L’euphorie conduit le sentiment des investisseurs

Analyses quotidiennes - 24/01/2018

par Stéphane Ceaux-Dutheil

Croissance mondiale, saison des bénéfices et prix du pétrole

global-markets-on-the-rise


L'élan est plus élevé que jamais et c'est bien un sentiment d'euphorie qui s'est emparé des investisseurs. Les grandes banques centrales devraient s'éloigner des mesures de relance et de la politique monétaire ultra-facile cette année, mais les coûts d'emprunt restent accommodants et pourraient soutenir la croissance. Les derniers sondages menés par Reuters ce mois-ci, couvrant plus de 45 pays, ont non seulement souligné l'optimisme sur la croissance, mais ont également montré que les prévisions d'inflation ont été améliorées ou sont restées inchangées dans près de 70% de ces économies.

 

La croissance mondiale de 2018 atteindra son plus haut niveau en 8 ans


Les grandes banques centrales devraient s'éloigner des mesures de relance et de la politique monétaire ultra-facile cette année, mais les coûts d'emprunt restent accommodants et pourraient soutenir la croissance.

Les derniers sondages menés par Reuters ce mois-ci, couvrant plus de 45 pays, ont non seulement souligné l'optimisme sur la croissance, mais ont également montré que les prévisions d'inflation ont été améliorées ou sont restées inchangées dans près de 70% de ces économies.

L'économie mondiale devrait croître de 3,7% cette année, la plus rapide depuis les 4,3% de 2010. Les perspectives du Fonds monétaire international pour 2018 sont de 3,9%.

Parmi les analystes, le boom économique mondial est plus susceptible de prendre de l'ampleur cette année et de faire grimper l'inflation. Les anticipations sont tirées par la croissance des économies développées, en particulier la zone euro et les États-Unis.

L'augmentation de la confiance des entreprises et des consommateurs et la création stable d'emplois ont laissé les économistes augmenter à plusieurs reprises les estimations de croissance pour la zone euro et ses principales économies.

La montée de l'euro constitue une menace en Europe et pourrait remettre en question la Banque Centrale Européenne alors qu'elle s'achemine vers la fin de l'impression de son argent d'ici la fin de l'année. Demain, la réunion de politique de la BCE est très attendue et nous pourrions avoir des indications sur les changements que nous aurons à apporter, ainsi que sur la forte possibilité d'un QE-fin clair en septembre.

popup_close
eurusd-d1-alvexo-ltd-2

Le Nasdaq et le S&P 500 clôturent à des niveaux record


Le composite Nasdaq a clôturé à un niveau record mardi. Netflix a annoncé des résultats lundi après la fermeture du marché, surprenant les investisseurs, car les actions ont bondi sur une croissance plus forte que prévu des abonnés.

Le géant du streaming vidéo a déclaré lundi après la clôture que les ajouts nets totaux ont atteint 8,33 millions où l'estimation des analystes était de 6,39 millions. Le titre de Netflix a bondi de 11%, portant la capitalisation boursière de la société à plus de $100 milliards pour la première fois. Le Nasdaq a terminé en hausse de 0,7% à 7 460,29.

La saison calendaire des résultats du quatrième trimestre est bien entamée. En date d'hier, 76% des entreprises du S&P 500 avaient déclaré des attentes de revenus surpassés, alors que 84% de ces sociétés avaient battu les estimations des ventes, selon Thomson Reuters I/B/E/S.

popup_close
nsdq-mar18-d1-alvexo-ltd

Les stocks de pétrole brut prennent du poids


Comme presque tous les mercredis, l'annonce des stocks de pétrole brut aux États-Unis attire l'attention des négociants en produits de base.

Les contrats à terme standardisés du pétrole brut américain West Texas Intermediate (WTI) ont augmenté de 2% à $64,75 le baril.

Les données américaines pourraient montrer une augmentation des stocks bruts mettant la pression sur leurs prix.

L'American Petroleum Institute a déclaré mardi que les stocks de brut ont augmenté de 4,8 millions de barils la semaine dernière à 416,2 millions, après neuf semaines de baisses.

Les profits des raffineries pour l'essence, un substitut au pétrole, ont été réduits par l'offre excédentaire en Asie, atteignant le niveau le plus bas depuis 2015.

D'un autre côté, les traders estiment que les prix du pétrole ne dégringoleront pas tant que les marchés resteront soutenus par une croissance économique saine, ainsi que par les restrictions d'approvisionnement menées par l'Organisation des Pays Exportateurs de Pétrole (OPEP) et la Russie en novembre dernier.

La croissance économique se traduit par une croissance saine de la demande de pétrole, qui arrive à un moment où l'OPEP et la Russie mènent des coupes de production visant à resserrer le marché et à soutenir les prix. L'accord pour retenir la production a commencé en janvier de l'année dernière et devrait durer jusqu'en 2018.

Dans le dernier signe de croissance économique mondiale robuste, l'activité manufacturière japonaise a progressé au rythme le plus rapide en près de quatre ans en janvier, selon un sondage publié mercredi.

popup_close
cl-mar18-d1-alvexo-ltd

Upcoming Events

  • Heure
  • Devise
  • Event
  • Prévision
  • Précédent
  • 08:30 GMT
  • EUR
  • PMI Manufacturier Allemand (Jan)
  • 63.0
  • 63.3
  • 09:30 GMT
  • GBP
  • Indice des gains moyens + Bonus (Nov)
  • 2.5%
  • 2.5%
  • 09:30 GMT
  • GBP
  • Changement de nombre de demandeurs (Dec)
  • 5.4K
  • 5.9K
  • 15:00 GMT
  • USD
  • Ventes de maisons existantes (Dec)
  • 5.70M
  • 5.81M
  • 15:30 GMT
  • USD
  • Inventaire stocks de pétrole
  • -3.536M
  • -6.861M
  • 21:45 GMT
  • NZD
  • Indice des prix à la consommation (QoQ) (Q4)
  • 0.4%
  • 0.5%

Avertissement de risque : Les CFDs sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perdre de l'argent rapidement en raison de l’effet de levier. 79% des comptes d’investisseurs particuliers perdent de l’argent lors du trading des CFDs avec ce courtier.
Vous devez vous demander si vous comprenez le fonctionnement des CFDs et si vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent