPY pourrait rebondir vers les 121.00.

popup_close
4_usdjpy-h1_0110

Évènements À Venir

  • Heure
  • Devise
  • Évènement
  • Prévu
  • Précédemment
  • 08:55 GMT
  • EUR
  • Indice PMI manufacturier allemand (Septembre)
  • 52.5
  • 52.5
  • 09:00 GMT
  • EUR
  • Indice PMI manufacturier (Septembre)
  • 52.0
  • 52.0
  • 09:30 GMT
  • GBP
  • Indice PMI manufacturier (Septembre)
  • 51.3
  • 51.5
  • 14:45 GMT
  • USD
  • Indice PMI manufacturier (Septembre)
  • 53.0
  • 53.0
  • 15:00 GMT
  • USD
  • Indice PMI manufacturier de l’ISM (Septembre)
  • 50.6
  • 51.1
  • {{date | date:'HH:mm'}}
X

Forex et CFD sont des produits à effet de levier et vous risquez de perdre l’ensemble du capital investi. Les produits à effet de levier impliquent un niveau de risque élevé et ne conviennent pas à tous les investisseurs. Vous devez considérer vos objectifs d’investissement, niveau d’expérience, ressources financières, mesurez votre appétit au risque et demander des conseils indépendants si nécessaire. Veuillez lire les avertissements aux risques avant d’effectuer une transaction.