Les nuages sur l'Iran s’assombrissent

Analyses quotidiennes - 04/01/2018

Les peurs/désirs du champ pétrolier se réalisent : le WTI est à 62$

iran-and-oil


Ceux parmi les commentateurs qui pensaient, peut-être naïvement ou dans une certaine forme de vision utopique, que les choses en Perse se dérouleraient pacifiquement ou calmement ou intelligemment ou rationnellement n'ont pas l'air si malin aujourd'hui. Le fusible allumé pousse le prix du brut à des niveaux non enregistrés dans le meilleur cas depuis trois ans. L'effet s’est fait déjà ressentir sur les marchés des devises avec l'USD/CAD baissant comme il se doit.

D’abord, le pétrole en hausse


Le prix du brut a certainement été la première étape des conséquences du soulèvement en Iran. Et bien non, ce n'est pas vrai. Les citoyens courageux de la Perse sont en première ligne des conséquences du mécontentement balayant une nation de 80 millions d'âmes. N’oublions pas que c'est une affaire humanitaire. Oui, cela a des répercussions importantes sur le marché et nous échangerons sur ces répercussions plus tard. Mais ne perdons pas de vue le fait que conduire ces changements est un combat d’humain contre humain où les armes sont les instruments de la lutte. C'est une lutte pour l'avenir et un tournant pour l'Iran. Comme l'a si bien dit Henry Kissinger : « l'Iran est-elle une nation ou une cause ? ». Il semble que les manifestants veulent une nation. Le mécontentement à l'égard des ayatollahs a atteint un point inédit depuis 2009, lorsque l'élection truquée d'Ahmadinejad a été le catalyseur et avant cela en 1979, quand l'ayatollah Khomeiny a renversé le Shah. Malgré les déclarations de tolérance d’Hassan Rohani pour les droits du manifestant, il n'appelle pas à tirer contre les manifestants. Khamenei voit l'Iran comme une cause théocratique révolutionnaire. C'est la cadence révolutionnaire qui fait fuir les autocrates. Aucune révolution n'est permanente. Quand vous regardez le Mexique, Cuba, l'Iran, la seule chose permanente dans ces révolutions interminables, c'est la prise de pouvoir des dirigeants. Il n'est pas surprenant que la corruption, la mauvaise gestion et la frustration découlent de ce type de leadership. Le premier domaine en dehors de la politique intérieure iranienne affectée, est le prix du brut. L'Iran est le sixième plus gros producteur de pétrole au monde, avec à peine 4 millions de barils par jour. Notez, l'offre de l'Iran n'a pas pour autant diminué. Aucune des manifestations n'a lieu dans les centres pétroliers d'Iran. Pourtant ... l'effet est en train de prendre forme et nous devons trader malgré tout. Achetons !

popup_close
2018-01-04_0655_cl

Deuxièmement, les devises se déplacent


L'une des premières devises à être touchée par l'Iran est le Loony canadien. C'est parce qu'un pourcentage important de l'économie canadienne est basé sur l'énergie. Ajouté au fait que le Loony (nom affectueux pour nommer le dollar canadien parce que la pièce de 1 dollar est à l’effigie d'un huard, un grand oiseau majestueux) est une monnaie de trading importante. Rappelez-vous que le marché de l'énergie et tous les marchés de capitaux sont motivés par l'émotion humaine. Oubliez tout ce que vous avez appris en grec pseudoscience de l'économie et oubliez les graphiques financiers et ceux qui imitent la réalité scientifique naturelle. Ce n'est pas le cas. "Les marchés" sont faits de traders et de leurs émotions (et de leurs portefeuilles). Point. Leurs réactions et l’anticipation des événements qui se déroulent dans le monde qui les entoure les poussent à réagir de manière semi-prévisible. C'est notre mission dans le trading des marchés de capitaux : comprendre ces réactions et courir à leurs côtés, en ramasser ce qui tombe avant que la vapeur ne s’inverse. C'est l’étape "avant" la vapeur sur laquelle nous devons nous concentrer. Mal calculer, ou être en retard, ou trop tôt et nous voilà balayés par "le marché". Nous ne pouvons pas déplacer les marchés, ni les distancer ou les déjouer. Tout ce que nous pouvons faire est d'aller avec le flux qu'ils affichent. Le dollar canadien se renforce et nous devrions faire baisser l'USD/CAD.

