Les perspectives offensives du FOMC

Analyses quotidiennes - 22/02/2018

par Stéphane Ceaux-Dutheil

Le FOMC aide à maintenir le dollar

fomc-meeting-1


Les commentaires haletants des procès-verbaux du FOMC ont aidé le dollar à tenir la distance pour le troisième jour. Le PIB publié au Royaume-Uni fera l'objet d'une attention particulière tandis que les négociations sur le Brexit sont à un tournant décisif.

Le compte-rendu menaçant du FOMC


Ce jeudi matin, les marchés asiatiques ont suivi les marchés à terme du S&P 500, les spéculations sur les hausses plus rapides des taux d'intérêt américains amoindrissant l'appétit pour le risque à l'échelle mondiale.

Les analystes ont qualifié la publication des derniers procès-verbaux de la Réserve Fédérale de "bellicistes", ce qui a permis au billet vert d'être encore plus éloigné des abimes de trois ans enregistrés la semaine dernière.

Le procès-verbal de la dernière réunion de la Réserve Fédérale a montré les préoccupations habituelles que l'inflation pourrait décevoir, mais aussi une attente d'une croissance économique plus rapide en raison des mesures de relance budgétaire. Les fonctionnaires ont également noté une croissance économique accrue et une hausse de l'inflation comme justification pour poursuivre une hausse progressive des taux d'intérêt.

La première hausse de taux d'intérêt pour l'année 2018 aux Etats-Unis est attendue lors de la réunion du FOMC de mars.

La réunion était également la dernière pour la Présidente Janet Yellen, qui a dirigé la Fed alors qu'elle prenait les premières mesures de normalisation après des années de taux d'intérêt historiquement bas. Elle a été remplacée par Jérôme Powell, qui devrait poursuivre la stratégie de hausses progressives des taux de Yellen.

Pendant ce temps, les rendements du Trésor américain ont chuté à la suite des nouvelles. Le rendement sur le billet de 10 ans a d'abord chuté des sommets de la séance après la publication, mais s'est rétabli pour atteindre un nouveau sommet depuis quatre ans.

Sur le marché des devises, l'indice dollar, qui mesure le billet vert contre un panier de devises, s'est échangé à 90.058, revenant d'une baisse précédente de 89.588, bien que le glissement soudain vers la sécurité ait stimulé la demande pour le yen japonais.

 

popup_close
eurusd-d1-alvexo-ltd-8

Le Cable


Mercredi, la paire GBP/USD a brièvement sauté au-dessus du niveau psychologique clé 1.40 après que les données publiées au Royaume-Uni ont annoncé que les salaires augmentaient de 2,5% dans les trois prochains mois jusqu'en décembre, ce qui a réaffirmé l'opinion des décideurs. Pour la première fois depuis près de deux ans, le taux de chômage au Royaume-Uni a augmenté de façon inattendue, ce qui a compensé les salaires positifs et a entraîné des ventes fraîches autour de la livre sterling. Même pendant la séance de trading de New York, le ton général des minutes du FOMC était offensif et la paire a ensuite chuté bassement depuis 6 jours pendant la session asiatique jeudi.

Les chiffres du PIB britannique pour le dernier trimestre de 2017 pourraient réveiller les haussiers de la livre sterling. La deuxième lecture du PIB du Royaume-Uni au quatrième trimestre devrait confirmer la croissance préliminaire de 0,5% d'un trimestre à l'autre et de 1,5% d'une année sur l'autre.

Le Brexit est toujours source d'opportunités de trading. Le Premier Ministre britannique accueillera ses Ministres les plus hauts gradés jusqu'à tard dans la nuit de jeudi, dans le but de convenir du type d'accord commercial sur le Brexit qu'ils souhaitent avec l'UE.

popup_close
gbpusd-d1-alvexo-ltd-2

Le prix du pétrole en baisse


Les prix du pétrole ont baissé jeudi, plombés par un rebond du dollar américain par rapport aux creux de trois ans atteints la semaine dernière et une hausse attendue de la production américaine de pétrole et de gaz de schiste.

Les traders ont indiqué que les baisses ont été entraînées par une reprise du dollar, qui frappe potentiellement la demande de carburant car elle rend les importations de pétrole dénommées par le billet vert plus chères pour les pays utilisant d'autres devises.

L'indice du dollar, qui mesure le billet vert par rapport à un panier de six devises majeures, a augmenté jeudi pour un troisième jour, s'éloignant ainsi des baisses atteintes la semaine dernière.

La production américaine met également la pression sur les prix du pétrole puisque maintenant les Etats-Unis sont le deuxième plus grand producteur de pétrole au monde avec plus de 10 millions de barils par jour, juste derrière la Russie et devant l'Arabie Saoudite.

Les données hebdomadaires sur la production de pétrole aux États-Unis devraient être publiées jeudi par l'Energy Information Administration, avec un jour de retard à cause de la fête du président lundi.

Ces données incluront également les chiffres des stocks américains qui devraient afficher des stocks de pétrole brut de 1,795 million de barils dans la semaine précédant le 16 février. Les stocks de produits pétroliers, y compris l'essence et les distillats, devraient tous diminuer.

Malgré la hausse de la production américaine, les marchés pétroliers restent globalement bien soutenus grâce à la bonne croissance de la demande et à la modération de l'offre de l'Organisation des Pays Exportateurs de Pétrole qui a commencé l'an dernier à limiter les stocks mondiaux excédentaires.

popup_close
xtiusd-d1-alvexo-ltd-2

Upcoming Events

  • Heure
  • Devise
  • Event
  • Prévision
  • Précédent
  • 09:30 GMT
  • GBP
  • PIB (QoQ) (Q4)
  • 0.5%
  • 0.5%
  • 09:30 GMT
  • GBP
  • PIB (YoY) (Q4)
  • 1.5%
  • 1.5%
  • 12:30 GMT
  • EUR
  • Compte-rendu de la réunion BCE
  • -
  • -
  • 13:30 GMT
  • CAD
  • Ventes au détail de base (MoM) (Dec)
  • 0.1%
  • 1.6%
  • 16:00 GMT
  • USD
  • Inventaire stocks de pétrole brut
  • 1.795M
  • 1.841M

Avertissement de risque : Les CFDs sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perdre de l'argent rapidement en raison de l’effet de levier. 79% des comptes d’investisseurs particuliers perdent de l’argent lors du trading des CFDs avec ce courtier.
Vous devez vous demander si vous comprenez le fonctionnement des CFDs et si vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent