peel page fold
arrow
logo

Alvexo - Le partage avec la communauté

En savoir plus

Les perspectives pour le logement restent mitigées

L’immobilier américain fait face à un environnement complexe après la dégringolade dans les permis de construire

main_image_360

Bien que des signaux montrent clairement que l’avenir du marché de l’immobilier reste furtif, les déceptions quant aux chiffres d'hier sont dues au fait que la dynamique haussière des prix continue à décélérer et que les préoccupations augmentent quant à l’accessibilité.

Effondrement du nombre de permis de construire

La récente augmentation du nombre de permis de construire aux États-Unis, liée principalement à la croissance de la demande dans les états du Nord-Est américain, faiblit brutalement. Les permis de construire ont chuté de -16,30% d’un mois à l’autre, manquant les prévisions d’une manière record et chutant dans une large mesure tel qu’en 2008, le nombre ayant chuté à des niveaux non atteints depuis le mois de mars. Ce bouleversement a largement été attribué à l'expiration d'une mesure fiscale incitative. Les mises en chantier ont légèrement augmenté, gagnant 0,20% en un mois mais manquant malgré tout les attentes à 1,00%. En l’absence de nouvelles incitations à la construction, une croissance effrénée, telle que lors de ces derniers mois, sera considérée comme insoutenable et soulignera la potentialité d'un déclin du secteur dans son ensemble. Même si les actions ont démarré faiblement, elles se sont modestement reprises rejoignant enregistrant une légère baisse de -0,19% au sein du Dow Jones Industrial Average.

popup_close
dow-sep1508192015

Pic dans les stocks de brut API

Les stocks de pétrole brut ont diminué pour la quatrième semaine consécutive, selon les dernières données de l'American Petroleum Institution, avec les stocks qui ont diminué de 2,3 millions de barils. Cependant, la dure reprise à la hausse de la raffinerie n'a pas suffi à empêcher les prix de tomber plus bas après un premier pic à la hausse. Les stocks de pétrole brut ont récemment frappé à des niveaux record à la baisse depuis 2009 alors que les inquiétudes concernant le rythme de l'expansion de l'offre et les prévisions de croissance de la demande mondiale sapent la demande pour l'énergie. La récente dévaluation en Chine intensifie les préoccupations sur les efforts incertains pour soutenir l'économie de la deuxième plus importante source de demande de pétrole. En outre, les producteurs non membres de l’OPEP continuent à augmenter leur production comme en témoigne celle d'Oman qui a réussi à dépasser 1 million de barils par jour pour la première fois. Les cours du pétrole restent essentiellement inchangés après avoir cillé lors de l'annonce.

popup_close
cl-oct1508192015

Le cuivre chinois s’écroule

Les pertes dans les métaux de base comme le minerai de fer et l'acier se poursuivent alors que les préoccupations concernant les perspectives des échanges mondiaux sont mitigées. Dans la lignée avec le crash dans les actions chinoises, les prix du cuivre continuent de reculer, tombant à leur plus bas niveau depuis 2009 alors que la demande pour les métaux industriels s’effondre. Le cuivre est dans le même temps confronté à un problème d'approvisionnement avec une production dépassant la demande dans une large mesure. Les faibles taux d’intérêt record durant plusieurs années, combinés à une hausse de l’extraction sur fond de super-cycle des matières premières sont à l’origine de l’augmentation continue des capacités de production alors que la demande finale a changé de cap et a diminué. L'énorme quantité de capacité de réserve dans l'industrie et l’atonie de la production industrielle contribuent à un affaiblissement accéléré dans un climat de craintes que l'économie réelle chinoise qui se démantèle et les marchés boursiers impactent encore plus les prix.

popup_close
copp-aug1508192015

Le FTSE 100 dans un canal équidistant d’après l’analyse technique

L'indice de référence FTSE 100 britannique continue à tendre progressivement à la baisse conformément à l’évolution actuelle des marchés financiers mondiaux. La récente faiblesse dans l’univers boursier continue de se propager alors que les investisseurs se préparent à l'avènement de la hausse des taux d'intérêt dans les prochains mois et le ralentissement de l’expansion du bilan de la Banque centrale. Bien que l'économie britannique continue de briller et que l'inflation ait connu une modeste reprise, ces facteurs portent à croire que les marchés boursiers ont un fort potentiel de recul. La configuration en canal équidistant de l'indice FTSE 100 a un biais baissier principalement avec des positions idéalement prises à la ligne de canal supérieure et ciblant la ligne inférieure du canal. Tout mouvement au-dessus de la ligne de canal supérieure pourrait toutefois être le signe d'une cassure potentielle du canal suivie par une reprise de l’élan à la hausse.

popup_close
ftse-sep1508192015

Évènements À Venir

  • Heure
  • Devise
  • Evènement
  • Prévu
  • Précédemment
  • 13:30 GMT
  • USD
  • IPC de base (Mensuel)
  • 0.20%
  • 0.20%
  • 13:30 GMT
  • USD
  • IPC de base (Annuel)
  • 1.80%
  • 1.80%
  • 15:30 GMT
  • USD
  • Stocks de pétrole brut
  • -0.777M
  • -1.682M
  • 19:30 GMT
  • USD
  • PV de la réunion du FOMC