popup_close
2018-01-04_0657_usdcad

Fritz Hoffmann-LaRoche AG


Coté sur le site sous le nom de Roche, ce géant suisse des produits pharmaceutiques et de diagnostics, est le troisième plus grand fabricant de médicaments éthiques au monde. Ayant débuté lorsque M. LaRoche, fabricant éponyme, a créé la première pilule de vitamine C à la fin du XIXe siècle, l'entreprise se spécialise aujourd'hui dans les traitements contre le cancer. Le titre connaît une forte reprise en raison de l'achat annoncé d'Ignyta, une firme pharmaceutique américaine qui produit Entrectinib, un inhibiteur de tumeur, pour 27 $ par action ou 1,72 $ dans une acquisition entièrement en espèces. Cela représente une prime de 74% par rapport au cours de clôture des actions au 31 décembre 2017. Selon les spécialistes de ces questions, cette acquisition renforce considérablement la gamme de produits pharmaceutiques développée par Roche pour lutter contre le cancer. Le monde est toujours fasciné par les efforts pour éradiquer ce fléau et cette opération ne fait pas exception. Roche Holdings en hausse aujourd'hui.

popup_close
2018-01-04_0703_roche

Connexion française (avec l'Iran)


L'indice boursier français CAC (Cotation Assistée en Continu) est un indice des 40 plus grandes actions de la bourse Euronext Paris (anciennement Bourse de Paris). Et ça monte. Nous pensons que c'est à cause de la situation en Iran, mais nous admettons volontiers que c'est de la spéculation. Il est généralement entendu que malgré la levée des sanctions d'enrichissement nucléaire par l'administration américaine précédente et ses alliés et la pensée d'une ouverture de l'économie iranienne à la suite de la levée de ces sanctions, peu de bénéfices tangibles ont été à l'économie ou aux citoyens, ni aux entreprises qui étaient disposées à revenir vers l'économie française. Rappelez-vous que le régime est un modèle de type capital-copinage où les initiés et les associés de la clique au pouvoir obtiennent la plupart des avantages de l'activité économique, alors que la personne dans la rue n’en profite pas. Néanmoins, nous savons qu'il existe une relation distincte entre l'élite française des affaires et l'économie iranienne. Non, Téhéran n'est pas le bon endroit pour faire des affaires, et les troubles actuels peuvent décourager beaucoup de personnes de les considérer, mais les Français ont une très longue histoire et seront probablement parmi les premiers bénéficiaires d'investissements positifs ou de réalignements qui pourraient résulter ce qui se passe en Iran aujourd'hui. Jetez un coup d'œil au graphique et à vous de voir si le CAC est vraiment attrayant. Nous pensons que c'est le cas. Misez sur le CAC.

popup_close
2018-01-04_0850_cac

Upcoming Events

  • Heure
  • Devise
  • Event
  • Prévision
  • Précédent
  • 13:15 GMT
  • USD
  • ADP Changement sur l'emploi non agricole
  • 191K
  • 190K
  • 16:00 GMT
  • USD
  • Inventaire Stock du pétrole
  • -5.148M
  • -4.609M

Forex et CFD sont des produits à effet de levier et vous risquez de perdre l’ensemble du capital investi. Les produits à effet de levier impliquent un niveau de risque élevé et ne conviennent pas à tous les investisseurs. Vous devez considérer vos objectifs d’investissement, niveau d’expérience, ressources financières, mesurez votre appétit au risque et demander des conseils indépendants si nécessaire. Veuillez lire les avertissements aux risques avant d’effectuer une transaction.