33 rue François 1er, 75008 Paris, France

33 rue François 1er, 75008 Paris, France

Les marchés toujours dans l’incertitude

Analyses quotidiennes - 06/05/2020

par Stéphane Ceaux-Dutheil

Le pétrole continue son ascension

incertitude-marches


Les marchés financiers sont toujours branchés sur courant alternatif. Avant-hier, le risque de nouvelles tensions commerciales entre les États-Unis et la Chine plombait l’ouverture. Hier, les perspectives de reprise économique, liée aux mesures de sortie du confinement qui se précisent un peu partout, ont redonné le moral aux investisseurs. Néanmoins, si l’on prend en considération le risque important de crise économique, les marchés, surtout américains, semblent toujours un peu trop élevés. La reprise des cours du pétrole, qui se poursuit, a également joué un rôle positif hier. Le brut léger américain a été multiplié par trois depuis ses points bas de fin avril. La publication des stocks hebdomadaires de pétrole, cet après-midi aux États-Unis, freinera-t-elle son ascension ?

S&P 500 (SP-JUN20) : Wall-Street plie mais ne rompt pas


Le S&P 500 semble avoir trouvé un point haut, au moins intermédiaire voire majeur vers 2960 points, après une reprise de 35% depuis son point bas du 23 mars dernier. Les moyens mis en œuvre par l’administration Trump et la Réserve Fédérale américaine expliquent l’ampleur de cette reprise. On pourrait la considérer  comme artificielle au regard de la crise économique naissante. Plus surprenant, le pourcentage d’investisseurs haussiers oscille depuis plus de 15 jours entre 70 et 84%. Ce qui sera probablement un frein supplémentaire à une poursuite de la hausse à court terme. Les rechutes de vendredi et lundi dernier ne sont pas suffisante pour évoquer une réplique baissière de grande envergure vers 2500/2600 points. Pour voir un tel scénario, il faudrait une rupture en clôture hebdomadaire de la zone 2750/2780 points. Une phase de stabilisation entre 2750 et 2950 points n’est pas impossible. Sommes-nous dans l’œil du cyclone ?

popup_close
sp-jun20-daily-2

GBPUSD (GBPUSD) : 1.2645/1.27 ou une grosse zone de résistance


La parité GBP/USD, qui avait été presque exclusivement guidée l’année dernière par le sort du Brexit, a en grande partie changé de logiciel d’analyse depuis le début de la pandémie de Covid-19. On a clairement vu, au plus fort de la baisse des marchés d’actions, le dollar reprendre un rôle évident de valeur refuge. Ce qui a expliqué le plongeon du GBP/USD de 1.32 à 1.1420, en moins de 15 jours en mars dernier. Il a engagé une correction technique légitime vers la grosse zone de résistance vers 1.2645/1.27. Si le dollar continu à jouer un rôle de refuge, la parité aura du mal à grimper au-dessus de cette zone. On peut même estimer qu’un retour vers 1.20/1.21 tient probablement la corde à brève échéance. On cherchera plutôt des biais vendeurs sur toutes reprises vers 1.26, avec un stop de protection à 1.2730.

popup_close
gbpusddaily-12

BOUYGUES (BYGUES) : nombreux abaissements de recommandation


Le groupe Bouygues concentre ses activités dans le bâtiment et les télécommunications. Le titre abandonne 27% depuis le 1er janvier. La compagnie renonce à ses objectifs annuels, sauf pour Bouygues Télécom, mais aussi à son dividende. Bouygues sera bien plus pénalisé au niveau de son activité de BTP qui représente 60% du chiffre d’affaires. Même si Martin et Olivier Bouygues renoncent à 25% de leur rémunération pour 2020, il y a eu beaucoup d’abaissements de recommandation de l’ordre de 20% sur le titre de la part de JP Morgan, Crédit Suisse et Morgan Stanley, avec un objectif sur la valeur vers 40€. Graphiquement, le cours semble avoir testé un support dans la zone de points bas de 2013/2016 vers 24€. Dans une optique de moyen terme, une prise de position à l’achat entre 25 et 27€ reste possible, avec un stop de protection à 21.9€, pour viser un retour vers 32€/34€ à terme.

popup_close
byguesweekly-8

Upcoming Events

  • Heure
  • Monnaie
  • Évènement
  • Prévision
  • Précédent
  • 16:00 GMT
  • USD
  • Créations d’emplois non agricole (Avril)
  • -20.05K
  • -27K
  • 16:30 GMT
  • USD
  • Stocks de pétrole brut (Avril)
  • 8.125M
  • 8.991M

Ce site utilise des cookies pour assurer à l'utilisateur la meilleure expérience possible. En savoir plus

Acceptez

Les CFDs sont des instruments complexes qui présentent un risque élevé de perte rapide du capital en raison de l’effet de levier.
71.64% des investisseurs particuliers perdent de l’argent en tradant les CFD avec ce fournisseur.
Vous devez vous assurer que vous comprenez comment les CFDs fonctionnent et que vous pouvez vous permettre de prendre
le risque probable de perdre votre argent. La protection CFD n’exclut pas le risque maximal de perdre le capital investi.

71.64% des investisseurs particuliers perdent de l’argent sur des comptes CFD.
Protection CFD, compte à risque limité.

X