33 rue François 1er, 75008 Paris, France

33 rue François 1er, 75008 Paris, France

Les marchés s’intéressent aux gains Apple

Analyses quotidiennes - 25/10/2016

par Stéphane Ceaux-Dutheil

Apple : bilan trimestriel très attendu par les marchés

action-apple


Apple rendra publique son exercice fiscal durant le quatrième trimestre, après la clôture la session des marchés américains de mardi. Les gains viendront dans la foulée et les analystes s'attendent à 20% enregistrés par l’action du géant technologique durant ces trois derniers mois. Apple pourrait afficher des bénéfices après la clôture de la séance boursière de New-York.

Tout dépend des ventes du nouvel iPhone


En dépit de l’accueil mitigé rencontré par le dernier iPhone et le faible plan d’orientation  d’entreprise, Apple pourrait afficher des bénéfices après la clôture de la séance boursière de New-York. Les ventes et les revenus devraient reculer sur une base annualisée, pour le 3ème trimestre consécutif. L’avis général estime un bénéfice net à venir de moins de $1,65 par action, soit en recul de 16%, tandis que les revenus devraient  s’élever à $46,9 milliards, en baisse de 9% pour les trois mois échus le 24 septembre. Les ventes de l’iPhone ont subi une forte baisse, et ce avant la sortie de l’iPhone 7 le mois dernier. Étant donné que le smartphone est la seule principale composante des revenus d’Apple, il serait important de connaitre la nature du chiffre d’affaires réalisé au cours de la période, ainsi que l’orientation financière du PDG, Tim Cook, alors que la société se prépare pour les fêtes de fin d'année à venir.

popup_close
1-aapldaily10252016

Le Brut chute après le refus de l’Irak de réduire sa production


Les contrats à terme sur le pétrole brut ont régressé durant la séance asiatique, en perspective d’une impasse dans les pourparlers de l’OPEP destinés à réduire la production pétrolière et après que l’Irak ait indiqué qu'il ne pourrait pas prendre part à  l’accord. Les CFD de décembre ont perdu $0,05, soit à $50,47 le baril, sur le New-York Mercantile Exchange dans la session électronique Globex. Dans le cadre de l’ICE Futures exchange de  Londres, les futures de Brent en décembre ont perdu $0,13, soit à $51,33 par baril. L’Irak,  deuxième plus grand producteur de l’OPEP, a laissé entendre ce week-end qu’il pourrait se retirer de tout accord, en raison de sa dépendance envers les revenus pétroliers  pour  lutter contre l’État islamique. Les membres de l’OPEP avaient dressé les premières lignes d’un accord préliminaire censé limiter la production journalière à 33 millions de barils par jour. Cependant, les sceptiques soutiennent que même si un accord est ratifié au cours de la réunion de l’OPEP du 30 novembre, certains membres pourraient malgré tout ignorer ces quotas de production, afin de défendre leurs parts de marché.

popup_close
2-cl-dec16daily10252016

Le dollar atteint presque des records


Le dollar américain s’est stabilisé près d’un maximum de neuf mois face à un panier de devises mardi, en raison des résultats au-delà des estimations enregistrés dans le secteur de la fabrication et plus encore par les propos bellicistes de Charles Evans, renforçant les attentes d’une hausse des taux d’ici la fin d’année. L’indice du dollar américain (US Dollar Index), qui mesure la performance du billet vert contre un panier de six devises majeures, a grimpé à son plus haut niveau depuis février avec une valorisation de 3,60%, encore plus élevée ce mois-ci. Les données préliminaires de Markit libérées lundi témoignent d’une progression de l’activité industrielle à un niveau record ce mois-ci. En attendant, l’euro chute à $1,0859.

popup_close
3-eurusddaily10252016

Le faible PIB de la Corée porte atteinte aux actions asiatiques


Les marchés asiatiques sont sur une tendance baissière ce mardi après que les données font état d’un ralentissement de l’économie sud-coréenne. Les données préliminaires libérées par la Banque centrale de la Corée du Sud ont révélé que le PIB n’a progressé que de 2,70% par rapport au 3,30% enregistrés au cours du trimestre précédent. La part d’investissement des entreprises a chuté, atteinte par la  faible  consommation  domestique et la chute des exportations. L’Indice Composite KOSPI a perdu 0,80%, après la publication du rapport. La côte des marchés chinois a également glissé mardi, étant donné que les gains rencontrés de la part des actions ont été compensés par une baisse du yuan. Les autorités monétaires du pays ont fixé le yuan onshore à un minimum de six ans, à 6.7744 contre le dollar US, renouvelant les préoccupations concernant la dépréciation durable de la devise chinoise. La seule lueur d’espoir est survenue avec le Nikkei 225 du Japon qui a profité de la probabilité d’une hausse des taux de la FED pour le mois de décembre.

popup_close
4-usdjpydaily10252016

Upcoming Events

  • Time
  • Currency
  • Event
  • Forecast
  • Previous
  • 08:00 GMT
  • EUR
  • climat des affaires allemand Ifo
  • 109.5
  • 109.5
  • 13:00 GMT
  • USD
  • S&P/CS Home Price Index Composite annuel
  • 5.00 %
  • 5.00 %
  • 14:00 GMT
  • USD
  • Taux de confiance des consommateurs de CB (octobre)
  • 14:30 GMT
  • GDP
  • Discours du gouverneur de la Bank of England, Mark Carney
  • 15:30 GMT
  • EUR
  • Discours du gouverneur de la BCE, Mario Draghi

Ce site utilise des cookies pour assurer à l'utilisateur la meilleure expérience possible. En savoir plus

Acceptez

Les CFDs sont des instruments complexes qui présentent un risque élevé de perte rapide du capital en raison de l’effet de levier.
69.8% des investisseurs particuliers perdent de l’argent en tradant les CFD avec ce fournisseur.
Vous devez vous assurer que vous comprenez comment les CFDs fonctionnent et que vous pouvez vous permettre de prendre
le risque probable de perdre votre argent. La protection CFD n’exclut pas le risque maximal de perdre le capital investi.

69,8% des investisseurs particuliers perdent de l’argent sur des comptes CFD.
Protection CFD, compte à risque limité.

X